Test : Mad Bullets sur Nintendo Switch

Mad Bullets

Genre : Action, Arcade
Langues : Anglais
Développé par isTom Games
Édité par isTom Games
Sortie France : 12/07/2019
Prix : 9,99€ sur l’eShop
Taille : 318,77 MB
Joueurs : 1-4
Age minimum : 3

Site Web Officiel

Bienvenue dans le Far West, là où règne la loi du plus fort. Pour survivre, mieux vaut presser la détente avant que son adversaire ne le fasse. Car en effet, tout individu lambda que vous soyez, les projectiles en tout genre vont venir vous frôler de toute part, réduisant comme peau de chagrin vos chances de survie. Mais heureusement, armé de votre fidèle revolver, vous êtes bien déterminés à créer votre propre place.

 

Mad Bullets est un rail shooter initialement apparu sur mobile. Heureusement, le portage auquel nous avons affaire ne se contente pas de copier-coller le jeu, mais offre bel et bien un gameplay pour la Nintendo Switch. Pour rappel, dans un rail shooter, la caméra avance seule tandis que les ennemis apparaissent au fur et à mesure, votre unique tâche et non des moindres, est de viser juste. Le jeu se joue intégralement avec un seul Joy-Con dont on se sert pour viser, à l’image de ce qui se faisait sur la Wii et ses WiiMote. 

 

 

Mais avant de se lancer dans les gunfight, il convient de calibrer sa manette pour avoir la sensibilité adéquate qui conviendra à chacun. Cette première étape peut s’avérer douloureuse et vous pouvez perdre quelques minutes, le temps de trouver la sensibilité qui vous conviendra. Pire, si vous jouez à plusieurs (jusqu’à quatre joueurs peuvent se joindre aux festivités), si une personne veut recalibrer sa manette, il faudra que tout le monde s’y colle de nouveau. Armez vous de patience et une fois le saint Graal trouvé, c’est parti !

 

 

Le jeu se découpe en niveaux dans lesquels vous avez deux objectifs optionnels en plus d’arriver au bout en vie. Ces objectifs s’avèrent un véritable plus pour ne pas succomber à la monotonie du titre qui, nous l’aborderons dans la section d’après, n’est pas un modèle en terme de variété graphique. Notez que vous ne pourrez réaliser les objectifs qu’en solo.

 

 

Comme arme, vous disposez uniquement d’un revolver à six coups, qu’il conviendra de recharger très rapidement (ce qui réinitialise le curseur au centre de l’écran à la même occasion) car vous tirerez énormément de balles. Les ennemis apparaissent nombreux à l’écran et pour vous protéger de leurs attaques en tout genre (on peut se faire agresser par un Angry Bird…), il faudra prendre le temps de tirer sur ces projectiles qui viennent dans votre direction. C’est dans la gestion de vos munitions que se trouvera la plus grosse difficulté car vous allez viser toute sorte d’éléments dans le décor: des caisses, des cactus ou des boîtes de feux d’artifice, etc… Certains d’entre eux dissimulent des bonus/malus ce qui sera utile pour certains objectifs ou simplement pour rester en vie.

Abordons brièvement le multi qui se déroule dans les mêmes niveaux. À partir du moment où deux manettes sont connectées, oubliez les objectifs de mission, vous partez à la course aux points et pour le coup, si on considère le titre comme un jeu d’arcade dans lequel affronter ses amis, le travail est réussi ! La difficulté des tableaux se réduira par contre drastiquement, d’où l’absence d’objectifs pour conserver un peu de challenge pour le jeu en solo.

Tout au long de notre test, les seuls défauts se sont retrouvés à nouveau au niveau de la manette qui peut se figer alors que les balles fusent de tous les côtés. Également, le titre a crashé deux fois, mais heureusement, cela n’arrive que rarement.

Très coloré, le monde de Mad Bullets représente un Far West édulcoré. Oubliez les effusions de sang, tout est relativement bon enfant (en-dehors du fait qu’on se fait canarder). Les décors se dotent d’une multitude d’éléments destructibles pour obtenir toujours plus de points. Cependant, sur tous les niveaux traversés, vous allez assister à énormément de recyclage. Finalement, le nombre de tableau est assez limité et différentes combinaisons sont réalisées pour donner l’impression de ne pas visiter encore et toujours le même décor. De même, la variété des ennemis s’avèrent correcte, si ils n’apparaissaient pas aussi nombreux à chaque niveau et finalement, on assiste à un véritable ballet de jumeaux qui vous en veulent tous. Ne pensez pas que ces bougres soient bons pour la poubelle car individuellement, leur design caricatural est très réussi.

 

 

Pour clore ce paragraphe comment ne pas parler de la musique qui se répète en boucle. Il doit y avoir deux ou trois pistes sur l’ensemble du jeu et certaines sont tellement courtes qu’elles tournent en boucle au sein d’un même niveau.

Pour parcourir et réussir les 60 stages il vous faudra à peu près 7 heures. La difficulté croissante se corsera sur les derniers, sans jamais être insurmontable. Par la suite, une fois le jeu achevé, vous êtes invités à remplir l’intégralité des objectifs optionnels de tous les niveaux si ce n’est pas déjà fait. Finalement, on ressort le jeu si jamais l’envie de défier quelqu’un en duel se manifeste.

Mad Bullets est un rail shooter qu’on trouverait sans étonnement sur une borne d’arcade. Le gameplay initialement tactile sur mobile a été adapté pour la Nintendo Switch et tire parti du motion control de manière plus ou moins convaincante, en fonction de votre calibrage de manette dans le jeu. On regrette quelque peu le manque de variété de l’ensemble des niveaux, que ce soit en terme de décors, ennemis ou musiques, mais finalement, lorsqu’on observe le titre comme un jeu d’arcade à consommer de temps en temps à l’occasion d’un regroupement d’amis, il joue parfaitement son rôle en apportant de l’ambiance ! 

Test réalisé par Nadium sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

1 commentaire sur “Test : Mad Bullets sur Nintendo Switch”

  1. Bonjour je viens d acheté le jeu sur l eshop ca fait 2h qu on essaye de synchroniser les manettes pour le jeu a chaque fois il te dise de visé le centre de l ecran a chaque fois le viseur se déplace à 2000 impossible de joué j ai jamais vu ça vite une mise a jour fuyez ce jeu pourtant excellent sur téléphone

Laisser un commentaire