Lost Castle miniature

Test : Lost Castle sur Nintendo Switch

Test : Lost Castle

Lost Castle miniature

Genre : RPG, Action, Arcade
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Russe, Chinois
Développé par Hunter Studios
Édité par Another Indie
Sortie France : 19/09/2019
Prix : 9,99€ sur l’eShop
Taille : 891,29 Mo
Joueurs : 1 – 4
Age minimum : 7 ans

Site Web Officiel

En raison de la folie d’un homme, les démons sont à présent sur le point de conquérir le monde. Charognard que vous êtes (ou chasseur de trésors pour rester politiquement correcte), il vous en faudra plus pour vous détourner des merveilles restées ainsi sans surveillance. La mort vous guette probablement au détour d’un couloir mais, qu’à cela ne tienne, vous voilà en route ! À vous les coffres emplis d’or, de cuissots juteux et de… potions laxatives (oui, vous avez bien compris).

Scène d'introduction de Lost Castle
Quand, étonnamment, un pacte avec le diable tourne mal…

Vous l’aurez deviné, le scénario de Lost Castle, développé par Hunter Studios et édité par Another Indie, n’est pas des plus étoffés. Ce n’est cependant pas étonnant dans la mesure où nous avons ici affaire à un Roguelike. Il a, en revanche, le mérite de présenter les événements avec humour et légèreté.

Le "lost castle" Harwood
En route pour le château Harwood !

Finalement, la mort ne sera guère plus qu’une petite formalité…

Comme évoqué auparavant, Lost Castle est un Roguelike, mais pas que ! Il regroupe également des éléments de Beat ‘em up et d’action RPG. Autrement dit, à chaque partie vous incarnez un nouveau héros avec lequel vous devrez progresser en quête de trésors. Pour cela, il vous faudra « nettoyer » chaque salle de donjon – généré aléatoirement – de tous ses occupants. Vous aurez ainsi accès à de nouvelles pièces qui vous conduiront jusqu’au boss du niveau.

les donjons de Lost Castle
Les différents donjons du jeu

Globalement, la prise en main est simple et ne nécessitera que quelques écrans faisant office de tutoriel. Vous disposez d’une barre de vie, que vous pouvez remplir à l’aide de consommables (en utilisant les gâchettes). S’il vous arrive d’en manquer, n’hésitez pas à détruire le décor pour en trouver. Après tout, la « faim » justifie les moyens !

Le décor cassable de Lost Castle
Tout briser pourra se révéler salvateur (et en plus, ça défoule)

Au fil de vos explorations, vous découvrirez une flopée d’armes variées qui détermineront votre style de jeu : arme à longue ou moyenne portée, au corps à corps, etc. Chacune vous octroiera deux habiletés utilisables via les boutons X et ZR, dont l’une consommera votre barre d’énergie. En outre, elles posséderont des statistiques spécifiques (attaque, défense, vitesse, …).

En plus de la nourriture et des armes, vous aurez aussi accès à des objets offensifs, des équipements ou à des potions aux effets indéterminés avant utilisation. À vos risques et périls…

Les effets des potions dans Lost Castle
Des potions aux effets surprenants

Lorsque la grande faucheuse frappera (peut-être plus vite que vous ne l’auriez cru), vous pourrez compléter un tableau de compétences grâce aux âmes des démons vaincus. Celles-ci faciliteront grandement vos prochaines runs. Car, bien évidemment, vous perdrez tout l’équipement et les items récoltés. Vous garderez uniquement le niveau de votre héros. Il est donc indispensable de débloquer les éléments de l’arbre. Réfléchissez bien aux talents que vous choisissez car chaque achat augmente sensiblement le prix de ceux qui restent.

Lost Castle possède un style graphique proche de celui de Monster Slayers pour les personnages ou encore de Swords of Ditto, bien qu’il reste bien plus classique dans sa direction artistique. En effet, il s’agira ici de scènes en 2.5D dans lesquelles votre personnage pourra se déplacer de haut en bas ou de droite à gauche. Ce soft évolue dans un univers de fantaisie médiévale. Ce dernier est, par ailleurs, très bien retranscrit, présentant de très jolis décors et une belle variété d’ennemis. À noter également la grande fluidité du titre.

graphismes de lost castle en combat
Le skin de votre avatar change selon l’équipement

Côté bande-son, chaque niveau possède un court thème qui tourne en boucle. Si les pistes sont loin d’être désagréables, on pourra toutefois finir par y trouver de la répétitivité.

Lost Castle dispose d’une bonne durée de vie, et surtout d’une grande rejouabilité. Il faudra une quinzaine d’heures aux plus acharnés pour arriver jusqu’au boss final. Pour cela, vous devrez recommencer de nombreuses fois les mêmes niveaux. Rassurez-vous cependant, on évite la lassitude grâce au nombre ahurissant d’armes, d’équipements, d’objets en tout genre et d’ennemis qu’il vous sera possible de rencontrer. Même les boss de fin de stages sont aléatoires ! Et chacun d’entre eux ajoutera encore de nouveaux items à votre panoplie.

liste des trophées de Lost Castle sur Switch
En plus de l’encyclopédie, vous pourrez débloquer de nombreux trophées

Notez qu’avec sa trentaine de compétences (certaines pouvant être améliorées plusieurs fois), l’arbre de talents aura aussi de quoi vous occuper.

arbre de talents ou compétences
Une petite formalité, vous disait-on…

C’est donc le genre d’opus qui nous fait dire « Allez, c’est la dernière ! » (c’est cela, oui…). D’autant qu’un mode multijoueur local est disponible et permettra à vos proches de vous accompagner dans votre vice.

Si de nos jours les Roguelike indépendants sont légion, Lost Castle, avec son mélange des genres Beat ‘em up et action RPG, réussit malgré tout à se démarquer. Il dispose, de plus, d’un contenu suffisamment riche pour vous permettre d’y jouer pendant des heures. Et c’est tant mieux car son gameplay fluide et diversifié, bien que punitif, rend les parties divertissantes, voire addictives.

Si la bande-son pourra, au bout d’un moment, vous fatiguer les oreilles, vos yeux en revanche ne se lasseront pas de la jolie direction artistique au style fantaisie médiévale. À noter également que le jeu est intégralement traduit. Vous aurez ainsi le loisir de profiter des traits d’humour présents un peu partout dans le soft, au prix malheureusement d’erreurs d’orthographe ou de traduction.

En bref, vous reprendrez bien une petite potion d’aérophagie pour la route ?

Test de Lost Castle réalisé par Milou sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire