Test : Moonfall Ultimate sur Nintendo Switch

MOONFALL ULTIMATE

Genre : Action, Aventure, Jeu de rôles
Sous-titres : Anglais, Allemand, Russe, Chinois
Développé par Fishcow Studio
Édité par WALES INTERACTIVE LTD.
Sortie France : 04/09/2018
Prix : 12,99$ sur l’eShop US
Taille : 1400 Mo

Site Web Officiel

Terra Nihill était un monde prospère et cosmopolite, sa stabilité était jadis assurée par la sagesse et l’humilité des rois qui la gouvernaient. A l’est de ce monde s’étendait l’Empire, dans une région pauvre et inhospitalière, jusqu’au jour où Lorand III fut couronné Roi, son règne fut marqué par d’exceptionnels progrès dans tous les domaines, notamment scientifiques car un nouvel élément, le lunarium, fut synthétisé, et celui-ci apporta une source d’énergie sans limite au royaume, permettant de développer les technologies et la magie à une vitesse encore inégalée. En échange des ces inestimables découvertes, les pays voisins de l’Empire se rallièrent tous à sa bannière, mais un jour le Grand Roi vint à mourir et son fils Thelonius lui succéda. Alors que le peuple pleurait la perte de son souverain, d’autres dans l’ombre virent alors l’opportunité de s’accaparer le royaume et c’est ainsi qu’un groupe, les Sauvages, attaquèrent de front l’Empire. Thelonius décida donc de guider son armée vers l’ouest pour leur faire face et c’est ici que commence notre aventure, en tant que nouvelle recrue arrivant dans un camp militaire abandonné dans la région de Margo.

L’histoire tient dans un mouchoir de poche, et il faudra apprendre à s’en contenter car dès les premiers instants du jeu elle nous apparaît secondaire et n’est que très peu complétée au fil de notre périple, elle est plutôt un prétexte pour créer une toile de fond à l’opus qui tire sa force dans d’autres domaines.

Moonfall Ultimate est un action-RPG en 2D en scrolling horizontal, il est le portage sur console de salon du jeu Moonfall sorti en 2017 sur PC, et il apporte comme nouveauté (non négligeable) la possibilité de jouer en coopération avec un ami, et un mode sans limite. L’écran titre nous présente les deux modes de jeu : aventure, composé de 13 niveaux distincts, ou sans limite pour tester ses capacités d’adepte du beat-them-up jusqu’à l’épuisement. Quel que soit votre choix, il y a trois niveaux de difficulté et il est bon de noter que le mode “normal” est déjà un challenge très douloureux, même pour les plus aguerris du genre. Le jeu nous propose ensuite de choisir notre personnage parmi trois classes :

  • l’Avant garde, un soldat redouté très résistant apte à être en première ligne, qui peut envoyer ses ennemis au tapis par la simple force brute;
  • l’Élémentaliste, un mage usant des éléments pour semer le chaos et la destruction et pouvant améliorer ses armes grâce à la magie;
  • l’Ombre, un assassin redoutable dans l’attaque à distance et maître des illusions.

Peu importe le personnage choisi, la prise en main s’avère très facile, les boutons ZL et ZR servent à attaquer et à parer, et on traverse des tableaux pour décimer des hordes d’ennemis. Plus notre aventure génocidaire avance, plus nous débloquons des points nous permettant d’améliorer nos compétences et nos capacités.

De plus, il est possible de gérer son inventaire en trouvant ou en achetant des armes, des armures et des potions, qui viennent là encore renforcer notre héros. À la fin de chaque niveau dans le mode aventure, il est possible de visiter les magasins des marchands pour parfaire son arsenal, même si tous les objets sont récupérables sur les ennemis. Moonfall Ultimate mêle bien le genre beat-them-up au RPG et permet une personnalisation du personnage qui a un réel impact sur le gameplay, une qualité que l’on ne retrouve pas souvent dans ce type de jeu.

Moonfall Ultimate présente un univers très sombre, ce qui n’enlève rien à sa beauté, ses graphismes en 2D ont été peints à la main et leur qualité est irréprochable, les tableaux sont somptueux, ils fourmillent de détails qui apportent une réelle âme aux décors. Le titre offre également un bestiaire diversifié, allant des chevaliers aux poissons tueurs qui viennent prendre le contrepied de la lassitude qui peut parfois s’installer dans ce type de jeu où on enchaîne le découpage d’ennemis tous semblables les uns aux autres.

L’environnement sonore est également parfaitement maîtrisé, la musique est entraînante et vient ponctuer nos actions, devenant de plus en plus intense dans les moments fatidiques, et les bruitages tels que les cris d’animaux viennent apporter encore plus de prestances aux décors, en nous donnant presque envie de découvrir ce que peuvent cacher ces forêts centenaires et ces donjons maudits…

En ce qui concerne la durée de vie, il faudra compter environ 4h pour arriver au bout des 13 niveaux en mode facile, mais les difficultés supérieures vous donneront du fil à retordre, poussant l’aventure jusqu’à une dizaine d’heures. Plus de 80 objets sont à débloquer, et il faudra développer une stratégie convaincante pour parvenir à les obtenir et arriver à vos fins.

Le mode sans limite est quant à lui un réel challenge, et il s’avère encore plus fun en jouant à deux, c’est un ajout bienvenu dans ce jeu indépendant qui souffle déjà sa première bougie.

Même s’il a quelques défauts mineurs à noter, comme des hitbox un peu difficiles à saisir au début, ou le simple fait que les rares textes ne soient pas en français, ce qui pourrait en rebuter certains, Moonfall Ultimate est un bon titre dans sa catégorie, son scénario en filigrane n’est pas sa force, mais ses graphismes savamment réalisés et son côté RPG méritent qu’on l’essaye, d’autant plus que ce n’est que le second jeu du petit studio Fishcow, c’est déjà un tour de force et cela présage du bon pour l’avenir !

Test réalisé par Natingle42 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire