Test : Hello Neighbor: Hide & Seek sur Nintendo Switch

HELLO NEIGHBOR: HIDE & SEEK

Genre : Aventure, Réflexion, FPS, Action
Langues : Anglais, Allemand, Français, Espagnol, Italien, Portugais, Russe, Japonais, Chinois, Coréen
Développé par Dynamic Pixels
Édité par tinyBuild
Sortie France : 07/12/2018
Prix : 29,99€ sur l’eShop, 39,95€ version boîte en vente ici
Taille : 1971,32 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 12 ans

Site Web Officiel

“Foutez le camp de ma pelouse !”, on a tous eu ce voisin très irrité par le seul fait que vous cherchiez à récupérer votre ballon de foot qui a eu le malheur de passer par dessus le mur de chez vous et d’arriver dans son jardin. En dehors de cela, les voisinages sont plutôt sympathiques, mais ce n’est pas le cas du tout dans Hello Neighbor: Hide and Seek… C’est quoi ce jeu alors ? Me direz-vous et je vais vous le dire, mais quand vous aurez enlevés vos sales pieds de ma belle pelouse ! Dans le premier opus de la série, on voyait un jeune garçon qui entendait un cri venir de chez son voisin, il allait alors découvrir ce qu’il se tramait dans la maison de ce monsieur assez effrayant, sans évidemment se faire attraper. En arrivant jusqu’à la cave, il se rendait vite compte qu’un donjon y avait été aménagé, mais que personne ne se trouvait à l’intérieur, jusqu’à ce que le voisin l’attrape et l’y enferme. Finalement, le garçon parvenait à s’échapper, et à vivre une vie à peu près normale jusqu’à ce qu’il se fasse déloger de sa propre maison étant adulte, ce qui le poussa à revenir dans sa maison d’enfance, à côté des ruines de la maison du voisin. Lorsqu’il fut sur le point de s’endormir, un cri comme il avait entendu étant enfant le fit se lever en sursaut, et le poussa à aller explorer les ruines de la maison, mais celle ci était de nouveau debout, encore plus grande et lugubre, comme si l’enfant revivait son cauchemar… Vous incarniez donc le jeune homme, et vous partiez à l’assaut de ce lieu désolant.

Hello Neighbor: Hide & Seek est officiellement le préquel de cette histoire. On y apprend plus en détail le passé du voisin, Theodore Peterson, notamment son rapport à ses deux enfants, disparus au moment du jeu original. Un soir, le voisin et sa femme ne rentrent pas comme à leur habitude, alors les enfants jouent à cache cache en les attendant, puis finalement leur père finit par rentrer, en leur annonçant que leur mère est décédée dans un accident de voiture. Les deux enfants vont donc vivre tous les deux cet événement traumatique, essayant de poursuivre leur vie du mieux possible, et ils improvisent une grande partie de cache-cache au destin tragique…

En terme de gameplay, vous incarnez la petite fille, Mya, et vous jouez à cache-cache avec votre frère, Aaron. À travers des yeux d’enfants, les pièces de la maison qui sont pour une fois bien rangées deviennent un monde imaginaire sans limite et vous devez échapper à votre frère qui est très perturbé par la perte de sa mère, jusqu’à devenir de plus en plus méchant avec vous. Aaron commence à compter, et vous devez aller vous cacher au plus vite, avant qu’il ne vienne vous attraper comme leur père le faisait dans le premier jeu. Cependant, vous devez récolter un certain nombre de peluches sans vous faire voir pour remporter la partie, et c’est là que des énigmes vont entrer en jeu, certaines peluches sont au premier abord inaccessibles, et il vous faudra trouver certains objets ou débloquer des événements pour vous les accaparer. Si jamais Aaron vous attrape, il vous enlèvera quelques peluches et les placera aléatoirement dans la zone de jeu, vous devrez donc les récupérer encore une fois. Quand votre objectif sera accompli, vous pourrez passer au niveau suivant, et commencera alors une autre partie de cache cache, mais Aaron deviendra de plus en plus fort selon votre style de jeu, il aura la capacité de s’adapter et de vous attraper de plus en plus vite…

Chaque niveau vous demandera de récupérer différents objets, comme des sacs de billets à la place des peluches par exemple, et ils seront de plus en plus dérangeants, sachez cependant que si vous vous y perdez, vous pouvez activer des indices qui vous seront d’une grande utilité.

Hello Neighbor: Hide & Seek présente la même direction artistique que son prédécesseur, des graphismes en 3D dans un style assez cartoon, avec des personnages dessinés de manière brute et carrée. Attendez vous à quelques bugs par-ci par-là, des textures qui sautent, rien de bien méchant mais il faut tout de même le signaler. Le jeu retranscrit un monde imaginaire, et il faut avouer que c’est convaincant, les environnements sont riches, les décors profonds, et les éléments avec lesquels on peut interagir sortent du lot.

Du côté des musiques, là encore le soft est dans la continuité du premier, même si elles sont un peu moins angoissantes et plus nostalgiques, voire dramatiques vers la fin.

Le jeu est en fin de compte assez répétitif, en vous dévoilant son scénario à chaque niveau, mais ici il n’est plus question de faire peur, il s’agit plutôt de s’immiscer dans un univers imaginaire enfantin, et de dérouler un drame en plusieurs actes. Vous devrez jouer dans 5 mondes fantastiques différents, sortis tout droit de la tête des deux enfants. La difficulté par rapport au premier jeu a été revue à la baisse, il est plus facile d’échapper au petit frère qu’au voisin c’est indéniable.

Si vous vous adaptez bien à l’évolution de l’intelligence artificielle d’Aaron, alors vous pourrez boucler le jeu en quelques heures, il n’est pas très long si on ne s’arrache pas trop les cheveux à recommencer indéfiniment un niveau.

Les fans du scénario du premier jeu seront très certainement comblés par celui-ci, qui vient amener un background au personnage du méchant et troublant voisin. La volonté du soft n’est plus du tout la même, ce n’est plus un jeu d’horreur angoissant où vous devez furtivement pénétrer dans une maison glauque sans vous faire attraper par un dangereux personnage, mais au contraire une histoire dramatique d’enfants qui peinent à vivre leur deuil à leur manière, tout en essayant de garder leur naïveté enfantine à travers leurs jeux de cache-cache. Le gameplay n’a pas vraiment changé pour autant, il faut toujours se dissimuler et résoudre des énigmes pour avancer en faisant attention à votre petit frère dont les réactions vont s’adapter selon votre manière de jouer. Enfin, le jeu est assez bien fait puisqu’il peut être tout à fait appréciable pour ceux qui n’ont pas joué au premier, et comme il s’agit d’un préquel, jouer ensuite à l’original est certainement une expérience très différente.

Test réalisé par Natingle42 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire