Test: Bendy and the Ink Machine sur Nintendo Switch

Bendy and the Ink Machine

Genre : Action, Casse-tête
Langues : Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol
Développé par TheMealty Games
Édité par Maximum Games
Sortie France : 20/11/2018
Prix : 29,99€ sur l’eShop et en version boîte ici 
Taille : 5216,67 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 12+

Site Web Officiel

Dans <<Bendy and the Ink Machine>>, vous incarnez un dessinateur du nom d’Henry. Un jour, il reçoit une lettre d’un de ses très bons amis (Joey Drew), perdu de vue depuis 30 ans. Autrefois, ils travaillaient ensembles dans un studio de cartoon. Il lui propose alors, de revenir dans leurs anciens ateliers. Mais ce qui ressemblait au premier abord à de chaleureuses  retrouvailles, va se transformer petit à petit en un cauchemar éveillé…

Ce jeu n’est pas nouveau puisqu’il a fait sa première apparition officielle en 2017 sur la plateforme <<Steam>>. Il  était partitionné par épisode, ce qui devenait frustrant pour les joueurs car ils devaient attendre plusieurs mois après avoir fini un niveau.
Pour notre plus grand plaisir, il sort enfin, intégralement sur consoles et notamment sur la Nintendo Switch.

Dans <<Bendy and the Ink Machine>> (Bendy et la Machine à Encre), vous incarnez Henry à la première personne. Tout tourne autour de cette fameuse machine. Mais qu’a-t-elle de si particulier?
Les déplacements sont très fluides et il n’y a aucune difficulté à emmener son personnage là où l’on souhaite. La caméra suit parfaitement le protagoniste et je n’ai rencontré ni problème de maniabilité, ni bug tout au long du jeu.

Niveau déplacements, cela reste très simple et très intuitif. Vous pouvez sauter (B), courir et straffer (stick gauche), viser (stick droit), utiliser une arme (ZR) ainsi qu’interagir avec des objets (Y).
Pour vous aider, vous pouvez choisir d’afficher un curseur à réticule, dans les options (+), afin d’améliorer votre visée (très utile bien qu’il se fonde par moment avec les couleurs du décor)
Vous allez devoir résoudre des problèmes de plus en plus durs au fil des chapitres, chercher des objets cachés, trouver des indices, combattre des monstres de plus en plus effrayants, afin de progresser et de comprendre ce qui se passe.

Un petit conseil, préférez jouer sur votre téléviseur plutôt que sur la tablette. Vous aurez une meilleure immersion, surtout si vous jouez dans le noir. Vous pourrez lire ainsi, les différentes notes, parfois très importantes, plus facilement. En effet sur tablette, c’est quasiment illisible et malgré la possibilité de changer dans les options la luminosité, cela reste très sombre et vous passerez sûrement à côté de certaines choses primordiales pour votre progression.

A peine commencé, les graphismes donnent aussitôt le ton du jeu. Nous avons l’impression d’être plongé dans un cartoon des années ’30, grâce notamment à l’effet toon-shading.  Associés à des couleurs sombres et ocres, nous entrons dans un univers creepy!
Plus on avance, plus l’histoire devient sombre, effrayante et dérangeante. Cette sensation est renforcée par la présence de quelques personnages qu’on croise dans le jeu ainsi que les dessins affichés aux murs. Il y a beaucoup de similitude et de ressemblance avec des toons de Walt Disney tels que Mickey et Dingo. Je n’ai pu m’empêcher de penser, tout au long du jeu, à cette creepypasta de Mickey Mouse (Ne cliquez pas sur le lien si vous avez moins de 12 ans)

La bande-son est tout aussi réussie que le graphisme! L’ensemble est en totale harmonie et vous serez sans aucun doute surpris et angoissé à de nombreuses reprises. Parfois tout est calme, vous n’entendez rien et commencez à être sur vos gardes. Mais c’est toujours quand vous vous y attendez le moins que vous allez sursauter et frémir.

Ce jeu se compose en 5 chapitres avec en prime, un niveau bonus:
Chapitre 1: Mouvements des images
Chapitre 2: La vieille Chanson
Chapitre 3: Ascension et chute
Chapitre 4: Merveille colossales
Chapitre 5: La dernière bobine
Niveau ?: Archives

Dans le premier chapitre, vous devez réunir 6 objets, disséminés dans les nombreuses pièces, afin d’activer la machine à encre. Simple me direz-vous? Cela se complique lorsque vous découvrez que des endroits fermés à votre premier passage, pourront s’ouvrir à votre retour ou lorsque des objets auront été trouvés.

Dans le second chapitre, vous êtes dans le département de musique. Vous allez devoir alimenter des portes avec des interrupteurs cachés et réaliser le début d’une musique avec de nombreux et différents instruments mis à disposition. Un conseil, ne cherchez pas la solution sur internet car chaque partie est différente. Suivez bien les instructions tout au long du jeu et tenez compte de chaque détail.

Dans le troisième chapitre, vous découvrez quelques personnages comme Buddy et Alice. Lors de votre ascension, vous vous apercevez que les niveaux deviennent de plus en plus grands et l’ambiance de plus en plus sombre. D’ailleurs, ici, vous accédez grâce à un monte charge, à différents étages afin de résoudre des énigmes.

Dans le chapitre 4, vous devez sauver Boris. Dextérité et patience sera de mise dans ce niveau. Vous allez être plongés littéralement dans l’enfer de Bendy. Je ne vous en dit pas plus mais sachez que vous allez sillonner des attractions et une maison hantée.
Enfin, la dernière partie est le chapitre de l’action à l’état pur. Le dénouement ne sera peut-être pas ce que vous croyez…
Le niveau des archives, quant à lui, est une sorte de pièce de musée afin de mieux comprendre l’histoire et sa création.

En combien de temps peut on espérer finir le jeu? Tout dépendra de votre sens de l’orientation et de vos compétences à résoudre les problèmes.
Il faudra environ 5 à 6 heures si vous vous débrouillez bien. Mais vous pouvez doublez ce temps si vous n’avez pas un minimum de chance et de patience.

Vous ne pouvez pas passer à côté de << Bendy and the Ink Machine>>.
Il vous plongera dans un univers sombre et effrayant.
Aimant ou non le monde des dessins animés, Il saura vous attirer par son côté old school des années 30 bien à lui.
Qui a dit que l’univers des toons était toujours joyeux et drôle?
Angoisse, sursaut et frémissement seront au rendez-vous. Éteignez vos lumières, fermez les volets et montez le son afin de vous laisser envahir par cette ambiance dérangeante.
Rapport qualité/prix, il reste un peu cher vu le nombre d’heures de jeu. Nous ne pouvons néanmoins le sanctionner pour cela tant le contenu est exceptionnel en tout point.
Une chose est sûr, <<Bendy and the Ink Machine>> va rester encré dans les mémoires 🙂

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test réalisé par Alex51 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire