Que débloquent les amiibo dans Hyrule Warriors l’Ere du fléau sur Nintendo Switch

Que débloquent les amiibo dans Hyrule Warriors L’ère du Fléau?

Hyrule Warriors L’ère du Fléau est désormais disponible sur Nintendo Switch. Nous découvrons avec joie les différents chapitres mais également les drops des amiibo. Contrairement à Breath of the Wild, Hyrule Warriors L’ère du Fléau ne permet pas de farmer du matériel car l’utilisation des amiibo est limitée à 5 par jour (comme les fruits et légumes). Point positif : plus besoin d’ouvrir les coffres et de ramasser les drop car ils s’ajoutent immédiatement à votre inventaire sans action particulière de votre part si ce n’est de passer vos amiibo sur le lecteur NFC. 

Nous vous conseillons à titre personnel de privilégier les amiibo de la  série The Legend of Zelda Breath of the Wild et particulièrement les prodiges ainsi que la princesse Zelda.

À l’heure actuelle nous n’avons pas assez de recul pour vous indiquer avec certitude ce que nous pouvons obtenir en jeu mais nous avons débloqué l’arc sacré pour Zelda au chapitre 3 et cela a totalement changé notre façon de jouer.

Arc en main la princesse est vraiment badass. Nous n’allons pas spoiler mais obtenir cet arc si rapidement dans l’histoire donne une autre dimension à Zelda donc c’est non négligeable. Pour les autres amiibo nous n’avons pas encore reçu d’objets transcendants. Des pierres précieuses, matériels antiques, armes, items pour préparer des plats… Si certains amiibo de la collection The Legend of Zelda Breath of The Wild vous manquent, n’hésitez pas à consulter ce lien pour vous informer des disponibilités.

De plus, nous comptons sur vous pour apporter votre pierre à l’édifice en nous envoyant ce que vous avez débloqué dans Hyrule Warriors L’ère du fléau sur Nintendo Switch avec vos amiibo.

Pour utiliser vos amiibo, il faut vous rendre sur la page d’accueil du jeu (voir image), une fois vos 5 amiibo scannés, rendez-vous dans le jeu pour récupérer vos gains.

Nous actualiserons régulièrement cet article.

 

Laisser un commentaire