Test : Atelier Lydie & Suelle : Alchemists of the Mysterious Painting sur Nintendo Switch

Atelier Lydie & Suelle : Alchemists of the Mysterious Painting

Genre : RPG
Développé par GUST
Édité par KOEI TECMO
Sortie France : 30/03/2018
Prix : 56,99€ version boîte sur Amazon
Taille : XXXX,XX Mo

Site Web Officiel

Sorti en décembre 2017 au Japon, Atelier Lydie & Suelle est le troisième et dernier volet de la sous série “Mysterious” et le 19ème jeu de la série des Ateliers. La série a déjà plus de 20 ans d’existence. Notons également que c’est le seul des trois épisodes de la trilogie à voir le jour sur une console Nintendo.

C’est l’histoire de Lydie & Suelle, des jumelles apprenties alchimistes de 14 ans vivant dans une petite ville du nom de Melveille capitale du royaume d’Adalett.

Habitant encore chez Roger, leur père, peintre à ses heure perdues qui est aussi un très très gros dépensier. La petite famille peine à joindre les deux bouts et enchaîne les fins de mois difficiles. Une journée parmi tant d’autres où les jumelles synthétisent, elles entendent une voix venue directement du sous-sol où elles ont l’interdiction de se rendre. Elles découvrent en descendant les escaliers un tableau que leur père a peint et à leur grande surprise un monde merveilleux les attend derrière celui-ci.

Un monde ou les matériaux uniques sont rois & où elles pourront réaliser le rêve promis à leur mère décédée : celui de devenir les meilleures alchimistes du pays.

Atelier Lydie & Suelle est un RPG assez complexe dans le sens ou on ne fait pas uniquement des combats au tour par tour pour pouvoir augmenter les niveaux de nos deux héroïnes. L’essence même du jeu réside et tourne autour de l’alchimie, le but du jeu étant d’élever son atelier au plus haut niveau. Lorsque notre atelier augmente nous nous retrouvons avec la possibilité de visiter des tableaux comportant de plus en plus d’objets rares pour nos futures confections.

Afin de répondre à son désir de diriger le meilleur de tous les ateliers, Suelle a créé le Journal des Ambitions, dans lequel elle garde la trace de tout ce que les deux jeunes filles accomplissent. Les ambitions listées dans le journal comprennent des tâches liées aux éléments clés de la série Atelier : l’Alchimie, la Synthèse, le Combat et les Relations Personnelles. Au fur et à mesure que ces tâches seront accomplies, les quêtes importantes seront déverrouillées, ce qui fera monter le classement de l’atelier des jumelles. Ce classement est très important pour les jeunes alchimistes, car les chances de découvrir de nouvelles peintures augmentent avec le niveau de leur atelier. Par ailleurs, cela offre la possibilité de passer l’Examen d’Alchimie, un test de promotion bien nécessaire.

Coté combat nous somme dans la lignée des Final Fantasy, Dragon Quest & autres J-RPG au tour par tour avec la possibilité durant chacun d’entre eux de pouvoir synthétiser divers objets, ce qui est une grande première dans la série. Battle Mix & Extra Mix voilà les deux modes où nos personnages pourront concocter des potions ou un arsenal dévastateur afin de nous donner un réel avantage sur le combat. Vous pourrez donc changer les caractéristiques de votre arme contre un ennemi récalcitrant pour n’en faire qu’une bouchée !

Notons aussi que les quêtes annexes n’ont aucune limite dans le temps contrairement au précédent opus.

Graphiquement le jeu est joli sans pour autant casser des briques…Les décors notamment et les peintures à visiter sont vides, c’est coloré mais ça s’arrête là. Les personnages sont magnifiquement modélisés et tranchent sur le reste. Notons que la version Nintendo Switch n’a pas à rougir par rapport à son homologue sur Playstation 4, certes les niveaux sont moins fins mais globalement le titre s’en tire extrêmement bien.

Les quelques ralentissements ne viennent en aucun cas gâcher l’expérience globale du titre. Cependant, en mode nomade le jeu rame…j’espère qu’une mise à jour viendra corriger ce problème.

Concernant la bande son je ne peux que vous conseiller de l’écouter par vous même. Je suis sous le charme et les musiques me laissent vraiment de très bonnes émotions. Je vous laisse découvrir l’OST en vous proposant l’intro du jeu ici :

Beaucoup plus court que les volets précédents , Atelier Lydie est quand même un RPG colossal, long très long. Comptez 50 à 60 heures pour le finir en ligne droite. Le double ou le triple si vous voulez venir à bout de toutes les quêtes annexes. Notez cependant que le jeu est relativement difficile, monter son équipe pour voir le bout de la trame principale est primordial.

Notons aussi le faible nombre de personnages jouables qui sont 6 au total, là où certains épisodes des Ateliers en comptaient le double. Rappelons également que le jeu est littéralement non traduit dans la langue de Molière et qu’un très bon niveau en anglais est requis si vous voulez profiter pleinement du titre.

Atelier Lydie n’est pas un mauvais RPG. Malgré ses décors vides et son avancée linéaire, le titre de Dust nous offre et nous réserve de belles surprises. Deux héroïnes très attachantes, des musiques d’une qualité incomparable. Même si le titre n’est pas le meilleur de la série il en reste tout de même une excellente aventure et viendra clore la saga avec brio. Si vous êtes fan de RPG et que le craft ne vous fait pas peur je ne peux que vous le conseiller.

Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire