Test : Lego Marvel Super Heroes 2 sur Nintendo Switch

Lego Marvel Super Heroes 2

Genre : Action
Langues : multilingues Sous-titres : multilingues
Développé par Traveller’s Tales Games
Édité par Warner Bros Games
Sortie France : 01/12/2017
Prix : 59,99 € sur l’eShop, 44,22€ version boîte (Amazon)
Taille : 12,06 Go

Site Web Officiel

Le monde est de nouveau en danger !
Kang le Conquérant, grand voyageur spatio-temporel menace la paix.
Ce dernier voulant ajouter Manhattan dans sa collection de cités volées, il décide de créer un espace-temps différent de la ville baptisée « Chronopolis ».

Les Avengers vont devoir, une fois de plus, s’associer afin de déjouer le plan de ce nouvel ennemi.
Ainsi on retrouvera des équipes composées de Star-Lord, Gamora, Captain Avalon et Miss Marvel et bien d’autres, plongées dans les failles spatio-temporelles afin de venir à bout de cette nouvelle menace.

Le gameplay reste similaire aux précédents jeux Lego si vous êtes un adepte de la licence.
Lego Marvel Super Heroes 2 se présente sous forme de missions. Lorsque vous acceptez votre mission, une équipe de 3/4 personnages vous sera automatiquement attribuée. Impossible de changer de membres avant d’avoir rempli votre objectif et débloqué le mode libre.
Pour l’atteindre, rien de bien compliqué, vous progressez dans un niveau de type « couloir », où il faudra presser ou enchaîner à l’aide des touches A/Y pour mettre au tapis vos ennemis et vaincre le boss de mission, tout en ramassant des pièces Lego ou en détruisant/reconstruisant des objets, parfois agrémenté de différentes phases (collecte d’objets, délivrer des civils, tirer avec un véhicule, course poursuite…) pour éviter la répétitivité.

S’ajoutent également quelques phases QTE pour actionner des mécanismes dans les différents niveaux, ou bien durant les combats.
Si vous êtes perdus malgré tout, il est possible de vous aider en pressant le stick L.
Petit problème à ce sujet, vous risquerez de tourner en rond car parfois les indications données ne sont pas très précises sur l’endroit où vous rendre, ou sur ce que vous devez faire pour parvenir à vous décoincer d’une situation délicate. La carte du jeu n’est pas plus claire.
Chaque héros possède sa propre façon de se battre puisque des pouvoirs différents.
On peut même se surprendre à maintenir le bouton L/X pour que son personnage se mette à grandir ou rétrécir, à revêtir ou dévêtir son super costume ou encore prendre des selfies.
Toutefois, les enchaînements de combos ne répondent pas toujours comme nous le pensons, de quoi en frustrer plus d’un.

Lorsqu’une mission est achevée, vous débloquerez les personnages pour le jeu en mode libre et pourrez profiter, si vous le souhaitez, d’une phase d’exploration dans le monde ouvert.
Pourquoi ne pas en profiter pour faire quelques défis, cumuler des pièces pour bénéficier de bonus tels que des nouveaux véhicules, un multiplicateur de pièces, un mode chapeau, etc ?

Le level-design est très beau, très contemplatif même si au départ, on se demande pourquoi tout ce vert autour de Manhattan.
Très vite, on fait place au monde ouvert et aux différents environnements qui composent Chronopolis. On retrouve donc le Wakanda, ville de Black Panther, New-York 2099 de Spider-Man, Sakaar de Thor et bien d’autres encore ! Durant les missions, les paysages sont également variés, très propres tout en laissant une impression de liberté totale en mode libre.

Ça reste très fidèle à ce que l’on connaît des comics-books ou encore des films sortis ces dix dernières années.
Idem pour la bande-son. On retrouvera aussi quelques doubleurs officiels pour les voix françaises de quoi faire plaisir aux adorateurs des œuvres cinématographiques du Marvel Comics Univers.
D’un point de vue technique, le jeu est fluide même si l’on notera la présence d’aliasing ne gâchant en rien l’expérience de jeu.

Environ une dizaine d’heures pour venir à bout du scénario avec plus de 200 personnages jouables sortant des comics tout en ayant la possibilité de créer votre propre avatar comme dans le premier volet.
Cependant, si vous êtes accro à la complétion, votre durée de vie se verra considérablement augmentée, voir triplée.
D’autant plus qu’après quelques heures de jeu, le monde est quasi ouvert et proposera pas moins de 18 lieux différents à explorer. Et comme si cela n’était pas suffisant, vous avez la possibilité de refaire les niveaux en mode libre et donc avec votre équipe favorite, terminer les nombreux défis du jeu (courses, sauver des membres du S.H.I.E.L.D,…), récolter les briques roses ou dorées, retrouver les mini kits, localiser à divers endroits Stan Lee ou encore jouer en multijoueur !

Imaginons que vous ne souhaitez pas refaire l’aventure seul. Vous avez la possibilité de jouer avec quelqu’un d’autre en coopération et en écran splitté. Petit bémol, cela nécessite une paire de joy-con chacun. Très tôt dans le jeu, vous aurez la possibilité de visiter l’arène de combat. Une fois à l’intérieur de celle-ci, vous devrez composer une équipe de 4 joueurs différents qu’il s’agisse de personnages contrôlés par l’ordinateur ou d’un autre joueur en local uniquement.
L’arène propose deux modes de jeu : compétitif et/ou coopératif.
Dans le premier, il faudra courir et peindre en couleur un maximum de la zone d’affrontement afin d’être victorieux. Pour ce faire, vous pourrez compter sur quelques objets apparaissant au hasard et offrant des bonus très utiles contre vos adversaires.
Le second et dernier mode de combat consiste, comme son nom l’indique, à capturer les pierres d’infinité avant vos adversaires. N’oubliez pas de vous défendre en faisant parler vos poings ou alors prenez la poudre d’escampette jusqu’à la fin du temps imparti pour augmenter votre score. À la fin de chaque mode, le joueur ayant cumulé le plus de points remporte la victoire.


Si vous désirez prolonger l’aventure, des DLCs sont disponibles sur le Nintendo Eshop.
Le dernier en date étant un pack mettant à l’honneur le grand Thanos et son gant de l’infini pour célébrer la sortie d’Avengers Infinity War dans nos salles obscures.

De base, je fais partie des adorateurs des jeux Lego sous toutes leurs formes et déclinaisons possibles.
J’avais adoré Lego Star Wars qui était fidèle aux films dans un univers reproduit à l’identique à la manière « Lego ». Par la suite, il y a eu tellement de déclinaisons qu’on ne sait plus trop laquelle prendre, avec la peur d’avoir un produit qui ne se renouvelle pas, ou très peu.
Au fur et à mesure des années, TT innove, propose des nouveautés  ainsi que des histoires totalement originales en gardant ce trait d’humour qu’on aime tant, ou encore en se voulant plus ouvert.
Avec « Lego Marvel Super Heroes 2 », on a une suite à la première aventure grâce à l’ajout de nouveaux héros tels que les Gardiens de la Galaxie, Docteur Strange ou encore Black Panther issus de la phase 2 et 3 des films. Cependant, le contenu reste sensiblement identique.
Si vous êtes néophyte, ça reste un très bon jeu à posséder à défaut d’avoir eu le premier volet entre vos mains, mais pour ceux ayant fait le volet précédent, cela risquerait de vous sembler un peu fade.
On déplorera juste l’absence d’une partie des personnages issus du premier volet (les X-men, les Quatres Fantastiques).
Mis à part cela, on accueillera à bras ouverts ce jeu sur sa Nintendo Switch !
J’espère, à titre personnel, que le futur jeu Lego sur les Indestructibles sera tout aussi héroïque que Marvel Super Heroes 2.

Test réalisé par Serial_Gameur sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire