Test : Ma vie à la ferme sur Nintendo Switch

MA VIE A LA FERME

Genre : Simulation, Aventure
Langues : Anglais, Espagnol, Français, Allemand, Italien, Néerlandais, Russe, Chinois
Développé par Rokapublish
Édité par Rokapublish
Sortie France : 30/11/2018
Prix : 24,99€ sur l’eShop, 34,99€ version boîte en vente ici
Taille : 403 Mo
Joueurs : 1 à 2
Age minimum : 7 ans

Site Web Officiel

Ma vie à la ferme est un jeu sorti sur Steam il y a un an maintenant, et qui est arrivé fin novembre sur Nintendo Switch. Comme beaucoup de jeux dans ce style, il est inspiré de Harvest Moon, la référence en la matière depuis plus de 20 ans. Le scénario est assez basique : votre personnage rend visite à son grand père suite à une de ses lettres, et très vite il vous lègue sa ferme qui commence à tomber en ruine, à vous de la remettre sur pieds ! Grand papy à la gentillesse de rester avec vous les premiers jours pour vous guider un peu dans votre nouvelle vie, mais il passera ensuite tout son temps à vous donner des ordres depuis son banc, et vous devrez mener votre activité agricole vous même.

Il vous incombe donc la tâche de faire grandir votre exploitation, et qui sait, vous ferez peut-être de belles rencontres en accomplissant votre travail.

Au commencement, le jeu nous offre un très court tutoriel qui n’apprend en réalité pas grand chose, mais si vous avez déjà joué à d’autres jeux du genre comme Harvest Moon ou Stardew Valley sur Switch, vous devriez tout comprendre assez vite : plantez vos graines, arrosez les, puis enfin récoltez ce que vous obtenez. Sachez cependant que vous n’avez rien d’autre à faire de ce côté là, en effet les graines se trouvent à l’infini dans votre inventaire, que ce soit pour des carottes, des betteraves, des tomates, des choux ou des citrouilles, nul besoin dans ce jeu de passer par un magasin pour vous les procurer ou d’attendre une saison particulière. De même, il n’est pas nécessaire de labourer votre champ ou d’enlever des obstacles comme des rochers, à la place, vous devez payer pour ajouter de l’espace vierge pour vos plantations, un peu comme cela peut se faire dans les jeux de ferme pour mobile comme Hay Day. Pour arroser vos plantes, allez remplir votre seau à la rivière, sauf si la pluie s’en charge à votre place. Une fois que votre récolte est prête, vous pouvez décider de vous en nourrir directement, car le jeu dispose d’une jauge de faim qu’il vous faut combler, ou bien de transformer les légumes en fourrage pour vos animaux, en les plaçant dans une machine près de votre maison. Celle-ci ne va pas se mettre en marche toute seule cependant, il va vous falloir produire de l’électricité, et c’est là qu’une mécanique essentielle entre en jeu : l’usage des mini-jeux. Pour générer de l’électricité, un mini-jeu à côté de votre maison vous fait appuyer successivement sur A et B pour charger des batteries. Mais ce n’est que le premier d’une longue série, vous pouvez aussi jouer pour couper du bois, ou encore pêcher de la même manière que dans Stardew Valley.

Votre but dans ce jeu est de faire grandir votre ferme, ainsi que d’être populaire et peut être rencontrer une personne qui partagera votre vie, tout cela en accomplissant des quêtes pour les habitants de la petite ville voisine. Toute votre production agricole que vous ne consommez pas est stockée dans une étable où les gens viennent vous l’acheter, cet argent servira ensuite à agrandir la ferme, mais aussi à débloquer des routes entravées, obtenir de nouveaux animaux ou encore améliorer vos outils. Dans tous les cas, n’oubliez jamais de vous nourrir et de dormir, sinon vous serez reconduits en catastrophe à votre ferme et vous perdrez une partie de votre précieuse monnaie durement gagnée…

Le jeu comprend aussi une phase de combats, où vous pouvez vous promener dans des catacombes et vaincre des squelettes ou des loups, pour trouver des trésors perdus. Sachez que les ennemis ne laissent rien derrière eux une fois que vous les avez battus, cet aspect aurait pu être plus poussé. Enfin, vous pouvez également construire des bâtiments, mais pas besoin de réunir des matériaux pour ce faire, tout va passer par l’argent.

Ma vie à la ferme s’inspire de Harvest Moon: Light of Hope et de Stardew Valley dans toutes ses mécaniques, mais pas graphiquement, car au lieu de se diriger vers une esthétique rétro, c’est ici des graphismes en 3D vus de dessus qui ont été retenus. L’univers n’en est pas moins mignon pour autant, la direction artistique est clairement un point fort du jeu, les lumières notamment la nuit sont très bien réalisées, et il est possible de customiser son personnage, avec des têtes toutes plus kawaii les unes que les autres.

Néanmoins, il est difficile de lire les textes en mode portable tant la police d’écriture est ridiculement petite. Les musiques sont quant à elles très douces et calmes, tout ce qu’il faut pour un jeu relaxant de ce genre.

Comme tous les jeux de ferme, Ma vie à la ferme n’a pas vraiment de fin, si ce n’est lorsque vous aurez amélioré votre ferme au maximum. Il y a toujours quelque chose à faire, mais à la différence de Stardew Valley le jeu tourne vite en rond, et il peine à devenir excitant au bout d’un moment. Comme tout se gère par l’argent, il n’y aucun but comme rechercher des matériaux rares, ou bien déclencher des événements précis.

En un sens, c’est un Stardew Valley édulcoré qui s’adressera plus facilement aux plus jeunes, car il est extrêmement simple et il n’y a pas beaucoup de choses à comprendre, et puis il offre l’avantage d’être traduit en français. Si la recette vous satisfait, nul doute que vous pourrez vous amuser pendant des heures.

Ma vie à la ferme est un joli petit jeu de simulation de ferme comme il en existe beaucoup, et il est très facile et accessible pour un jeune public. On pourra lui reprocher de manquer de contenu, tout peut en effet se gérer simplement avec de l’argent, mais c’est certainement un choix pour ne pas décourager sa cible, les autres trouveront leur compte du côté de Stardew Valley ou de Harvest Moon sans problème, il en faut pour tous les goûts ! Il faut aussi reconnaître que les développeurs sont à l’écoute des joueurs depuis sa sortie sur PC l’an dernier, et que des contenus supplémentaires seront très certainement apportés à l’avenir.

Test réalisé par Natingle42 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire