Test : Légendes Pokémon Arceus Nintendo Switch

Test : Légendes Pokémon Arceus Nintendo Switch

7.8

SCENARIO

8.0/10

GAMEPLAY

9.0/10

GRAPHISMES

6.5/10

BANDE-SON

7.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

8.5/10

Les plus

  • Contenu et durée de vie
  • Un Pokédex fourni
  • Ennemis plus difficiles
  • Les Pokémon barons

Les moins

  • Caméra parfois capricieuse
  • Etendues un peu vides
  • Les Pokémon monarques

Test : Légendes Pokémon Arceus sur Nintendo Switch

Test : Légendes Pokémon Arceus sur Nintendo Switch

Genre : Action, Aventure, RPG
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Coréen, Chinois
Édité par Nintendo
Sortie France : 27/01/2022
Prix : 59,99€ sur l’eShop, 44,49€ version boîte
Taille : 6000 MB environ
Joueurs : 1 – 2
Age minimum : PEGI 7

Site Web Officiel

SCENARIO

Envie de dépaysement ? Bienvenue sur notre test de Légendes Pokémon Arceus sur Nintendo Switch. Parce que oui, ce jeu n’a plus rien à voir avec ce que vous avez connu jusqu’à présent ! Et nous allons vous faire découvrir notre avis sur ce changement révolutionnaire que subit la licence Pokémon ! Seulement 2 mois après la sortie des remakes Pokémon Diamant Etincelant et Pokémon Perle Scintillante nous voici d’ores et déjà de retour avec nos Pokémon préférés.

Par ailleurs, l’histoire de Légendes Pokémon Arceus se déroule dans la région de Hisui dans un lointain passé (région qui prendra le nom de Sinnoh dans le futur), bien avant que vous soyez à la recherche de gloire en tentant de devenir le meilleur dresseur ! Dans cet opus, le mot Pokédex prend tout son sens. Vous l’aurez compris, fini le dressage, ici vous êtes un chercheur et vous allez devoir étudier les Pokémon dans toutes les zones de la région de Hisui et essayez de comprendre pourquoi les Pokémon monarques sont pris d’une colère soudaine qui les rend agressifs.

Pokémonster Hunter ? 

Dès lors, les bases sont posées, l’observation est de mise dans ce titre. Afin de capturer les plus beaux spécimens, il faut être attentif au comportement des Pokémons et tenter de vous approcher le plus discrètement possible pour ne pas gaspiller du temps et de l’énergie. Ici plus de combat surprise dans les hautes herbes et de dresseurs plus taquins les uns que les autres.

Légendes Pokémon Arceus peut également faire penser à Monster Hunter avec son côté missions à remplir, effectivement de nombreuses quêtes secondaires viennent agrémenter votre aventure avec des récompenses plus ou moins intéressantes, comme la possibilité d’obtenir des produits variés dans les boutiques, plus d’options chez le photographe, des objets rares…

Aussi, le gameplay se repose essentiellement sur la découverte de nouveaux horizons avec de vastes mondes dans des thèmes différents (marais, mer, plaines…), vous l’aurez compris, les Pokémon n’apparaissent pas tous au même moment, certains préfèreront des temps humides, la nuit et seront soumis à bien d’autres facteurs que vous allez découvrir au fur et à mesure de votre aventure.

Monde ouvert ?

N’hésitez pas à nous rejoindre sur Youtube pour retrouver nos vidéos d’aide sur le jeu ! 

Légendes Pokémon Arceus, est-il un jeu en open world ? Non ! Même si les étendues sont vastes il n’existe pas de connexion entre chaque zone et il faudra repasser par votre village pour vous rendre dans chacune d’entre elle. C’est pourquoi il faut compter sur nos amis les Pokémon de transport ! À dos de Cerbyllin, de Paragruel… vos nombreux aller-retours sont bien moins longs, mais attention à ne pas rater un objet important en allant trop vite !

De plus, les bivouacs que vous installez en réussissant des missions vous permettent de vous téléporter rapidement d’un point à un autre et je vous conseille d’utiliser cette fonction régulièrement pour ne pas perdre trop de temps à marcher.

À noter que certains de nos compagnons nous aidant à parcourir plus vite les étendues sauvages, par exemple, nous obligent très souvent à descendre de monture pour attaquer ou ramasser des objets importants.

Pour conclure, malgré les étendus plutôt vastes il n’y a toujours pas de mini map à l’écran ce qui nous oblige constamment à retourner dans le menu carte et ce malgré la présence de tampons vous permettant de marquer des points qui vous semblent intéressants comme la présence de Pokémon Baron ou autre rareté.

GRAPHISMES 

Durant la phase de présentation du titre, les fans ont beaucoup critiqué les graphismes de Légendes Pokémon Arceus. Que voici un point difficile à juger ! Pourquoi ? Car en toute objectivité si on met de côté qu’il s’agit de la Switch, donc capacités limitées, qu’il s’agit de Pokémon, donc plutôt cartoonesque… Si on tente d’être objectif on va dire que c’est très moyen mais sans être exceptionnels les graphismes colorés du la région d’Hisui vous accompagnent agréablement et malgré les grandes cartes, je n’ai pas constaté de ralentissement ou de chargement trop long (même s’ils existent entre deux zones).

Par contre force est de constater que certes les étendues sont vastes mais elles sont également très vides. On a souvent l’impression de tourner en rond dans des terres sauvages et quasi désertiques. Bien évidemment toujours pas de mini map à l’écran et des menus tellement peu intuitif que ça en est presque risible. Par conséquent nous ne sommes pas dépaysés par rapport aux autres jeux… C’est toujours aussi brouillon.

BANDE-SON

Tout d’abord il faut dire que l’observation et l’exploration sont les maitres mots dans cet opus Pokémon ! Par conséquent, le jeu ne vous assourdira jamais de musiques hormis dans les phases de combat, la plupart du temps, seul le bruit des Pokémon et des éléments du décor vous accompagneront lors de votre périple. En bref, c’est un effet certainement désiré de ne pas imposer trop de musique. Certains pourront trouver ça trop vide, d’autres apprécieront les moment calmes qu’apportent le jeu. Même les bruits typiques de captures de Pokémon ont disparu. Il n’y a pas de bande-son à proprement parler et il y a fort à parier que cela va en déstabiliser plus d’un.

CONTENU ET DUREE DE VIE

Avant tout, il faut vous prévenir de suite, remplir le Pokédex ne sera pas chose aisée, et même si la plupart des quêtes annexes ne sont pas indispensables, il reste intéressant d’en faire le maximum pour “faciliter” votre aventure.

Chaque Pokémon dispose de sa page de Pokédex avec de nombreuses choses à faire pour la remplir (attrapez un Pokémon de nuit, discrètement, en grande quantité, de grande taille…) vous allez passer des centaines d’heures pour tout compléter. Sans compter qu’il vous faudra oublier vos habitudes de jeu. Terminée les arènes qui s’enchaînent et les évolutions spontanée. Ici c’est à vous de choisir si le Pokémon évolue et il faudra le faire manuellement ! Les combats sont repensés.

On sera plus à la 3ème personne avec la liberté de bouger la caméra comme bon vous semble. Votre héros pourra par exemple être mis KO par des pokémon et ce hors combats ! On découvre une nouvelle histoire avec des humains effrayés, belliqueux envers les pokémon et c’est réciproque. Nous sommes loins des jeux mignons auxquels nous étions habitués et les plus petits pourraient peiner à progresser voir même tout simplement à s’amuser avec cet opus.

À noter que le côté fun de la co-op de Pokémon Épée et Bouclier n’est pas proposé ici. On pourra toujours échanger des Pokémon Online mais c’est tout.

Beaucoup de quêtes !

Les quêtes secondaires se dissimulant un peu partout dans le monde vous ramèneront régulièrement à Rusti-Cité fief du Groupe Galaxie dont vous faites partie, c’est aussi dans ce village que se trouve les magasins et autres habitants qui auront besoin de vos services. Le contenu du jeu est gigantesque, et nous allons vous en parler ci-dessous, en passant par la chasse à l’alphabet Zarbi pour décrypter des écritures anciennes aux objets perdus, vous allez en avoir pour des heures d’aventure pour tout compléter.

Il faut dire que les starters sont plutôt discrets dans ce titre et qu’on aura vite fait de vouloir capturer un Pokémon Baron pour être plus puissant, c’est en tous cas, le ressenti que j’ai eu. Car oui, dans ce jeu, les combats sont bien plus exigeants que dans les versions classiques. Que soit en mode combat rapide ou puissant, il faudra toujours adopter les bonnes stratégies pour venir à bout de certains Pokémon.

Sans oublier les failles spatio-temporelles dans lesquelles vous trouverez des Pokémon plus forts et parfois plus rares, mais qui viendront consolider votre équipe si vous arrivez à les capturer. Cependant, préparez-vous bien avant d’y aller (Pokéball, rappels et soins seront nécessaires)…

Monter de niveau !

Le Système d’augmentation du niveau de votre héros est basé sur des tâches plutôt ardues par spécimen, nombre de Pokémon capturés, découverts. Plus vous montez en niveau plus vous pourrez vous faire obéir de Pokémon puissants, vous apprendrez comment crafter des balls supérieures, soins etc… Gagner un level ne sera pas simple. Il faudra de l’investissement et de la patience, mais le jeu en vaut clairement la chandelle.

Enfin, pour augmenter les capacités de vos Pokémon et maitriser de nouvelles compétences, il faudra vous rendre au dojo chez Bélila qui vous délestera de pas mal de Pokédollar pour apprendre à vos Pokémon de nouvelles compétences.

Nouveauté qui pourrait déplaire, les Pokémon Chromatiques font leur apparition lors d’événements. En jeu on vous annoncera une apparition massive de Pokémon dans une région et c’est là que nous avons attrapé le précieux. En toute franchise ça gâche totalement la shasse et son plaisir de enfin pouvoir hurler “ça y est j’ai un shiny”. D’ailleurs un PNJ annoncera la couleur rapidement en déclamant qu’il a vu des Pokémon de couleurs différentes lors de ces fameux événements.

Autre point qui peut déplaire c’est que pour beaucoup le premier Chromatique sera sûrement obtenu lors d’une quête.

Est-ce que l’on peut en attraper autrement ? Oui bien sûr et ce n’est désormais plus un secret ! Comme expliqué précédemment les Pokémon Chromatiques ne sont pas aussi rares dans Arceus qu’ils le sont dans les autres opus. On trouve un peu plus de shiny.

Le crafting ? 

Même si avec le temps vous obtiendrez le moyen d’acheter des Hyper ball et autre Hyper potions, l’argent est très important dans le jeu (amélioration, nouvelle capacité, verger…). Il sera vite nécessaire d’utiliser le craft plutôt que de chercher à acheter vos Poké balls. Sans parler de Lexion, le Tom Nook du titre, qui vous prendra une fortune pour augmenter l’espace dans votre besace. En conséquence, de longues heures de farming vous attendent pour pouvoir confectionner vos objets favoris.

Test : Légendes Pokémon Arceus sur Nintendo Switch

Le Pokémon mythique Arceus détient la clé de cette histoire prenante et il ne faudra pas compter vos heures pour arriver au bout de ce périple. De plus, cette aventure n’a rien à voir avec ce que vous avez connu jusqu’à présent et vous aurez toujours envie d’en savoir plus sur l’origine de ce mystère. L’accent a été mis sur l’observation et la capture de Pokémon pour agrémenter votre Pokédex. Il faudra très certainement un temps d’adaptation aux habitués de la saga. Car cet opus est indéniablement une petite révolution pour la licence.

Tout est plus grand, plus pointu, plus recherché mais l’ensemble peut malheureusement paraître un peu vide. Avec de vastes étendues de… rien ! Nous avons la certitude que la majorité des fans vont adorer mais il y aura tout de même des déçus. Et on ne pourra pas leur en vouloir car même si nous avons beaucoup aimé ce jeu, il nous a plus fait penser à un Monster Hunter qu’à un Pokémon “classique”. Tout ce que l’on peut vous dire c’est : donnez vous le temps de découvrir ce titre si vous détestez au premier abord ! car plus on joue et plus on se laisse convertir. N’hésitez pas à nous rejoindre sur Youtube pour retrouver nos vidéos d’aide sur le jeu ! 

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : Légendes Pokémon Arceus sur Nintendo Switch réalisé par Nintend’Alerts sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire