Test : Astérix & Obélix XXL Romastered sur Nintendo Switch

Test : Astérix & Obélix XXL Romastered sur Nintendo Switch

Genre : Action, Aventure
Langues : Multilingue
Développé par Osome Studio
Édité par Microids
Sortie France : 22/10/2020
Prix : 39,99€ sur l’eShop, 39,99€ version boîte
Taille : 2727 MB
Joueurs : 1
Age minimum : 7+

Site Web Officiel

Cela fait longtemps que les éditeurs tentent d’adapter la série de bande dessinée Astérix en jeux vidéo. De nombreux épisodes sont sortis sur consoles et PC. Malheureusement aucun n’a su se montrer absolument unique et grandiose. Pourtant en 2003, on a vu les choses en grand avec l’arrivée de Astérix & Obélix XXL. Environnements 3D, niveaux vastes, voix originales de Roger Carel et Pierre Tornade…il y avait de très bons ingrédients. Mais le jeu n’a pas marqué les esprits, la faute à un gameplay simpliste et redondant. Pourtant, suite au correct Astérix & Obélix XXL 3 : le Menhir de Cristal, le premier épisode est de retour sous la houlette de Microids, dans une version Romastered.

Nous retrouvons donc le duo de légende, Astérix et Obélix, en promenade en forêt accompagnés du gentil Idéfix. Alors qu’ils chassent le sanglier, un orage éclate et obligent les compères à se séparer pour retrouver leur toutou apeuré. De retour au village, les maisons sont en feu et les habitants ont disparu. Un ancien espion romain, qui furetait dans le coin, leur explique que César a mené une attaque surprise, contraignant les Gaulois à se rendre. Ces derniers ont été transportés aux quatre coins de l’Empire, prisonniers des légions romaines. Astérix et Obélix décident donc de partir à la rescousse.

Astérix & Obélix XXL Romastered n’est pas un remake mais un remaster. Si le jeu bénéficie d’une refonte graphique, le gameplay ne subit aucun changement et on retrouve à la fois les qualités et les défauts de cet opus vieux de 17 ans. Les mécanismes sont donc les suivants : nous incarnons Astérix ou Obélix dans des niveaux vastes, mais vides, représentant la Gaulle, l’Italie, la Grèce ou encore l’Egypte.

Nous détruisons des caisses en bois pour obtenir des casques, la monnaie d’échange, et affrontons des hordes de Romains dans des espèces d’arènes. Pour progresser, il faut remplir certaines conditions et alterner phases d’énigmes avec des torches enflammées et phases de glissade avec des casques à la clé. Et ainsi de suite jusqu’à affronter le boss de chaque niveau.

Ce schéma se reproduit en boucle dans tout le jeu, ce qui le rend particulièrement linéaire. Heureusement, explorer s’avère gratifiant puisque cela nous permet de dénicher de nombreux collectibles. Et que penser des combats? Pas grand chose. On se contente de marteler le bouton des coups et on affronte les Romains sans vraiment prendre de plaisir.

En plus de cela, les batailles sont souvent confuses, surtout lorsqu’il y a un peu trop de personnages à l’écran. Ajoutez à cela des problèmes de caméra et des chutes de framerate et vous avez un rendu particulièrement brouillon.

Ceci dit, on a quelques mini-jeux qui apportent un peu de diversité. En effet, des autels particuliers sont présents sur notre route. Une fois débloqués, nous pouvons prendre part à des challenge donnant des récompenses intéressantes. Il est par exemple question de récupérer des pièces dans le temps imparti.

Cette version Romastered d’Astérix & Obélix XXL met en lumière de nombreux améliorations graphiques. On passe du format 4:3 à du 16:9, les animations sont un peu plus modernes et les paysages sont plus jolis. Les effets d’ombre et de lumière sont sympathiques et les textures un peu plus réalistes. A titre de comparaison, on se rapproche plus de ce qui a été fait sur le dernier Astérix & Obélix XXL 3 : les Menhirs de Cristal.

En appuyant sur ZR, il est possible de switcher entre les graphismes de 2003 et ceux de 2020. Une idée particulièrement excellente ! Rien de tel pour comparer les améliorations apportées. Le passage entre ces deux époques permet même de réussir certains mini-jeux. Une nouveauté bien venue dans ce jeu assez âgé.

Côté technique, on aurait pu s’attendre à ce que le soft soit plus stable, mais pas tant que ça. On retrouve malheureusement des bugs de collision, glitchs et autres absences de textures par moment. Il est parfois préférable de passer en mode 2003 pour avoir un rendu visuel plus lisible, ou même, pour s’éviter certains ralentissements.

Les musiques ont elles aussi été quelques peu retouchées. C’est parfois plus moderne et techno. On se retrouve, de temps à autres, à affronter des Romains à coups de beats, de leads et de pads surprenants qui rappellent davantage les jeux de voitures futuristes. A côté de ça, les moments de calme et d’exploration sont mis en lumière par des passages orchestraux contemplatifs.

Ce Astérix & Obélix XXL Romastered se dote d’une durée de vie correcte. L’histoire principale se finit assez vite si on ne s’intéresse pas aux différents collectibles. Ainsi, 8-10 heures sont suffisantes pour en venir à bout. Pour trouver l’intégralité des lauriers d’or et terminer tous les défis en or, il faut rajouter quelques heures supplémentaires. La récompense? Des tenues alternatives pour nos deux Gaulois.

Dix sept ans après sa sortie, ce Astérix & Obélix XXL Romastered souffre toujours d’un gameplay dépassé. Même si ce remaster améliore les graphismes, les bugs et problèmes de caméra inhérents à la version 2003, sont toujours présents. On aurait aimé une retouche plus approfondie et moins superficielle, l’expérience de jeu étant quelque peu gâchée par ces différents soucis techniques. De plus, on regrette l’absence de contenu supplémentaire (niveaux ou autres) qui aurait pu pimenter un peu plus nos parties.

Test : Astérix & Obélix XXL Romastered sur Nintendo Switch réalisé par Mataï sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire