Test : Attack of the Toy Tanks sur Nintendo Switch

Attack of the Toy Tanks

Genre : Arcade, Action
Langues : Français, Anglais, Allemand, Espagnol, Russe
Développé par Petite Games
Édité par Ratalaika Games
Sortie France : 28/06/2019
Prix : 4,99€ sur l’eShop
Taille : 152,04 Mo
Joueurs : 1-2
Age minimum : 7 ans

Site Web Officiel

En cet été 2019, vous vous êtes peut-être rendus au cinéma pour assister au dénouement de la célèbre saga mettant en scène la vie des jouets d’Andy, Toy Story 4. Si la série vous manque déjà, et faute de jeu officiel de la licence sur votre Nintendo Switch, vous risquez bien d’être conquis par Attack of the Toy Tanks.

Le titre met en scène, comme l’indique son nom, des jouets tanks, qui batailleront dans des arènes aux décors de chambres d’enfants.

Le gameplay du soft se présente en vue de dessus. Vous dirigez un tank factice, reconnaissable in-game par sa couleur bleue, et l’objectif de chacun des soixante niveaux est d’anéantir les chars ennemis, avec des munitions et un temps illimité. Le rythme de jeu est globalement assez lent, étant plus basé sur la stratégie à adopter que sur les réflexes.

Le côté stratégique du titre se ressent aussi dans sa variété : lasers et mines placés sur le terrain ne manqueront pas de vous corser la tâche (ou de vous la faciliter, si vous en faites une bonne utilisation en piégeant vos opposants). Dans la même veine, vous pourrez développer de nouvelles tactiques en fonction du type des munitions qui vous seront attribuées à chaque niveau : des simples balles aux explosifs en passant par des cartouches rebondissantes, chaque stage mettra à l’épreuve votre capacité d’adaptation.

Vos ennemis disposeront également d’un arsenal variable, allant parfois même jusqu’à trois canons par opposant. Précision et stratégie seront de mise, surtout étant donné la lenteur de votre déplacement couplée à la rapidité des tirs et la prise en main pas vraiment évidente au début (mais bien plus satisfaisante après quelques tentatives).

Si le principe peut sembler violent, les graphismes enfantins rendent le jeu accessible à tout public. Les chars bariolés et environnements de chambre d’enfant, aux couleurs vives et contenant moult jouets tels que lettres et chiffres à visée éducative ou briques de construction colorées ne manqueront pas de vous rappeler que nous ne sommes pas en temps de guerre, et que nous avons bien affaire ici à de simples jouets.

On notera cependant le contraste entre ces environnements ludiques et l’apparence des explosions provoquées par les tirs, qui par leur aspect réaliste contrastent avec l’univers d’apparence puérile. Vous aurez également de la variété dans les atmosphères : intérieur et extérieur; pluie, neige et nuit s’alterneront pour donner de la diversité aux niveaux que vous parcourrez.

La bande-son est quant à elle parfaitement adaptée à l’ambiance du jeu, avec des rythmes très marqués comme pour cadencer une marche militaire qui contrastent avec des tonalités aiguës. La musique est de plus différente pour chaque atmosphère citée précédemment, de quoi éviter de s’en lasser.

Comme abordé précédemment, vous aurez donc soixante niveaux à la difficulté croissante à parcourir avant de terminer le mode solo. Si cela peut sembler court, la durée de vie est en fait proportionnelle à ce qu’on peut attendre du jeu étant donné son prix. Le titre se montre même plutôt généreux, avec son système de médailles (attribuées en fonction de votre temps pour compléter le niveau), qui pour les plus perfectionnistes rallongeront la durée de vie du soft.

Si l’optique de vous entraîner sans relâche jusqu’à avoir obtenu l’entièreté des médailles ne vous enchante pas, vous pourrez toujours vous rabattre sur le mode multijoueur. Ce dernier oppose en local deux adversaires sur un terrain au choix, qui doivent en tirant sur leur opposant gagner un maximum de points avant la fin du temps imparti, de quoi prolonger l’expérience de jeu en famille ou entre amis.

Avec son aspect enfantin, Attack of the Toy Tanks se montre accessible à un large public. Sa prise en main bien qu’un peu exigeante au début se révèle satisfaisante, et on se plaît à vouloir compléter tous ses niveaux. Le contenu du titre se montre à la hauteur, et la durée de vie sans être illimitée reste raisonnable voire même très généreuse pour un jeu de cette envergure.

Test réalisé par Pauline sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés

Laisser un commentaire