Test : Aqua Kitty UDX sur Nintendo Switch

 

Aqua Kitty UDX

Genre : Shoot’Em Up 2D
Développé par : Tikipod
Édité par : Tikipod
Sortie France : 15 Février 2018
Prix : 7,49€
Taille : 75,50 MB

Site Web Officiel

AQUA KITTY UDX débarque sur Nintendo Switch dans une Édition ultime améliorée, comprenant un tout nouveau mode Cuirassé qui s’annonce d’ores et déjà épique !

Surmontez votre peur de l’eau avec votre équipe de chats spécialistes du forage laitier, et forez les fonds océaniques pour puiser du lait entier naturel dans de vastes réserves sous-marines.

Défendez les chats contre des créatures aquatiques mécaniques dans ce jeu truffé d’action au lait entier !

Le nouveau mode Cuirassé vous emmènera au cœur de la Fosse des Miaouannes, où vous devrez détruire un gigantesque navire ennemi sur plusieurs écrans, tout en volant au secours des chatons retenus prisonniers.


 Sortie initialement sur PC, PS4 & Xbox one en 2014, Aqua Kitty UDX est un shoot’em up 2D à scrolling vertical.
Au n
iveau du Gameplay Aqua Kitty est extrêmement rapide à prendre en main.

Ici aucune difficulté, une touche de tir standard ainsi qu’une touche pour un tir puissant qui consomme une jauge d’énergie .
Les gâchettes de vos Joy-Con serviront à naviguer de gauche à droite dans la zone.

Comme d’habitude sur ce genre de jeu, des bonus sont relâchés par vos victime qui libèrent des modules de tir et des bombes.
Sachez qu’ici les bonus ne disparaissent pas, vous pouvez donc les utiliser à tout moment dans le niveau quand vous vous sentez en difficulté.

Le but de chaque niveau étant de défendre les foreuses à lait d’un certain type d’ ennemi qui essayeront d’emmener vos chatons hors de la surface de forage.
Lors des premiers niveaux, vous défendrez seulement 2 foreuses, le titre se corsera ensuite mais restera accessible et vous devriez en venir à bout sans trop de mal.


 Dès les premières minutes nous somme propulsés à l’ère 16-bit du jeu-vidéo et les graphismes en Pixel Art sont très colorés.
Le rendu est agréable Tikipod a fait de l’excellent travail à mes yeux.

Concernant la bande-son, elle est signée Electric Café, le côté électrique colle parfaitement au style rétro du titre.


Le jeu est composé de 25 niveaux qui sont répartis en 4 zones autant dans le mode classique que dans le mode arcade.
Les zones se ressemblent, ce qui est réellement dommage car ça n’apporte aucune profondeur au jeu. Nous enchaînons les niveaux sans réel challenge, le bestiaire est peu fourni et les boss manquent clairement de charisme.

Comptez moins de deux heures pour finir le mode principal, c’est plutôt court, mais pour le prix (8€) nous ne pouvons pas leur en vouloir, non ?

Nous retrouvons un système de vague infinie nommé « Infinite Espresso », ce mode propose un certain challenge pour ceux qui en veulent encore. Contrairement au jeu principal, la difficulté est clairement au rendez-vous et elle mettra vos nerfs à rude épreuve.

Nous arrivons enfin au dernier mode « Dreadnought » qui est réparti sur 13 niveaux. L’objectif est simple mais la tache ne sera pas aisée car il vous faut détruire un vaisseau en commençant par la carcasse et en finissant par le cœur de celui-ci.


Étant fan de Shmup, le titre n’est absolument pas mauvais mais une certaine frustration se fait ressentir une fois le titre terminé, on en demande encore ! Mise à part le scoring le titre n’a aucune rejouabilité ce qui est vraiment très dommage.

6,5/10

Testé par Jesus_la_Kalash

 

Laisser un commentaire