Test : American Fugitive sur Nintendo Switch

AMERICAN FUGITIVE

Genre : Aventure, Jeu de tir, Action
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Japonais, Coréen, Portugais, Russe, Chinois
Développé par Fallen Tree Games Ltd
Édité par Curve Digital
Sortie France : 23/05/2019
Prix : 19,99€ sur l’eShop
Taille : 4167,04 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 18 ans

Site Web Officiel

American Fugitive est un hommage aux premiers jeux GTA, c’est le sentiment que l’on ressent directement dès le début de la partie, et il faut avouer que de ce côté là le pari est réussi. On y incarne William Riley, un ex bandit et taulard qui vit une vie pas si paisible entre ses problèmes de couple et sa relation difficile avec son père. Une nuit, notre héros reçoit un coup  de fil étrange de son paternel qui sonne comme un appel à l’aide, intrigué, il se rend chez lui et découvre une voiture de sport inconnue garée devant la maison, William sent alors les ennuis arriver… Il rentre furtivement dans le logement, et y découvre avec horreur le cadavre de son père gisant dans une mare de sang au beau milieu du salon. Presque immédiatement, la police arrive et passe les menottes au protagoniste, coupable parfait puisqu’il est le seul sur les lieux du crime et qu’il a un passé compliqué avec la loi.

Une fois arrivé en prison, William va directement s’échapper pour faire payer les vrais responsables de ce meurtre, et c’est ainsi que nous allons le suivre dans le monde hostile de Redrock County au sein des années 80.

Après une évasion ridiculement facile servant de tuto, le jeu nous lâche donc dans Redrock County, avec la police aux trousses. Il va alors s’agir de trouver des vêtements pour se camoufler, après quoi les forces de l’ordre ne pourront jamais nous retrouver (toujours très perspicace la police américaine dans ce genre de jeu). Le titre va ensuite consister en la réalisation de différentes missions pour faire avancer l’histoire, ou se mettre un peu de billets en poche. Notre William va pouvoir compter sur l’aide de son beau frère, un ferrailleur un peu ripou, lorsqu’il va s’agir de mettre la main sur les propriétaires de la voiture de sport qui traînait sur les lieux du crime de son père, libre à vous ensuite de rusher l’aventure ou bien de faire votre vie (pas très respectueuse de la loi) dans le monde que vous offre American Fugitive. Comme les tous premiers GTA, le titre se joue en vue de dessus, mais ce n’est pas là l’unique point commun, puisque tout va de près ou de loin ressembler à la licence mondialement célèbre. Entre carjacking, meurtres, courses poursuites et autres joyeusetés, les fans du genre seront comblés. Notre héros dispose d’un inventaire dont le volume peut être augmenté, par exemple en montant de niveau, ce qui offre la possibilité de gagner un point de compétence qui peut servir non seulement à améliorer l’inventaire, mais aussi sa santé, sa défense et beaucoup d’autres capacités.

Différentes armes sont disponibles, elles ont un nombre d’utilisation défini, consultable dans l’inventaire, mais n’ayez pas peur d’être à court de moyens de tuer votre prochain car elles sont présentent en grand nombre partout sur la carte. Il est également possible d’entrer par effraction dans des maisons et de les fouiller, mais on ne peut voir ce qui s’y déroule en temps réel, on nous présente à la place un plan de chaque pièce et il va s’agir d’y envoyer William au fur et à mesure, en restant toujours sur ses gardes.

Difficile ensuite de parler plus en détail du gameplay sans vous raconter comment fonctionne un GTA, tout le monde sait de près ou de loin à quoi ça ressemble, et on a ici un parfait GTA-like, alors il n’y a pas trop de surprises à avoir de ce côté là.

American Fugitive présente une 3D en vue de dessus soignée dans ses graphismes, on ressent là encore la grande influence des premiers GTA, mais avec un joli lifting qui fonctionne parfaitement. Redrock County est un sacré trou à rats, mais un haut en couleurs ! De la zone urbaine aux étendues plus désertiques, on y croit et l’immersion dans une ville, du péché, américaine est réussie.

La bande-son vient évidemment rajouter son grain de sel, avec des titres allant du hip hop à la country, on ne pourrait pas vraiment demander quoi que ce soit de plus, la musique est fournie ! Il est enfin bon de noter que le jeu tourne assez bien autant en mode portable qu’en mode TV, mais il faut s’attendre à quelques ralentissements par moment, notamment lors de la conduite des véhicules, rien de bien méchant toutefois.

Qu’on se le dise, les missions qu’il faut réaliser les une après les autres pour parvenir à la fin du jeu peuvent s’avérer assez vite répétitive, et cela pourrait dissuader certains joueurs. Mais si l’on se distance un peu de celles-ci pour découvrir le monde de Redrock County, alors le jeu devient très vit beaucoup plus sympathique !

Si l’on se cantonne au scénario principal, le soft se bouclera en une dizaine d’heures, mais si l’on aime plutôt prendre son temps et se balader dans les environnements alors le titre a beaucoup plus à offrir !

American Fugitive est une petite perle indépendante, on n’attendait pas un si bon GTA-like de sitôt sur notre chère Nintendo Switch, et c’est pourtant chose faite ! Malgré quelques répétitions dans les missions et des baisses de framerate par-ci par-là, c’est un jeu très fun qui plaira sans aucun doute aux nostalgiques des GTA en vue du dessus, et son atmosphère qui suinte les films de gangsters des années 80 n’est pas non plus pour nous déplaire ! Si c’est un genre que vous appréciez, alors allez-y les yeux fermés, vous ne serez pas déçu.

Test réalisé par Natingle42 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire