Test : Creature in the Well sur Nintendo Switch

Test : Creature in the Well sur Nintendo Switch

Genre : Aventure, Arcade, Action
Langues : Français, Anglais, Japonais, Allemand, Espagnol, Coréen, Portugais, Chinois
Développé par Flight School
Édité par Flight School
Sortie France : 06/09/2019
Prix : 14,99€ sur l’eShop, pas de version boîte
Taille : 1119,88 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 12 ans

Site Web Officiel

Imaginez-vous transporté au pied d’une montagne où a été installée une énorme machine, dans un monde où le sable est omniprésent, devenant un réel problème environnemental. Creature in the Well vous transporte dans cet univers-là, aux commandes d’une unité robot BOT-C, les mêmes qui s’occupaient de faire fonctionner la machine avant que la créature résidant dans la montagne ne les détruise tous.

Votre but ? Vous ne le savez pas vraiment, mais vous vous lancez instinctivement dans les processus qui réactivent cette mystérieuse machine, alors que les habitants du village au pied de la montagne ont peur de vous. Pourquoi cette créature ? Qu’est-ce que cette machine ? Que faisaient vraiment les BOT-C ici ? Tout cela, c’est à vous de le découvrir, dans une ambiance mystérieuse qui rappelle un peu celle des jeux de Fumito Ueda.

Creature in the Well est un titre qui mélange les genres et qui n’a pas vraiment d’égal. Ses développeurs le qualifient d’ailleurs volontiers de pinball hack’n slash. C’est-à-dire qu’il allie des phases de flipper où le but est d’envoyer une boule d’énergie, qui rebondit sur les murs, dans des mécanismes pour débloquer des salles. Tout cela sous la forme d’un dungeon crawler – la machine étant présentée sous différents niveaux qui sont des donjons permettant de la remettre en marche.

Une des principales caractéristiques du soft est justement son penchant vers le pinball. Deux boutons sont nécessaires ici : le X sert simplement à renvoyer la balle avec un objet faisant office de batte : tuyau, poêle et j’en passe. Puis le bouton Y permet, au moyen de différentes épées qui ont toutes des bonus utiles, de charger la boule tout en aimantant les autres afin d’en maximiser la teneur en énergie. On se retrouve alors vite avec un nombre important de billes qui ricochent dans toute la salle ! Le hic : il y a aussi des mécanismes qui jouent en votre défaveur, par exemple en revoyant la bille vers vous, chargée d’énergie rouge, qui, si elle vous touche, vous retire des points de vie.

Côté graphismes, le jeu est très réussi : les couleurs, dans les tons ocres à l’extérieur de la machine et plutôt sombres à l’intérieur, sont très belles ! Cela allié aux côtés lumineux des billes qu’on lance à tout va et des mécanismes à enclencher donne un résultat très sympa. La musique électro qui accompagne le titre colle parfaitement à l’univers de la machine tout en tranchant totalement avec le thème calme de l’extérieur. Cela contribue à la très bonne ambiance générale du titre en différenciant vraiment les phases de donjon. Tout cela sans parler des capes qui servent d’éléments visuels sur le BOT-C à découvrir dans des salles cachées notamment et du look des divers outils de charge et de frappe des billes, qui sont très réussis.

Creature in the Well est un titre assez riche quand on voit la vingtaine d’outils et capes à collectionner. Pour les trouver, il vous faudra parfois réussir des énigmes à base de pinball assez retords. Bien sûr, rien ne vous oblige à les chercher, mais certains outils pourraient grandement vous faciliter la tâche. Il faudra compter de toute façon une dizaine d’heures pour parvenir à réactiver la machine. Les amateurs de flipper réussiront sans doute à le faire en moitié moins de temps, mais cela demande tout de même un bonne dextérité. Certaines phases de boss pouvant être un peu difficiles de prime abord, ne vous découragez pas !

 

Creature in the Well est un titre novateur qui explore le mélange des genres en offrant un univers à découvrir totalement, sans vous guider de quelque sorte que ce soit. Il en résulte un monde mystérieux qu’on aime parcourir, dans ses donjons aux allures de pinball furieux, dopé aux épées ! C’est un très bon titre, assez court, juste ce qu’il faut pour ne pas tomber dans les redites. Si vous aimez sa proposition novatrice, son style graphique et les mondes qu’on vous laisse arpenter pour découvrir de quoi il retourne : foncez !

 

Test de Creature in the Well réalisé par Akuma Sennin sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire