Test : Megaman Legacy Collection 2 sur Nintendo Switch

Megaman Legacy Collection 2

Genre : Action, Plateformes
Langues : Anglais (7-8-10) et Français (9) Sous-titres : Idem
Développé par Capcom Europe
Édité par Capcom Europe
Sortie France : 22/05/2018
Prix : 14,99€ sur l’eShop disponible également en version boite en import ici
Taille : 3,2 Go

Site Web Officiel

La compilation reprend là où l’épisode 6 de la première Legacy Collection a laissé le joueur, c’est-à-dire Mega Man parvenant à capturer le Docteur Willy, l’antagoniste du jeu.

En réalité, le méchant Docteur avait planifié son échec et avait déjà fabriqué secrètement quatre robots qui, même si lui était en prison, pouvaient s’activer et partir à sa recherche.
Ces nouvelles créations ont commencé à détruire la ville tout en laissant profiter au grand méchant d’une ouverture vers la liberté.
À partir du 7, la série va introduire un rival réussissant à se faire une place dans le cœur des fans : Bass.

Dans n’importe quel opus de la série, le personnage emblématique créé par Akira Kitamura est armé au départ de son unique buster, un canon remplaçant sa main gauche, qui est capable de cumuler et de tirer une forme d’énergie quelconque. Chaque volet numéroté possède la même structure de jeu, c’est-à-dire, une progression linéaire où notre androïde bleu devra obligatoirement avancer dans des niveaux, tout en étant prudent face aux pièges et en tirant sur de nombreux ennemis se dressant face à lui. Pour cela, il peut s’appuyer sur ses glissades et son saut, nécessitant toujours une pression du bouton dans un timing minutieux afin d’éviter de justesse les pièges installés dans le décor. Prudence aussi concernant les dégâts que peuvent infliger autrui car nous ne sommes jamais à l’abri d’un « Game Over ».

Le premier niveau qui suit votre nouvelle partie permet de poser l’intrigue autour du volet sélectionné. C’est n’est qu’une fois cette mise en bouche dégustée que l’aventure commencera réellement. Au départ, un choix de 4 niveaux s’imposera à vous, où résident les « Robots Masters », des androïdes aux pouvoirs particuliers, créés par le Docteur Willy. De ce choix découlera l’enclenchement du stage où vous attendra le maitre du lieu. Une fois vaincu, un nouveau pouvoir vous sera attribué, vous octroyant un nouveau tir ainsi qu’une nouvelle couleur à votre armure.
Toutefois, faites bien preuve de prudence concernant la sélection de votre stage.
Bien qu’il ne soit pas décisif, vous risquez d’éprouver quelques difficultés face à certains Masters.
Ce n’est qu’au terme du quatrième Robot Master vaincu que les dernières zones se dévoileront.
Il est nécessaire d’exploiter les points faibles liés aux différents pouvoirs que l’on débloque dans l’aventure. Sans cela, il faudra solidement étudier les déplacements et mouvements d’attaque des ennemis après plusieurs essais. L’ultime stage ne s’ouvrira à vous que lorsque vous aurez mis au tapis vos précédents assaillants.

Pour les néophytes, sachez que vos nerfs risquent d’être mis à rude épreuve, c’est pourquoi il faudra faire preuve d’observation et d’énormément de concentration.
En cas de difficulté, sachez qu’une option est disponible dans le menu titre permettant de diminuer les dégâts reçus tout au long de vos parties. Autre particularité de la Legacy Collection : la possibilité de créer un point de sauvegarde en plein milieu de partie. Pour les connaisseurs, cela ne fait aucun doute que ces deux nouveautés soient inintéressantes.

 

Les graphismes d’époque ont été conservés et n’ont pas pris une ride malgré un lissage pour marquer le passage à la nouvelle génération de console. Concernant la résolution d’écran, vous avez la possibilité de choisir un affichage entre 4:3, 16:9 ou encore un zoom de son écran.
Avec la Nintendo Switch, les nostalgiques joueront sans doute sur leur TV en 4:3 pour se rappeler la bonne vieille époque devant leur écran cathodique tout en profitant d’un filtre qui renforce le côté rétro. D’autres préféreront se promener avec leur console en mode nomade en 16:9 pour un rendu soigné.

La bande-son d’origine est toujours présente, sans avoir été remastérisée.
Une œuvre musicale toujours aussi culte que l’on peut réécouter sans modération via le menu titre de la compilation.

La Legacy collection 2 est une compilation regroupant « Megaman 7, 8, 9 et 10 », 4 titres dans un jeu dématérialisé uniquement. Que vous soyez débutant découvrant la série avec cette compilation ou un joueur vétéran de longue date, vous risquez d’être occupé pendant un bon moment sur votre console. En moyenne, un niveau ne dure qu’entre 5 et 15 minutes. La durée de vie reste assez relative en fonction de vos performances de jeu, ou bien si vous le découvrez pour la première fois.
D’autant plus que Mega Man 9 et 10 ont une difficulté un poil plus élevée que les précédents. Des objets et zones cachées peuvent être dégotés si on fouille bien l’intérieur des niveaux également. Pour boucler un volet, comptez entre 4 et 5 heures et pour l’entièreté de la compilation 15 à 20h.

Quoi qu’il en soit, le contenu est assez étoffé car il ajoute pour chaque volet numéroté, des lots de défis où il faudra terminer les niveaux dans un temps record. Un niveau spécial où vous enchaînez les combats de boss toujours avec un compteur dans l’espoir de vous rendre de plus en plus performant. Des niveaux remixés, l’accès à un mode difficile, des modes contre-la-montre avec la possibilité d’incarner d’autres personnages que Mega Man tel que Bass et Proto Man. Un mode versus 2 joueurs déblocable via password, un niveau bonus dans Mega Man 9 pour battre Fakeman ainsi que des défis où il vous sera demandé de terminer des niveaux en sautant avec un nombre limité de fois, en utilisant simplement le buster et bien d’autres encore !

Un musée est aussi disponible pour profiter des magnifiques Artworks du jeu ainsi que des concepts arts jamais dévoilés auparavant. Vous pouvez réécouter l’intégralité des musiques comme évoqué dans le point précédent du test et dernière information nécessaire pour la route, le jeu possède une compatibilité « amiibo Mega Man » qui vous permettra de débloquer encore plus de défis ! Vous l’aurez compris, il y a de quoi faire !

Toujours considérée comme une référence vidéoludique incontournable des jeux de plateformes, cette compilation a été conçue dans le but de satisfaire les possesseurs de la Switch, aussi bien les néophytes que les fans. Chacun y trouvant son compte, il aurait été dommage de priver la console de la présence du bonhomme bleu, d’autant plus que le côté hybride de la Switch est une réelle plus-value, un deux-en-un où l’on peut jouer dans son canapé devant un grand écran ou bien encore le transporter avec soi pour tenter de terminer son défi du jour. Un portage indémodable, efficace et de qualité, bien qu’on aurait espéré faire tenir tout ça dans une seule cartouche pour en faire la compilation ultime. Avec l’ensemble de la Legacy Collection, ce contenu plus étoffé que jamais à de quoi vous tenir en haleine en attendant l’arrivée de la prochaine compilation « Megaman X » que l’on espérera tout aussi riche en « à côté », ou même du tant attendu « Megaman 11 ». Un jeu à posséder si vous ne l’avez pas encore sous la main !

Test réalisé par Serial_Gameur sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire