Test : AngerForce : Reloaded sur Nintendo Switch

AngerForce : Reloaded

Résultat de recherche d'images pour "angerforce reloaded switch"

Genre : Arcade, Jeu de tir, Action
Langues : Japonais, Anglais, Espagnol, Français, Russe, Chinois

Sous-titres : Japonais, Anglais, Espagnol, Français, Russe, Chinois
Développé par Screambox Studio
Édité par Indienova
Sortie France : 04/04/2019
Prix : 9.99€ sur l’eShop
Taille : 1.9 Go
Joueurs : 1-2
Age minimum : 3

Site Web Officiel

À l’image des jeux de baston, le shmup est un genre à part dans l’univers vidéoludique. Sur-représenté dans les salles d’arcade des années 80-90 puis quelque peu tombé en désuétude à l’orée des années 2000, le style revient sur le devant de la scène depuis quelque temps ; que ce soit via des portages de gloires d’antan ou des créations contemporaines.

C’est dans ce contexte que la Nintendo Switch, déjà fort bien pourvue en la matière, voit arriver un petit nouveau affichant de grandes ambitions, AngerForce : Reloaded. Une vraie gageure quand on passe en revue les concurrents déjà disponibles ; dont certains tout bonnement exceptionnels.

De prime abord, AngerForce : Reloaded ne propose pas un pitch particulièrement original en vous plongeant dans un monde dont les robots ont pris le contrôle après s’être rebellés contre les humains. Il faut néanmoins souligner que chacun des quatre héros disponibles dispose de son arc scénaristique propre et très bien amené par des cinématiques léchées ; ce qui donne une vraie profondeur à l’histoire et vous invite à pousser plus-avant pour comprendre les motivations de chacun des protagonistes.

Bon point donc que de proposer une aventure plus fouillée que les quelques traditionnelles lignes de dialogues cousues de fil blanc. Mais qu’en est-il  une fois dans le feu de l’action ?

(Test réalisé dans des conditions aussi variées que possible : nomade, dock avec manette pro, stick arcade et même en mode nomade vertical. Car oui, AngerForce : Reloaded supporte le mode vertical de la Switch. Les propos qui suivent s’appliquent donc à chacun de ces modes.)

Substantifique moelle de tout shmup qui se respecte, le gameplay doit être aussi nerveux que précis. Si ces deux critères ne sont pas réunis, point de salut.

Avec AngerForce : Reloaded, nous avons ici à faire à un shmup 2D à défilement vertical on ne peut plus classique. Ce dernier sera plus ou moins rapide selon les phases d’action et vous pourrez évoluer sur tout l’écran afin d’esquiver les innombrables projectiles vous visant.

De manière toute aussi classique, vous disposerez du tir automatique, de deux capacités spéciales soumises à des conditions de recharge et de bombes dévastatrices – en nombre limité – pour faire efficacement le ménage quand l’écran sera trop encombré. En outre, vous pourrez évidemment straffer.

La principale originalité du titre est que vous pourrez, au fur et à mesure que vous progresserez, choisir d’augmenter telle ou telle capacité de votre vaisseau pour l’adapter à votre style de jeu (puissance de feu, temps de recharge des capacités spéciales, résistance …). Que vous soyez plutôt offensif ou défensif, la sensation d’évolution sera bien sensible et aura un véritable impact in game. 

À noter que chacun des quatre héros disposera en outre de son propre arbre de talents ; ce qui augmente d’autant les combinaisons possibles. Un bien beau travail d’optimisation.

Quant à la maniabilité, elle ne souffre aucune critique. Le vaisseau répond au doigt et à l’œil et se place aisément lors des phases orientées bullet hell. Aucun ralentissement particulier n’est à déplorer, même lorsque l’écran est particulièrement chargé. L’action reste toujours fluide et plaisante ; tant en dock qu’en nomade.

Autant le dire de suite, la bande-son ne se démarque pas par son originalité. Une musique un peu rythmée, très inspirée des années 90 ; ce qui est cohérent avec l’orientation choisie par les développeurs.

Les bruitages, eux, auraient vraiment mérité plus d’attentions tant les “piou piou” de votre vaisseau auront tôt fait de vous exaspérer. Idem en ce qui concerne les bruitages des attaques spéciales et ennemies qui se caractérisent par un manque d’originalité patent.

En revanche les graphismes sont extrêmement réussis. Très orientés vers l’univers du dessin-animé, ils sont de plus très bien servis par de nombreuses animations donnant quasiment un effet 3D ; particulièrement lors des affrontements contre les boss. Un vrai plaisir pour les yeux.

Les couleurs sont variées, riches et l’on se surprend régulièrement à relever des détails non remarqués lors des précédents runs.

AngerForce : Reloaded propose une direction artistique sobre mais extrêmement solide graphiquement parlant. Une véritable réussite esthétique.

 

Au-delà des quatre héros proposés, chacun avec ses spécificités, AngerForce : Reloaded propose 3 niveaux de difficultés : noob, normal et vétéran. Le mode normal se déverrouille en complétant le mode noob, le mode vétéran se déverrouille en complétant le mode normal.

A noter qu’il vous faudra déverrouiller le mode vétéran pour avoir accès aux sept niveaux que compte le titre. Le mode noob ne donne accès qu’aux trois premier niveaux dans une difficulté quasi-inexistante. Le mode normal se limite aux cinq premiers niveaux en corsant un peu les choses.

Vous l’aurez donc compris, seul le mode vétéran a véritablement un intérêt dans la mesure où lui seul vous donne accès à l’entièreté du jeu avec une difficulté convenable.

Et c’est bien le terme “convenable” qui blesse … car AngerForce : Reloaded n’est pas un jeu difficile.

Comme évoqué précédemment, les possibilités de personnalisation de votre héros sont très nombreuses et impactent véritablement le gameplay. Cependant, la faible difficulté du titre rend cette customisation très poussée quasi obsolète dans la mesure où vous aurez terminé le jeu bien avant d’avoir tout débloqué.

Ceci combiné au fait que les sept niveaux ne sont pas particulièrement longs, le jeu devient vite très répétitif. Alors certes vous devrez terminer le soft avec les quatre héros pour connaître l’histoire sous tous les angles, mais il n’en demeure pas moins que la durée de vie du titre dépassera péniblement les six ou sept heures.

Restera donc aux plus acharnés la course au scoring pour prolonger l’expérience ; voire le mode local en coop. Mais, à vrai dire, d’autres titres se prêtent infiniment mieux à l’exercice.

AngerForce : Reloaded est un jeu beau, très plaisant à jouer, avec une vraie profondeur tant de par son histoire que son gameplay … mais il est beaucoup trop court pour devenir un incontournable ou rivaliser avec les mastodontes du genre.

En tout état de cause, l’estimer juste “bon” est un crève-cœur tant ce jeu ne trébuche finalement que sur la durée de vie mais, objectivement, l’envie d’y revenir une fois fini avec les quatre héros pour débloquer 100% des talents est peu présente.

Dommage car on signerait volontiers pour sept niveaux supplémentaires dans cet univers riche et plaisant.

https://i2.wp.com/nintendalerts.com/wp-content/uploads/2018/02/note-BON.png?ssl=1

Test réalisé par Nanette sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire