Test : Lost Sea sur Nintendo Switch

Lost Sea

Genre : Action, Aventure
Langues : Français
Développé par EastAsiaSoft
Édité par EastAsiaSoft
Sortie France : 31/05/2018
Prix : 9, 99€ sur l’eShop
Taille : 1619, 00 Mo

Site Web Officiel

En achetant et en allumant pour la première fois le jeu Lost Sea, développé par EastAsiaSoft, le joueur vit un rêve/cauchemar éveillé en devenant un Robinson Crusoé le temps d’une game. En effet, votre personnage se retrouve naufragé sur une île des plus mystérieuses et quelque peu angoissante par endroits, suite à un terrible orage qui a sévi au dessus du Triangle des Bermudes.

C’est ainsi que commence votre nouvelle aventure, faite de péripéties diverses, découvertes en tout genre et combats avec des créatures féroces par delà les différentes îles situées dans le Triangle des Bermudes. Pour ce faire, rien de mieux que de recruter plusieurs survivants aux capacités et aptitudes différentes (celles spécifiques au combat ou d’autres pour des actions contextuelles), récupérer des artefacts (dits “tablettes”) pour naviguer d’îles en îles et peut-être… réussir à s’échapper de cette mer aux dangers multiples.

L’essence même de Lost Sea, catégorisé comme un jeu d’action et d’aventure, est de partir à la recherche de survivants mais aussi de récupérer des artefacts permettant de se rendre sur la prochaine île. Oui parce que le Triangle des Bermudes, à la sauce EastAsiaSoft, est composé de plusieurs îles générées aléatoirement et répertoriées selon différents niveaux de difficulté. Sur chacune d’elle, il faudra récupérer un ou plusieurs artefacts pour mettre les voiles sur l’île voisine, et ainsi de suite. C’est en quelque sorte l’objectif principal du jeu, bien que les combats soient également au cœur de cette expérience vidéo-ludique. A retenir également, la possibilité de choisir son propre personnage parmi une sélection donnée, à l’ouverture du jeu.

En ce qui concerne le gameplay en lui-même, rien de bien compliqué au niveau des commandes. Elles sont relativement instinctives et permettent de plonger directement dans cette aventure. Le seul bémol provient probablement de la caméra, proposant une vue verticale, qui ne peut être manipulée par le joueur. Nous aurions aimé pouvoir la contrôler pour mieux appréhender l’espace et l’environnement de ces iles, et surtout se préparer aux combats en ayant une vision d’ensemble. Que ce soit en mode portable ou sur téléviseur manette en main, l’expérience est la même et est plutôt agréable.

Au niveau des graphismes, Lost Sea a presque tout d’un plate-former tant la direction artistique et la vue caméra rappellent beaucoup de jeux de cette catégorie. Les graphismes revêtent un aspect cartoonesque qui n’est pas sans déplaire fondamentalement, mais qui lasse après quelques heures de jeu passées. D’autant plus, qu’un sentiment de répétition, au sujet des objectifs donnés et de l’exploration des îles, se fait malheureusement rapidement ressentir.

Du côté de la bande sonore, il n’y a pas grand chose à dire car elle peine à plonger efficacement le joueur dans l’ambiance du jeu. Heureusement, que les bruitages sont relativement satisfaisants. Ce qui permet de rééquilibrer l’expérience auditive que nous pouvons faire et avoir en jouant à Lost Sea.

Difficile d’estimer la durée de vie du jeu, même si elle s’avère très correcte pour un jeu indépendant. En effet, pour passer sur l’île voisine, ou améliorer ses compétences, il faudra récolter beaucoup d’éléments, dont de l’or. Ainsi, le joueur devra vraisemblablement passer par une phase de farm, en tuant les monstres qui pullulent sur les îles, pour récolter les éléments nécessaires à son aventure. Cette phase n’est pas en soi très dérangeante, mais peut tout de même rebuter certains joueurs ayant du mal avec les jeux demandant des séances de farm intensives.

Comme annoncé précédemment, même si les îles sont générées aléatoirement et disposent d’un panel très impressionnant, le bestiaire et les objectifs restent identiques malgré les changements de lieu. Et cela a malheureusement pour effet de lasser le joueur, après seulement quelques heures passées. Les plus téméraires sauront profiter de chaque minute, alors que d’autres quitteront la partie assez rapidement.

Le portage de Lost Sea, originellement sorti sur Steam en juillet 2016 pour les joueurs PC, peut avoir du mal à convaincre. Le jeu est correct, avec notamment une très bonne durée de vie pour un indépendant et une direction artistique cartoonesque plutôt agréable, mais certains éléments pèchent encore, comme la bande sonore et le background narratif. D’autant plus que le jeu peut se montrer très vite répétitif, au vue des objectifs et de la quête principale attribuée aux joueurs. Son prix, soit 9, 99 euros, reste relativement correct et surtout abordable pour les plus téméraires et persévérants d’entre vous, qui voudront se lancer corps et âme dans l’aventure.

Test réalisé par Psychedelic sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire