Critique de livre : La Légende Final Fantasy VII

La Légende Final Fantasy VII

Genre : Livre
Auteur(s) : Nicolas COURCIER, Mehdi EL KANAFI
Éditeur : Third Editions
Langue : Français
Sortie France : 18/02/2016
Prix : 24€90 ici

Caractéristiques

Pages : 224
Format : 160 mm × 240 mm
Couverture : cartonnée

Site Web Officiel

Une fois n’est pas coutume, Third Editions nous propose ici un ouvrage à la réalisation « classique » : couverture rigide, papier épais de qualité, présence d’un ruban marque page, mise en page aérée et agréable à lire, séparation nette entre les différents chapitres qui sont eux-mêmes constitués de sous-parties clairement identifiables de part la présence de titres en gras et majuscules, quatrième de couverture invitant fortement à se plonger dans l’oeuvre… mais on retrouve malheureusement aussi une police d’écriture un peu trop petite.

Afin de faire un rappel à la saga, le livre opte pour une esthétique épurée, arborant le blanc caractéristique des Final Fantasy, avec l’épée symbolique de ce septième opus. Ce choix est certes judicieux, mais il faudra faire bien attention afin de ne pas tâcher/salir ce bel objet. Enfin, il faut noter que, comme souvent dans les travaux de recherche publiés par l’éditeur, il n’y a aucune illustration pour accompagner la lecture, ce qui pourrait déplaire à certains lecteurs.

Nicolas COURCIER et Mehdi EL KANAFI nous invitent à découvrir pas moins de 10 chapitres reliés les uns aux autres. Le premier — peut-être le plus ambitieux — consiste en un résumé de l’univers de Final Fantasy VII et donc, plus largement, de son scénario complexe. Il est bien entendu plus simple de suivre les analyses en connaissant l’univers décrit dans ces quelques 200 pages, d’autant que cela nous évite de nombreuses révélations, mais il est également possible de profiter de cette lecture sans avoir joué au soft.

Dans la seconde section de l’opus, qui précède celle dédiée aux secrets, mystères, incohérences et erreurs du septième volet — c’est toute sa création qui nous est dévoilée. Si vous souhaitez en savoir plus sur les inspirations (notamment cinématographiques) des créateurs, le rôle joué par chacun des membres de l’équipe de développement, les transitions liées au changement de console — car ce n’est plus chez Nintendo, collaborateur historique de la saga jusqu’au sixième jeu, mais chez Sony que sortira FFVII — et donc de graphismes (fin des 16 bits, début de la 3D), les idées à l’origine du scénario ainsi que des personnages emblématiques que l’on ne présente plus qui traduisent l’envie des concepteurs d’élaborer un jeu « participatif » et immersif, les innovations dans le gameplay : eh bien, ne cherchez plus, c’est ce livre qu’il vous faut ! Le petit plus que nous propose ici Messieurs COURCIER et EL KANAFI, c’est que la lecture est ponctuée de nombreuses anecdotes, toujours très intéressantes et pertinentes dans les chapitres où elles sont insérées.

Une des autres forces de ce livre, c’est que le décryptage qui nous est proposé concerne la totalité de la Compilation of Final Fantasy VII. Ainsi, les chapitres suivants sont respectivement dédiés à :

  • Advent Children — le film en images de synthèse réalisé par nul autre que Tetsuya NOMURA et produit par Square Enix en 2005.
  • Before Crisis — le action-RPG en ligne jouable sur téléphone et dont les mécanismes profitent pleinement du support choisi, notamment avec la possibilité de prendre des photographies directement avec son appareil afin de créer ses propres matérias.
  • Dirge of Cerberus — le premier First Person Shooter de la saga et l’une des déclinaisons les moins appréciées de l’univers de FFVII. On louera néanmoins ici l’honnêteté des auteurs. En effet, bien que l’on sente tout leur amour pour la compilation, ils ont su rester objectifs, sans forcément toujours mettre en avant les points forts du jeu, mais aussi en abordant les éléments moins réussis tout en faisant la différence entre l’ « évolution » et la « révolution » qui entoure cette œuvre mythique.
  • Crisis Core — le titre qui a exploité le système controversé de l’onde cérébrale numérique (OCN) auquel on peut reprocher son caractère aléatoire.

Enfin, les derniers chapitres sont accordés à des annexes (comment l’univers se décline sur d’autres médias et comment les personnages interviennent à l’extérieur de la compilation tant ils sont devenus populaires), à Tetsuya NOMURA (en mettant en avant son génie, mais aussi ses limites), ainsi qu’aux thèmes du soft : analyse des personnages de l’équipe ; importance des cristaux dans Final Fantasy ; rôle joué par la mort dans la saga ; influence du cyberpunk sur Midgar ; message écologique ; références religieuses ; musiques… On termine sur la fameuse question du remake, que les fans attendent avec impatience. En attendant, il est toujours possible de se procurer le portage sur Switch. Nous proposons d’ailleurs un test de celui-ci ICI.

Il est compliqué de rédiger un ouvrage de ce calibre, notamment lorsque son ambition est de toucher novices et fans. La tâche est d’autant plus ardue que les auteurs se sont donnés la mission de résumer le scénario très dense du jeu au cours duquel interviennent de nombreux personnages et se passent d’innombrables événements. La question que l’on se pose est, quant à elle, toute simple : ont-ils réussi ? Il faut dire que rédacteurs réalisent ici un travail formidable fourmillant de détails et qu’ils parviennent donc avec brio à valider leurs objectifs, car on a véritablement l’impression de lire un roman tant les paragraphes s’enchaînent avec fluidité. C’est un plaisir qu’on ne boude pas et il serait d’ailleurs dommage de passer à côté !

Cela étant dit, il est dommage que Nicolas COURCIER et Mehdi EL KANAFI n’aient pas pensé à combler le manque d’illustrations par l’ajout d’autres éléments, notamment afin de faciliter l’accès à cet univers complexe pour les moins habitués. On aurait par exemple pu apprécier une page ou deux résumant la liste des personnages et leurs liens à travers quelque chose comme une carte mentale ou un tableau. Pour un livre qui se veut accessible à tous, cela aurait été un véritable atout.

S’il fallait reprocher quelque chose à cet ouvrage, c’est sa bibliographie. Il est évident que le travail de recherche est bien présent, comme en attestent les différents témoignages rapportés dans ce tome, mais il n’y a aucun référencement clair permettant d’approfondir la lecture. Il est en effet compliqué de savoir d’où vient telle ou telle information, car les auteurs n’ont pas intégré de notes de bas de page ou de notes de fin, comme cela peut être le cas dans d’autres tomes de la collection. De fait, le lecteur doit se débrouiller tout seul s’il souhaite en savoir plus sur un élément précis, ce qui est tout de même regrettable pour ce type de livre. Néanmoins, cela ne retire en rien toutes ses autres qualités. On soulignera d’ailleurs en particulier le travail de décryptage inédit fourni par les rédacteurs, car certains passages du livre regorgent d’analyses passionnantes à lire. C’est par exemple le cas du dernier chapitre. On regrettera d’ailleurs même qu’il n’y en ait pas plus, car au final, la moitié de l’œuvre consiste en un résumé de la Compilation of Final Fantasy VII.

La Légende Final Fantasy VII : Création, Univers, Décryptage est un livre d’excellente facture. Accessible à tous, cet ouvrage propose non seulement un résumé très agréable à lire du scénario de ce jeu culte et de ses dérivés constituant la Compilation of Final Fantasy VII, mais aussi des analyses particulièrement bien rédigées montrant avec amour et respect toute la profondeur et la richesse d’un opus symbolique pour bon nombre des joueurs. Bien que certains éléments soient regrettables, comme notamment la taille de la police d’écriture, un référencement simpliste, ou l’absence d’illustrations qui n’est pas comblée par l’ajout d’autres éléments, on appréciera tout de même ce tome pour toutes ses qualités. Un ouvrage perfectible, certes, mais dont l’un des atouts principaux est de ne pas tomber dans le zèle, la ferveur et la passion à outrance, mais d’opter pour une objectivité et une honnêteté très appréciable.

ACHETER VOTRE LIVRE AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test réalisé par LYNIX WITT sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos via nos liens sponsorisés

Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire