Test : Inside My Radio sur Nintendo Switch

Inside My Radio

Genre : Aventure, musique, plateformes, arcade
Langues : Anglais, français, allemand, italien, espagnol, portugais, russe
Développé par Seaven Studio
Édité par Iceberg Interactive
Sortie France : 10/01/2019
Prix : 9,99€ sur l’eShop
Taille : 1958,74 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 7

Site Web Officiel

Taek est un fantôme, qui se retrouve aspiré par une enceinte, heureuse d’avoir trouvé de l’aide. Car son monde est en danger, menacé par des araignées, mais elle est trop faible pour lutter.

Comment tout a commencé

Aussi elle charge Taek de retrouver un dénommé Barry, pour comprendre ce qu’il se passe, et corriger cela.

Inside my Radio est un jeu de plate-forme musical. A part les déplacements vers la gauche et la droite, toutes les actions doivent se faire dans un timing précis, en accord avec la musique. Que ce soit le saut, la charge ou la charge au sol, si le mouvement n’est pas effectué au moment précis où il doit l’être, il ne se fait pas.

Cette contrainte occasionne des niveaux au level-design intéressant, demandant au joueur un minimum de précision pour réussir à passer les quelques énigmes que l’on croise, les gouffres, ou franchir un mur en enchaînant les doubles sauts.

Escalade d’un mur en rythme

Pour les moins à l’aise avec le rythme, un métronome facultatif est disponible, permettant de savoir à quel moment on peut accomplir l’action, surtout que la musique n’indique pas forcément clairement quand agir, contrairement aux niveaux musicaux des Rayman.

La bande-son d’un jeu musical est importante, et les développeurs l’ont bien compris. Celle d’Inside my Radio est très bonne, alternant entre différents types de musique suivant lequel des trois personnages est incarné. Electro, disco et reggae sont donc au programme, gagnant en puissance au fur et à mesure que l’on avance dans les niveaux.

Une scène colorée

Côté graphismes, on est dans un jeu au design minimaliste, mais efficace. Les niveaux faits de néons rendent bien, et les personnages, simplement des cubes avec des accessoires, ne laissent aucun doute sur le chanteur ou musicien duquel ils s’inspirent.

Inside my Radio suscite chez le joueur deux types de frustration, suivant le sens du rythme que l’on a. Pour quelqu’un qui ne l’a pas, l’expérience manquera d’intérêt, et pourra même être déplaisante quand le timing est manqué.

Mais pour celui qui a le sens du rythme, et saura naturellement agir en accord avec la musique, l’exploration des niveaux sera un moment de plaisir, mais trop court. Moins de trois heures suffisent pour atteindre la fin.

Le mode chrono

Il y a certes un mode chrono pour rajouter du contenu, mode assez ardu si on veut avoir le meilleur temps (les erreurs retirant des points, en plus de faire perdre le combo), mais pour un joueur peu intéressé par le speedrun il n’a que peu d’intérêt.

Inside my Radio n’est pas mauvais, et a un potentiel certain en speedrun, que ce soit en tant que joueur ou en tant que simple spectateur, même si les niveaux auraient gagné à mettre plus en avant le lien entre la musique et les actions réalisées.

Mais il est très court, laissant le joueur sur sa faim, ce qui est très dommage car on avait un concept solide, et quelques très bonnes idées de gameplay, dans un univers attrayant. D’autres styles musicaux auraient pu eux aussi avoir droit à leurs niveaux.

Test réalisé par Marron sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire