Test : Crystal Crisis sur Nintendo Switch

Crystal Crisis

Genre : Combat, arcade, casse-tête
Langues : Japonais, anglais Sous-titres : Anglais
Développé par Nicalis
Édité par Nicalis
Sortie France : 28/05/2019
Prix : 29,99€ sur l’eShop
Taille : 2433,74 Mo
Joueurs : 1-4
Age minimum : 12

Crystal Crisis met en scène vingt personnages, certains créés à l’occasion du jeu, d’autres issus de jeux-vidéo indépendants (Quote et Curly Brace de Cave Story ou Isaac de The Binding of Isaac, par exemple), ou même de mangas, comme le célèbre Astro Boy de Tezuka Productions.

Un casting bien varié

Tout ce petit monde se retrouve à se croiser lors d’une course à un mystérieux cristal rouge, et pour être le premier à l’atteindre, pas d’autre choix que d’affronter son adversaire dans un combat intense.

Le gameplay de Crystal Crisis repose donc sur le combat. Cependant pas de coup de pied ou de coup de poing, mais des affrontements basés sur un puzzle game. Le but sera de remplir le tableau adverse, afin de gagner un round, la victoire se jouant en deux tours gagnés.

Pour cela, il faudra faire une combinaison de cristaux d’une même couleur, puis attendre l’arrivée d’un spark crystal, de la même teinte pour faire exploser cet ensemble. Plus il y a de gemmes, et plus l’attaque sera puissante. De même, si on réalise des carrés de 4 par 4, que l’on peut ensuite agrandir, les dégâts infligés seront renforcés. Et si on réalise des enchaînements de plusieurs explosions, là encore on fera plus mal.

Un affrontement

Ces attaques prennent la forme de countdown crystal, des blocs pouvant mettre à mal toute la structure que l’on avait créée, car durant un certain nombre de coups ils sont grisés, ne pouvant servir à faire des combinaisons, même si un spark crystal peut les détruire.

Heureusement, les personnages disposent de capacités spéciales, le burst, qui se charge à chaque fois que l’on détruit des gemmes. Ils sont de deux types, attaque et défense, et propres à chaque personnage, même s’ils reposent globalement sur le même principe : l’attaque va rajouter un certain nombre de countdown crystal, la défense détruire une partie de notre structure pour la faire descendre. Suivant la vitesse choisie dans les options, ce peut être indispensable pour survivre, car les attaques adverses peuvent s’enchaîner et rapidement nous rapprocher du haut de l’écran, et de la défaite.

Côte graphismes, le jeu est très coloré. Les personnages sont modélisés en 3D, et ont droit à des petites animations lorsqu’ils lancent leurs attaques spéciales, même si elles sont assez simples. Il est possible de choisir différentes séries de couleur pour les cristaux, si on a des difficultés à faire la distinction entre les différentes couleurs, ou tout simplement pour être dans une teinte de couleurs ressemblant au jeu d’origine d’un personnage. Autre moyen de simplifier la lecture, la possibilité de désactiver l’affichage un peu 3D du tableau.

Une attaque spéciale

La bande-son propose une belle sélection de musiques, s’adaptant aux différents stages, inspirés des univers des protagonistes. On a également un mélange de voix japonaises, pour les personnages lors des affrontements ou de l’introduction avant les combats, et d’anglais pour le reste des dialogues, notamment ceux du narrateur.

Le contenu de Crystal Crisis est assez riche. S’il propose un mode histoire, se modifiant un peu suivant le personnage choisit lors des affrontements, celui-ci est assez court, pouvant se finir en une petite heure. Et le recommencer n’est pas forcément intéressant, le gameplay des intervenants variant assez peu, et les éléments scénaristiques se limitant à deux ou trois lignes de dialogue avant les combats.

L’intérêt viendra plutôt des modes arcade du jeu, car ils sont assez nombreux. On a droit au classique mode survie, mais aussi  à un memory qui représente un beau challenge, puisqu’il faudra se souvenir de la couleur des joyaux, ou à un tag team

Mode multi

Ces modes seront à débloquer, tout comme des musiques et des personnages. La galerie d’images elle est immédiatement accessible, pour profiter d’illustrations de différents styles, présentant tout le casting.

Le mode multijoueurs est disponible, que ce soit en local ou en ligne.

Crystal Crisis offre un solide jeu de puzzle-fighting game, avec des mécaniques et des systèmes intéressants.

Le mode histoire n’est pas le point fort du jeu, et il est un peu dommage que le casting varié du titre ne donne pas lieu à plus de diversité dans les attaques, mais l’expérience reste bonne. Cependant, la Switch ayant déjà de très bons tenants du genre, installés depuis un certain temps, ce Crystal Crisis se présente plus comme une alternative, pour varier les gameplays, que comme un indispensable.

Test réalisé par Marron sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire