Test : God Wars : The Complete Legend sur Nintendo Switch

 God Wars : The Complete Legend

Genre : Aventure, Stratégie, RPG
Langues : Anglais Sous-titres : Anglais
Développé par KADOKAWA GAMES
Édité par NIS America
Sortie France : 31/08/2018
Prix : 39,99€ sur l’eShop, 39,99€ version boîte ici
Taille : 4,4 Go

Site Web Officiel

Dans « God Wars : The Complete Legend », il va falloir vous préparer à retrouver bon nombre d’éléments de la mythologie japonaise ! Si vous appréciez ce folklore, ou que vous avez fait des jeux tels que « Okami », certains noms devraient vous parler. Cette édition comprend l’opus de base ainsi que l’extension « Labyrinth of Yomi » et quelques bonus.

Dans cette aventure, vous suivrez la princesse Kaguya, faite captive par sa propre mère, la reine Tsukuyomi, afin d’être sacrifiée pour calmer les dieux telle sa sœur aînée Sakuya plusieurs années auparavant. Toutefois, un de ses amis d’enfance ne compte pas la laisser subir un tel destin et profite d’une émeute pour la délivrer.
Par la suite, Kaguya décide de partir à la recherche de sa mère disparue afin de lui demander les raisons de ces sacrifices mais aussi trouver un moyen autre de calmer les dieux. Cependant, la paix est bien fragile dans ce monde et de nombreuses batailles vont parsemer votre chemin, mais vous vous ferez également bon nombre d’alliés en route.

« God Wars : The Complete Legend » est un Tactical RPG vraiment complet à mon sens et très bien fait !

Pour commencer, le jeu est un tour par tour où la vitesse des personnages présents sur la carte détermine l’ordre dans lequel ils joueront. Il faudra donc surveiller les statistiques de vos personnages et ces dernières sont bien détaillées. Vous avez les classiques attaque, défense, esquive, précision, attaque et défense magique mais aussi toute une liste de résistances aux altérations possibles et elles sont nombreuses ! Vous pouvez les améliorer/modifier avec de l’équipement acheté en boutique ou looté sur des ennemis au cours de combat.

Pour faire progresser vos personnages, vous avez un système de points d’expériences et de niveaux mais aussi un arbre de compétence et plusieurs “jobs”. Chaque héros à un travail principal, un secondaire et un dit unique (qui lui est propre). Ils déterminent les classes de vos aventuriers et l’arbre de compétence qui y est affilié. Durant vos batailles, avec vos actions, vous gagnerez des points à dépenser pour vos facultés spéciales : soit pour les débloquer, soit pour les améliorer.
Vous avez aussi un système de capacités passives. Vous pouvez en donner 3 maximum à votre personnage. Il s’agira de boost de statistiques par exemple ou la possibilité de contre-attaquer aussitôt qu’une attaque est subie.

Maintenant que nous avons parlé de nos héros, parlons champ de bataille.
Vous aurez un système de déplacement par case et au tour par tour. En début de partie, le jeu vous laisse le temps de placer vos unités comme vous le désirez. A vous de décider qui sera, ou non, en première ligne.
Une fois en combat, il y aura de très nombreux aspects à considérer dans votre stratégie. Il vous faudra tenir compte de l’orientation de vos personnages car si des attaques subies de face font des dégâts normaux, celles encaissées par les côtés ou derrière feront plus de mal ! Il faudra prendre aussi en compte la hauteur car celui qui sera plus haut que l’autre verra sa puissance augmentée.
Continuons avec le niveau « Impurity » qui correspond à l’aggro des héros. Plus ce chiffre est haut, plus le personnage en question sera visé par l’ennemi. Il faut donc veiller à ce que ce soit toujours le tank qui ait le plus fort niveau d’impureté. Ce chiffre varie en fonction des actions de vos unités et peut varier aussi si vous le boostez ou réduisez avec une compétence.
Vos personnages ont aussi à disposition une barre de MP, toutefois, cette dernière est faible en début de partie, pour ne pas dire proportionnelle à votre pourcentage de récupération de MP. À chaque tour, vous gagnerez des points de magie et si vous voulez abuser de grosses compétences, il va falloir tout mettre en œuvre pour en récupérer un maximum sans attendre trop de tours.

Les altérations sont très variées dans ce jeu et tiennent en deux niveaux pour certaines. Par exemple, un personnage qui subit une première attaque jouant sur ses déplacements parcourra moins de cases sur la map à cause de l’effet “slow”. Et s’il en encaisse une seconde tout en étant toujours ralenti, il finit incapable de se déplacer pendant un certain nombre de tour et sera “stop”.
Toutefois, rassurez-vous, vous avez accès aux soins de votre inventaire à n’importe quel instant pour vous débarrasser de vos malus.

En parlant d’inventaire, celui-ci est accessible à chaque personnage au moment de son tour et vous pouvez utiliser un item sur le héros dont c’est le tour ou un autre s’il est à portée. Toutefois, il faudra choisir entre recourir à vos objets et le fait d’attaquer : les deux ne sont pas compatibles au cours du tour d’une unité.

Pour parcourir le monde, vous aurez à disposition une carte où votre héros se déplacera et où seront indiqués les sanctuaires, les batailles ainsi que le vendeur.
Point agréable de la boutique : vous pouvez essayer les équipements sur vos personnages et directement en voir les effets sur leurs statistiques avant de les acheter !

Visuellement, « God Wars : The Complete Legend » est superbe. Le style est très agréable. On alterne entre des cinématiques façon anime, des personnages joliment dessinés et des animations en chibi, lors des batailles notamment, qui passent de manière impeccable. Le mélange de ces genres est très sympa.

Pour l’ambiance sonore, c’est un vrai voyage dans un Japon ancien. Toutes les musiques s’apprécient et si j’avais peur de finir par me lasser de celles des combats, ce n’est pas le cas. Mentionnons les doublages : Ils sont par défaut en anglais et sont vraiment bons. J’appréhendais que les voix anglaises ne soient pas à la hauteur et la surprise fut agréable. J’ai basculé sur le japonais pour comparer et les deux sont très appréciables. Je vous conseille cependant de rester sur de l’anglais car les cinématiques de style “anime” ne sont pas sous-titrées si elles sont jouées en japonais.

Question durée de vie, pour l’histoire principale, elle est plus que correcte et vous pourrez y passer sans mal une vingtaine d’heures, voire plus. Le jeu est découpé en 4 chapitres, eux-mêmes divisés en épisodes. Trois niveaux de difficulté vous sont proposés en début d’aventure.

En plus de l’histoire principale, vous aurez, dans les sanctuaires, accès à une liste de requêtes. Il s’agit en quelques sortes de quêtes annexes, bien pratiques pour faire faire du lvl up à vos personnages et récupérer des items intéressants. Elles sont nombreuses et permettent de faire une petite bataille rapide si vous manquez de temps pour avancer dans le scénario.

Pour ce qui est du contenu bonus « Labyrinth of Yomi », il s’agit d’un donjon de 50 niveaux à parcourir. De quoi bien s’occuper encore une fois ! Notons aussi que des personnages ont été ajoutés par rapport à la première version du jeu.
Cette « édition complète » offre vraiment un contenu plus que correct.

« God Wars : The Complete Legend » est un tactical RPG que je recommanderais sans mal à un fan du genre. Très complet dans les possibilités de stratégie, les classes ou son contenu, il n’y a rien à lui reprocher ! L’univers de la mythologie japonaise est très bien exploité et, encore une fois, il reste une petite merveille d’un point de vue auditif et visuel.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI

 

Test réalisé par Link Loup sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.

Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire