Test: Bass Pro Shops: The Strike – Championship Edition

Bass Pro Shops: The Strike – Championship Edition

Genre : Sport, Simulation
Langues : Anglais
Développé par PLANET ENTERTAINMENT
Édité par KOCH MEDIA
Sortie France : 16/11/2018
Prix : 49,99€ sur l’eShop, 59,99€ version bundle
Taille : 1272,97 Mo
Joueurs : 1 à 4
Age minimum : 3 ans

Site Web Officiel

Comme la plupart des jeux de pêche, dans <<Bass Pro Shops: The Strike – Championship Edition >>, il n’y a pas vraiment d’histoire à proprement parlé. Vous incarnez juste un pêcheur et vous sillonnez les différents lacs d’Amérique afin de pêcher les plus gros poissons.

Ce titre vous dit quelque chose? C’est normal, car il est déjà sorti, il y a quelques années, sur la Nintendo Wii en 2009. C’était un jeu développé à l’époque par Piranha Games. Précision importante, comme tous les jeux de ce genre, il pourrait très certainement offusquer la communauté Végane. Si vous n’aimez pas la martyrisation des animaux quelle qu’elle soit, ainsi que la souffrance au nom du sport, ce jeu n’est clairement pas fait pour vous.

Avant de parler du gameplay, je tiens à signaler que pour notre version d’essai, nous avons eu le jeu seul, sans les accessoires. l’immersion n’était donc pas totale et notre objectivité restera sur ce que l’on a testé uniquement.
Malgré un tutoriel présent au début, il m’a fallu divers essais avant de comprendre et de savoir comment lancer ma ligne. Afin de ne pas vous faire perdre de temps voici comment faire: Avec le stick du Joy-con gauche, vous choisissez l’endroit de votre lancé, puis maintenez “Zr”. Avec le stick du Joy-con droit, jaugé votre lancé puis relâchez “Zr”.

Pour ferrer et ramener le poisson, c’est une toute autre histoire car cela va dépendre de la taille du poisson, de la résistance de votre fil de pêche etc… Il vous faudra de très nombreux essais et quelques arrachages de cheveux avant de comprendre les mécanismes pour remonter votre proie.

Au niveau de la caméra, là aussi, ce n’est pas très réjouissant. L’environnement autour de votre leurre n’est pas très large ni précis. Si vous êtes dans les herbes au fond de l’eau, vous allez littéralement traverser le graphisme. Par moment, vous ne voyez rien et c’est assez fouillis. Si vous attrapez un poisson dans ces endroits, bon courage.

Graphiquement, le jeu est loin d’exploiter les capacités de la Nintendo Switch. Cela ressemble plus à un vieux jeu pc qu’autre chose ou d’un jeu de Nintendo64. Les contours ne sont pas nets, les couleurs assez pauvres. Nous aurions aimé plus de réalisme aussi bien sur l’environnement, que sur tous les petits détails.

Niveau son, la musique d’ambiance se prête idéalement à la pêche. Calme, douce avec des bruits  de petits oiseaux par-ci, par-là. Néanmoins, préférez comme moi la couper dans les options (+). Au début c’est agréable, mais elle va rapidement vous fatiguer. En l’arrêtant, vous être vraiment face à la nature avec ces bruits de courants d’eau comme dans la réalité.

Le contenu est assez riche. Il y a 10 endroits tirés de vrais lacs Américains, une centaine d’appâts, 9 différents bateaux, 11 espèces, dont certaines assez spéciales. De plus, ces poissons respectent la topographie de ces différents lieux.
Ces 10 lacs jonchent la région nord de l’Amérique. En voici les noms pour les plus puristes d’entre-vous :
– lac Amistad
– lac Ouachita
– lac Fork
– lac Wylie
– lac Guntersville
– lac Champlain
– lac Oneida
– lac Pickwick
– lac Toho
– lac Table Rock
Vous commencerez par le lac Amistad, et vous débloquerez les autres, au fur et à mesure de votre progression.

Niveau appâts, il y a tout ce qu’il faut. En fonction du lac et du poisson, vous n’avez que l’embarras du choix. Avant de commencer chaque partie, vous débutez dans le magasin de pêche afin d’acheter de meilleurs accessoires et leurres. Vous démarrez avec 100$ en poche et gagnerez de l’argent au fil de vos parties.
Vous avez une diversité d’équipements également. Vous pouvez acheter toute sorte de cannes à pêche, de moulinets (de différentes tailles et matériaux), ainsi que des fils de pêche plus ou moins résistants.
Vous avez également un garage à bateau où vous pourrez choisir parmi 9 modèles différents:
– Nitro Z21
– Nitro Z18
– Nitro ZV21
– Nitro ZV18
– Tracker Pro Guide V-175
– Tracker ProTeam 190 TX
– Tracker ProTeam 175 TXW
– Tracker Panfish 16
– 40TH-Anniversary Heritage Boat

Ils ont toutes différentes caractéristiques. Vous les choisirez en fonction de leurs vitesses de pointe, leurs accélérations ainsi que dans le lac dans lequel vous aurez choisi de pêcher. En effet, chaque embarcations à sa propre maniabilité et efficacité d’approche.
Au niveau des grandes catégories du menu principal, vous avez la possibilité de choisir:
– le mode carrière (vous choisissez et créez votre personnage)
– le mode partie rapide
– le mode tournois (débloqué une fois avoir finis le mode carrière)
– le mode Challenge (jusque 4 joueurs)
– la pièces des trophées (vous apercevrez certaines espèces que vous avez pêchez)
– le garage à bateaux
– vos statistiques
– votre classement
– les options de musiques et de jeux
Vous pouvez aussi, jouer à des minis jeux avec vos amis comme des courses de bateaux ou des défis de casting.

Pour le temps de jeu, il est impossible de définir une durée. Vous allez sans doute passer des dizaines d’heures avant de tout pouvoir débloquer.

<< Bas Pro Shops: The Strike Championship Edition>> n’est pas l’un des jeux que l’on attendait le plus sur cette console. Il s’adresse uniquement à un certain public.
Intégralement en anglais, il va certainement en rebuter plus d’un. Très loin de ce que la Nintendo Switch a dans le ventre, ce jeu n’est vraiment pas optimisé.
Malgré un contenu riche au niveau des différents accessoires de pêche et une multitude de possibilités, je ne vois guère de personnes passer des heures dessus.
Exclusivement en vente chez Micromania en version bundle, il faut vraiment être un passionné et amoureux de pêche pour ce l’acquérir.
Au prix minimum de 49,99€ sans la canne à pêche, ce jeu à un rapport/qualité prix assez mauvais.

Test réalisé par Alex51 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire