Test : Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX sur Nintendo Switch

Test : Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX sur Nintendo Switch

Genre : Action, Plateforme
Langues : Anglais, Japonais, Coréen, Chinois
Développé par Inti Creates Co., LTD.
Édité par Inti Creates Co., LTD.
Sortie France : 26/09/2019
Prix : 14,99€ sur l’eShop
Taille : 1169,16 Mo
Joueurs : 1 joueur
Age minimum : 12 ans

Site Web Officiel

Peut-être connaissez-vous la licence des Azure Striker Gunvolt ? Peu médiatisée, elle comptabilise deux épisodes parus respectivement en 2014 et 2016 auxquels s’ajoute le titre qui nous intéresse aujourd’hui et qui se place comme spin-off de cette série : Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX. Comment se débrouille donc ce « Megaman-like » une fois manette en main ? Le jeu nous fait prendre le contrôle de Copen, personnage connu des fans puisqu’il s’agit du rival du héros des titres originaux.

Test : Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX sur Nintendo Switch
Préparez-vous à voler dans tous les sens !

Ce dernier est accompagné de sa partenaire Lola, qui sert de support à notre héros et peut changer de forme pour lui prêter main forte. Votre but ? Lutter contre l’institut Sumeragi (ennemi emblématique de la saga) : une corporation violant les droits de la liberté et désireuse de surveiller les moindres faits et gestes des citoyens. Pour cela, cette entreprise n’hésite pas à traquer les rebelles via des soldats entraînés et modifiés : les Faucons. Une chose est sûre, il va y avoir du sport !

Luminous Avenger iX, comme cité plus haut, se place dans la digne lignée de ses aînés, qui eux-mêmes sont dans le sillage d’un Megaman. Pour autant, et si les deux licences ont beaucoup de points communs, il faut bien admettre que cet opus parvient à nous embarquer avec un système de combat et d’amélioration assez efficace. Les commandes restent simples : un bouton pour sauter, un autre pour tirer, un pour lancer une attaque spéciale et enfin, un pour le dash.

Test : Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX sur Nintendo Switch
Dynamique et nerveux : le gameplay est efficace et reste abordable !

Derrière cette simplicité se cache un système plutôt nerveux qui récompensera celles et ceux qui voudront jouer « avec style ». Ainsi, un ennemi peut être vaincu en lui tirant simplement dessus. Toutefois, il mourra deux fois plus vite si vous prenez le temps de dasher sur lui au préalable, ce qui aura pour effet de le « locker » et de rendre vos tirs inratables. Avec un peu d’entraînement, nous passons très vite le plus clair du temps dans les airs. Rapidement, les combos se multiplient et accorde des récompenses de scores qui vont avec.

Test : Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX sur Nintendo Switch
Certains boss vous donneront du fil à retordre !

Le titre s’amuse donc à nous confronter face à des situations très dynamiques, tirant à boulet rouge dans tous les sens et provoquant souvent un joyeux chaos sur tout l’écran de jeu. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette recette fonctionne. De plus, les stages peuvent tout aussi bien être horizontaux que verticaux, ce qui accentue cet effet virevoltant. Pour les plus fouineurs, il faudra fouiller le niveau et s’aventurer dans des recoins retors pour débusquer les 4 fragments qui se trouvent dans chaque level. De quoi revenir dans les stages déjà complétés afin de cibler le 100%.

Test : Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX sur Nintendo Switch
Les animations des attaques spéciales proposent de jolis visuels !

Ce n’est pas tout, puisque selon le rang que vous obtenez à la fin de chaque level, vous gagnez de quoi acheter de nouvelles compétences pour Copen. Dès lors, vous pouvez lui accorder un dash plus long, modifier ses aptitudes et débloquer de nouvelles capacités pour faire toujours plus de dégâts. Voyez comme le titre encourage le scoring à outrance : ce n’est pas pour nous déplaire, tant l’action y est plaisante à jouer.

Concernant la direction artistique, nous ne sommes pas surpris à ce niveau-là. Conservant l’esprit « pixel » des anciens épisodes, cette patte rétro fait ici des merveilles. Les environnements et autres décors sont de fait très convaincants. L’ambiance de cette technopole, clairement immersive pour quiconque apprécie les anime « méchas », séduit par de simples pixels. Néanmoins, plus de diversité dans les niveaux proposés aurait été bienvenue.

Test : Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX sur Nintendo Switch
Le style du jeu est accrocheur et séduisant !

La bande-son suit exactement le même schéma. C’est une OST très électro qui nous est livrée ici, avec des pistes souvent chantées qui renforcent encore plus la sensation d’évoluer dans un japon futuriste. Nerveuses, dynamiques et pimpantes : les musiques donnent un charme certain à ce Gunvolt Chronicles.

Probablement le point le plus négatif du titre : son contenu et sa durée de vie. D’un côté, l’envie d’en voir et d’en faire toujours plus est bien présente, mais se heurte face au mur du « déjà fini ?». En effet, comptez un peu plus de cinq heures de jeu pour en voir le bout.

Test : Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX sur Nintendo Switch
Comme toujours : observer le pattern est la clé de la victoire !

Certes, la récolte des badges ainsi que l’obtention de l’arsenal complet de Copen pourront occuper un peu plus. Cependant, nous aurions préféré avoir un peu plus de consistance de ce côté-là. En revanche, la qualité globale qui en ressort permet d’avoir le pardon facile.

Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX est donc à la hauteur de ses aînés. Il parvient à en gommer les défauts, même s’il reste quelques menus détails à régler. Un scénario plutôt anecdotique et un contenu assez fébrile sont des couacs qui ne lui rendent pas hommage. Heureusement, les qualités sont belles et biens présentes et les raisons de craquer sont nombreuses. Un gameplay dynamique et nerveux, une direction artistique aguicheuse, un level-design soigné et des combats de boss épiques : c’est une bonne recette que le studio nous livre ici, et qui ne demande qu’à s’améliorer avec le temps. Si les allergiques du scoring seront déçus de son omniprésence ici, les autres y trouveront tout à fait leur bonheur. Du joli travail !

Test de Gunvolt Chronicles : Luminous Avenger iX réalisé par Jibenc0 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire