Test: Access Denied sur Nintendo Switch

Access Denied

Genre : Simulation, Casse-tête
Langues : Japonais, Français, Allemand, Espagnol, Coréen, Russe, Chinois, Anglais
Développé par Stately Snail
Édité par Ratalaika Games
Sortie France : 08/02/2019
Prix : 4,99€ sur l’eShop
Taille : 137,36 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 3

Site Web Officiel

On ne peut pas réellement parler d’histoire étant donné que dès le premier écran, nous sommes catapultés dans une espèce de hangar dans lequel trône une boîte. Une petite fenêtre s’affiche alors pour vous expliquer qu’il faut contourner la sécurité de ce coffre fort, accompagné du peu de commandes pour interagir avec.

Access Denied se veut simpliste dans son contrôle. Le stick droit permet de tourner la boite pour l’observer sous différents angles. Le stick gauche déplace le curseur et le bouton A permet de réaliser les actions souhaitées. Le titre se découpe en 36 niveaux, 36 sécurités de coffre à craquer. La difficulté est variable, loin d’être croissante et certaines énigmes se résoudront sans faire exprès juste en jouant avec des boutons.

En ce qui concerne les énigmes vous serez amenés à déplacer des jauges, relier des circuits, appuyer sur un nombre donné de boutons de couleurs, déplacer des blocs etc…

Ce qu’on regrettera dans l’expérience de jeu, c’est que le curseur, même réglé à la vitesse maximale, se montre assez lent et peu précis. On se dira alors que le genre de jeu se prête parfaitement au tactile! Et en effet, le tactile fonctionne. Sauf qu’il s’avère tout aussi imprécis, voire moins maniable qu’aux Joy-Cons. Finalement, il faut s’habituer aux déplacements un peu hasardeux du curseur et prendre son mal en patience car au bout du compte, le titre demeure jouable.

Access Denied se déroule dans un hangar qui constitue l’interface. Dans le fond, un écran indique le numéro du niveau tandis que sur la droite, une horloge indique l’heure réelle de votre console. La modélisation du coffre fort est correcte et les couleurs utilisées demeurent finalement les mêmes dans les différentes énigmes du début jusqu’à la fin. Les différentes interactions avec les mécanismes ont des réponses sonores qui donnent l’impression que nos actions servent à quelque chose et qu’on n’appuie pas dans le vide. En-dehors de ça, aucune musique, jusque le son de la pluie tout au long de votre expérience.

En fonction de votre affinité avec les casse-têtes, vous viendrez à bout des 36 niveaux en 1h grand maximum. Une fois terminé, le titre ne dispose hélas pas de niveaux bonus, réduisant la rejouabilité à néant.

Access Denied se prend facilement en main. Les casse-têtes, bien qu’assez réduits en quantité, sont de qualité et il faudra parfois prendre son temps et bien observer pour atteindre la réponse. Malgré ses contrôles légèrement lourds et sa faible durée de vie, le titre fait correctement le travail qu’on lui demande, surtout à petit prix.

Test réalisé par Nadium sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire