Test : Azure Saga : Pathfinder DELUXE Edition sur Nintendo Switch

Azure Saga : Pathfinder DELUXE Edition

Genre : Aventure, RPG
Langue : Anglais Sous-titres : Anglais
Développé par MassHive Media
Édité par Toge Productions
Sortie France : 21/03/2019
Prix : 8,99€ sur l’eShop
Taille : 1602,22 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 7

Site Web Officiel

Azure Saga: Pathfinder DELUXE Edition est un jeu de rôle développé par un petit studio Indonésien du nom de MassHive Media. Le titre est sorti sur PC, il y a un an et se retrouve chez nous, sur Nintendo Switch, grâce à l’éditeur Toge Productions.

L’histoire se déroule dans un futur lointain où l’humanité survit grâce à des colonies disséminées dans toute la galaxie. D’après un récit ancien, une planète légendaire abriterait des ressources en grande quantité et permettrait d’éviter l’extinction de la race humaine…

C’est ainsi que commence l’histoire. Synch, jeune scientifique, débute l’épopée dans un vaisseau accompagné de son droïde, Noise. Ils sont en orbite autour d’Azure et continuent leurs recherches pour trouver les coordonnées du père de Synch. Ils parviennent à analyser et repérer sa dernière position. Dans le même temps, il est demandé à tous les vaisseaux de revenir à la base. Un choix s’impose… Synch décide de déserter et se fait tirer dessus. Les voilà dans une bien mauvaise posture ! Le vaisseau s’écrase sur une planète inconnue… Votre aventure démarre maintenant.

Azure Saga: Pathfinder DELUXE Edition reprend les composants d’un RPG classique.

Dans ce jeu, il s’agira essentiellement d’explorer des donjons, résoudre des énigmes et bien sûr, de participer à des affrontements en tour par tour. Les ennemis ne sont pas représentés sur la carte, il faut explorer pour voir apparaître un écran de « Battle ».  Les combats sont générés aléatoirement au fur et à mesure de l’aventure (seuls certains événements font que vos adversaires sont visibles sur la map). Avec ce dispositif, on perd en stratégie car on ne peut pas préparer les attaques qui surviennent pendant l’exploration des donjons. De plus, dans certains cas, des effets bonus apparaîtront en faveur des ennemis (un effet d’embuscade) et leur permettront d’attaquer en premier.

Les mécaniques de combat sont simples et plairont à la fois aux experts du genre et aux néophytes.

Les batailles se font avec différents types d’attaques, ce qui en améliore le dynamisme. Les voici :

Attack : utilisation classique de l’arme

Skills : attaque spéciale utilisant des MP (Point de Magie)

Auto : attaque classique choisie automatiquement pour tous les personnages

United : attaque combinée des attaques spéciales de tous les personnages

Bien évidemment, les attaques spéciales varient suivant le personnage et se débloquent au fur et à mesure de la prise d’XP (expérience).

Les combats

Comme tout RPG qui se respecte, la stratégie a une place importante dans le gameplay. Avant chaque exploration de donjon, il faudra se préparer de façon optimale. L’équipement est personnalisable et permet d’avoir des bonus (HP, MP, DEF, ATT,…). Sans oublier les potions et autres items utilisables. Pensez à toujours en avoir sur vous, cela pourra vous éviter de vous retrouver en mauvaise posture.

En parlant d’items, il en existe une multitude vous permettant de créer des objets dans l’aventure.

D’autres mécaniques sont présentes dans ce titre mais je vous laisse le plaisir de percer les secrets dont il regorge.

Dès les premiers évènements de l’aventure, la direction artistique saute aux yeux. La quasi-totalité des dessins qui apparaissent à l’écran sont inanimés. Cette « patte » graphique donne beaucoup de charme au titre et nous transporte dans l’aventure.

Hors des scènes de dialogues, la vue utilisée pour se déplacer sur les cartes des donjons est objective et de 3/4. Les déplacements se font sur des maps isométriques (on parle de jeu en 2.5D). L’illustration du personnage dans cet univers le rend très agréable. Les décors n’en sont pas moins en reste puisqu’ils sont très bien représentés. Ils s’intègrent bien dans chaque phase à explorer et permettent de mieux nous immerger dans l’univers.

La bande-son s’adapte également au contexte et aux lieux (combats, donjons, dialogues) et permet de donner de la profondeur.

Le jeu ne dispose pas de réglage sur la difficulté dans ses options mais elle est bien dosée de manière générale. Toutefois, l’ajout d’un mode « expert » aurait pu donner aux joueurs chevronnés un challenge supplémentaire.

Il ne sera pas demandé de longues (et interminables) séances de farm (enchaîner les combats pour augmenter son XP) pour réussir à passer une zone.

Durant votre périple, des quêtes secondaires, énigmes et autres secrets sont proposés et permettent d’allonger la durée de vie. Même si certaines missions ne présentent pas de grand intérêt (par exemple, tuer le même type d’ennemi plusieurs fois), d’autres vous donneront du butin intéressant pour le craft ou la vente.

Exploration d’un donjon

Entre l’histoire, les phases de combat et l’exploration, comptez une bonne vingtaine d’heures pour venir à bout du titre. Mais si vous souhaitez poursuivre vers un 100%, cela vous demandera beaucoup plus de temps.

Rares sont les titres indonésiens importés sur notre marché. Et c’est avec grand plaisir qu’Azure Saga: Pathfinder DELUXE Edition fait son apparition sur nos consoles européennes. Parmi les nombreux RPG disponibles sur l’eShop ou en physique, ce jeu mérite quand même une attention particulière tant par sa direction artistique, que par son gameplay et son histoire. Pour rappel, cet opus est développé par un petit studio (MassHive Media) et il est donc difficile de le comparer à de grosses productions.

Attention toutefois, le titre n’est pas exempt de défauts. Le premier point bloquant et non négligeable est qu’il faut avoir un niveau minimum en anglais pour la compréhension de l’histoire. Cependant, si vous êtes un habitué des jeux de rôle, la langue ne sera pas un élément rédhibitoire à la prise en main du gameplay. Le second point concerne les déplacements sur la carte. Le jeu peut parfois présenter quelques ralentissements, cassant la fluidité des phases d’exploration.

Malgré cela, le charme de la direction artistique va vous bercer : un mélange entre science-fiction et fantasy. Les dessins des personnages pendant les scènes de dialogues sont beaux. L’utilisation de la 2.5D isométrique (en vue 3/4) rend  les déplacements et les combats enchanteurs.

Si vous voulez découvrir un petit RPG sympathique à un prix attractif, Azure Saga: Pathfinder DELUXE Edition saura répondre pleinement à vos attentes.

Test réalisé par SuperPopux sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire