Test : Collection of Mana Sur Nintendo Switch

 COLLECTION OF MANA

Genre : Action RPG
Langues : anglais, français et allemand (plus espagnol pour Trial of Mana)
Développé par Square Enix
Édité par Square Enix
Sortie France : 11/06/2019 (eShop) 27/08/2019 (Physique)
Prix : 39,99€ sur l’eShop, 29,99€ version boîte
Taille : 373,29 Mo
Joueurs : 1-3 Joueurs
Age minimum : 7 Ans

Site Web Officiel

Depuis la nuit des temps, l’homme prête à l’arbre Mana des pouvoirs magiques dépassant l’entendement. Considéré comme une source d’équilibre il est donc vénéré comme un Dieu et est le centre de nombreuses légendes. Des histoires transmises de génération en génération qui permettent aux humains de vivre dans une parfaite harmonie. Cependant, l’arrivée d’un homme vil et avide de puissance, l’horrible Roi Noir, risque de faire basculer le monde dans les ténèbres. Seuls un gladiateur et une mystérieuse jeune femme, héritière d’un ordre ancestral, vont avoir la force et le courage nécessaire pour briser les rêves du tyran.

Cela fait à peu prêt deux minutes que vous avez commencé Mystic Quest et la joie demeure…

Ainsi débutait en 1991 Mystic Quest sur Game Boy et avec lui l’une des sagas les plus riches de l’univers vidéoludique. Pourtant, l’histoire commençait mal. À la sortie de Mystic Quest, Squaresoft (à l’époque, ils n’avaient pas encore fusionnés avec Enix) n’avait qu’une seule ambition, contrecarrer Nintendo et leur célèbre Zelda et cela sur leur propre machine. Cependant, leur premier titre, même s’il s’était bien vendu, n’était pas parvenu à atteindre les hauteurs espérées par ses développeurs. Il faudra attendre trois ans et l’arrivée de Secret of Mana sur Super Nintendo pour que Squaresoft parviennent enfin à mettre le feu à nos manettes. Un succès planétaire qui va vraiment lancer la grande aventure des Mana dont Square Enix nous permet de (re)découvrir les trois premiers volets aujourd’hui. 

Dans Collection of Mana, les trois jeux proposés n’ont pratiquement pas été touchés. Les mauvaises langues diront que les développeurs ne se sont pas foulés. Cependant, ce choix (de la facilité ou pas) s’avère assez judicieux, et cela pour plusieurs raisons.
Premièrement, le fait que les softs soient dans leur jus sert de véritable madeleine de Proust pour ceux qui les ont connus à leur sortie.

Voici le premier boss de Secret of Mana

Ensuite, et c’est là le plus important, nous pouvons apprécier à sa juste valeur la progression du gameplay au travers des épisodes.
Mystic Quest, comme annoncé plus haut, se présentait comme un véritable “Zelda like”. Pourtant, le titre de Square Enix se distingue de son illustre prédécesseur par une gestion de l’expérience et de l’équipement du héros beaucoup plus poussée. Chaque combat, par exemple, rapporte des points que le joueur peut partager entre magie, vitesse, force et défense. De plus, de nombreuses énigmes viennent apporter un peu plus de difficulté à un soft qui n’en manque pourtant déjà pas.
Cependant, la véritable révolution en matière de gameplay ne viendra qu’à partir de Secret of Mana. Encore, aujourd’hui ce jeu est considéré comme l’un des action RPG les plus réussis toutes plateformes confondues. La possibilité de jouer à trois joueurs, les menus en cercles apparaissant autour des personnages et permettant de changer d’équipement, d’arme ou de magie en quelques millièmes de seconde, la possibilité de faire évoluer non seulement les persos, mais aussi leurs armes… autant de détails qui poussent le jeu vers la perfection.
Enfin, Trials of Mana reprend toutes ces options en y ajoutant un détail de taille, le choix de ses héros. En effet, dès les premières secondes, vous devrez choisir votre personnage principal et ces deux acolytes parmi un voleur, une magicienne, un ecclésiastique, un guerrier, une amazone et un lutteur. Un simple détail qui fait une grande différence quant à la façon d’aborder le soft.

Comme dit plus haut, les graphismes des trois jeux de cette collection ont été préservés. Vous n’allez donc pas en avoir plein les yeux, même s’il faut bien admettre que Secret of Mana et Trials of Mana étaient vraiment beaux pour l’époque (notamment grâce à l’utilisation du Mode 7 de la SNES et de son rendu 3D). Cependant, les développeurs ont pensé à intégrer la possibilité de choisir son format d’image (letter box ou 4:3) et même pour les roots de retrouver le rendu monochromique verdâtre du GameBoy dans Mystic Quest. 

Et maintenant le premier boss de Trial of Mana

Même constat pour les musiques et qui s’en plaindrait? La bande originale de chaque jeu est un véritable petit bijou, et cela même pour Mystic Quest! Des classiques indémodables.

Alors, si vous voulez parler de durée de vie, Collection of Mana se pose là. Chaque opus vous demandera plusieurs heures pour être terminé. Un constat d’autant plus vrai pour Trials of Mana, dont le scénario va évoluer suivant les personnages choisis en début de partie. Vous devrez donc le recommencer plusieurs fois pour connaître tous les détails de l’histoire.

Un bel exemple d’exploitation du célèbre Mode 7 de la Super Nintendo

De plus, la difficulté assez élevée des trois jeux devrait donner du fil à retordre même aux hardcorde gamers et cela malgré l’ajout d’une fonction de sauvegarde rapide qui n’existait pas dans les versions de base. Sachant qu’une “meute” de lapins peut vous liquider en moins de deux, nous vous laissons imaginer les boss géants…

Les trois jeux réunis ici ont, chacun à leur façon, marqué l’univers vidéoludique. Des scénarios qui réussissent l’exploit de se suivre tout en restant indépendants. Des thèmes forts abordés de manière détournée pour être ludiques tout en restant pertinents comme  l’écologie, la Seconde Guerre mondiale (le Roi Noir et sa quête de l’arbre Mana fait indéniablement penser à Hitler et sa course à l’arme nucléaire). Des gameplays novateurs, des bandes originales exceptionnelles et surtout un Trials of Mana jusqu’ici inédit en occident (de façon légale, en tout cas) et cerise sur le gâteau un français, en plus! Bref, il y a mille et une raisons de jouer à Collection of Mana.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test réalisé par Jean sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire