Test : Naruto Shippuden – Ultimate Ninja Storm 3 Full Burst sur Nintendo Switch

Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3 Full Burst

Genre : Action, Combat
Langues : Multilingues Sous-titres : Français
Développé par CyberConnect2
Édité par Bandai Namco Entertainment
Sortie France : 26/04/2018
Prix : 19,99€ sur l’eShop
Taille : 7,20 Go

Site Web Officiel

« Peu de temps après l’affrontement entre Naruto et Pain, le chef de l’Akatsuki et ancien élève de Jiraya, le village de Konoha tente de se reconstruire. À la même occasion, Tsunade est relevée de ses fonctions d’Hokage pour être remplacée par le mystérieux Danzô, chef de la Racine, une organisation spéciale chargée de la protection des Kages et spécialisée dans l’assassinat. Ce nouveau dirigeant a une vision bien différente en ce qui concerne l’art et la manière de diriger un pays.

C’est pourquoi l’une de ses premières démarches sera de déclarer officiellement le statut de traitre à Sasuke qui lui, a décidé de suivre la voie de la vengeance.
S’il remet les pieds un jour à Konoha, c’est l’exécution qui l’attendra.
En apprenant la nouvelle, Naruto s’y oppose fermement. Il est toujours résolu à le ramener et décide d’aller à la rencontre des Kages lors d’un sommet exceptionnel qui concerne l’éventualité d’une quatrième guerre ninja en raison des agissements de l’Akatsuki. Surtout maintenant que l’on sait qui est le vrai instigateur, Madara Uchiwa. Son but est très clair.
Une fois en possession du chakra des 9 démons à queues, il réveillera Jubi, le démon à dix queues et provoquera la destruction du monde des Shinobi.
Les deux derniers démons à queues arriveront-ils dans les mains de Madara, vrai chef de l’Akatsuki ? Quel sera le rôle de Naruto ? Le destin le réunira-t-il à Sasuke ? »

Troisième volet de la série « Ultimate Ninja Storm ». À l’époque de la première sortie du jeu, l’intrigue du manga avait atteint son point culminant mais n’était pas totalement terminée. C’est pourquoi afin de rester toujours aussi fidèle à l’œuvre originale et de conserver les nombreux fans qui ont été séduits par les deux premiers volets, le studio n’adaptera que de l’arc du conseil des 5 kages à l’arc de la quatrième Grande Guerre ninja lors duquel Sasuke et Itachi affrontent Kabuto.
À noter que pour pallier l’avance par rapport au manga, quitte à retarder la fin avec un quatrième opus, le studio a préféré ajouter des événements liés à l’enfance de Naruto.

Comme de coutume, trois modes sont disponibles : la mission ultime, combats libres et en ligne.
Dans « mission ultime », vous incarnerez plusieurs héros dans des phases alliant exploration et combat. Lorsque vous explorez, vous tomberez sur de l’argent ou encore des plans pour acheter de nouvelles choses en boutique tel que des objets de combats, des pommades, des potions, etc.

Lors des combats de la mission ultime, une nouveauté fait son apparition. Il s’agit du choix entre la voie des légendes ou la voie des héros. Selon le mode que l’on choisit, le combat sera plus ou moins difficile, ce qui vous permettra de gagner des points légendes ou héros servant à développer votre sacoche de combat, nécessaire à l’utilisation de vos outils lors des affrontements.
Ajoutez à cela l’action secrète où il faut utiliser une attaque précise à un moment déterminé lors de la rixe à laquelle vous êtes confronté, afin de bénéficier d’une séquence cachée (flash-back) en plus de celle que l’on débloque habituellement durant les combats de Boss, avec les enchainements QTE.

Même en pensant avoir fait le tour au niveau du gameplay, le studio arrive à surprendre.
Ainsi entre vos phases d’exploration et de combat lors d’un chapitre, il se peut que vous ayez à faire face à une horde d’ennemis qu’il faudra vaincre façon beat’em all, afin de pouvoir progresser d’un point A à un point B. Il reste cependant assez difficile de viser un ennemi en particulier dans ce mode. Il aurait été intéressant de proposer un moyen de cibler l’un ou l’autre individu.
Le système de combat a été légèrement revu. Une jauge d’esquive pour utiliser la technique de substitution a fait son apparition, même si le bouton de garde est encore d’actualité.
Cela rend les combats un peu plus nerveux.

Le moteur graphique reste le même que dans « Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 2 ».
Les graphismes n’ont pas changé et le cell-shading fait toujours plaisir à voir. Les paysages sont époustouflants.
La modélisation de certains personnages qui manquait également dans le premier fait plaisir à voir.
Les phases de combat sont toujours aussi efficaces. Il faut également saluer la prouesse technique lors de séquences qui se veulent de plus en plus explosives et d’une fluidité remarquable.
La Nintendo Switch n’a jamais montré signe d’une quelconque faiblesse.

Côté musique, c’est sans grande surprise que l’on retrouve la même compositrice : Fukuda Chikayo.
Toujours efficace et dans le même ton que ce que pourrait donner l’anime. Les différents thèmes sont parfois imprégnés de légèreté et parfois d’un ton dramatique, un peu plus solennel.
Et bête comme je suis, j’avais oublié de mentionner le doublage japonais disponible depuis le premier volet. Bref, l’immersion est totale !

En termes de contenu, on ne change pas une recette qui gagne. Le joueur retrouvera donc avec grand plaisir la progression via phase d’exploration associée à des combats dont la mise en scène est de plus en plus bluffante, dépassant les limites instaurées par les deux autres jeux. Les objets collectibles (cartes, techniques, titres, musique, etc) sont toujours présents pour notre plus grand bonheur.

Comme les précédents volets, il faudra environ 15 heures de jeu pour venir à bout des dix chapitres et bien plus si vous visez le 100%. Le mode de combat libre est toujours là, plus important encore qu’avant car il affiche cette fois-ci un roster avoisinant 80 personnages jouables dans 40 arènes différentes tout en apportant la possibilité d’enfiler plusieurs costumes différents pour la plupart, ce qui n’est pas déplaisant, au contraire. Ce n’est pas tout car dans ce mode, vous avez le droit à un tournoi libre ou avec des défis, un mode de combat avec des défis qui débloque des images exclusives tirées de l’anime aussi. Ce mode est le plus abouti, sans doute le meilleur jusqu’à présent de la série sur Nintendo Switch ! Le mode en ligne toujours présent et ravira les fans

Pour ce troisième et avant-dernier volet de la série « Ultimate Ninja Storm », je n’ai pas honte de dire qu’ici, on frôle l’excellence, dans le plus grand des respects une fois de plus.
Les combats, savamment mis en scène, sont dantesques. Le roaster est archi complet. La diversité apportée au mode combat libre peut vous tenir en haleine une fois l’histoire principale bouclée.
Le studio ne s’arrête pas sur ses acquis, au contraire, il cherche de nouveaux moyens de nous accrocher sur sa console !
Un jeu qui correspondra à la fois pour les fans ou les nouveaux joueurs découvrant la licence.
Dans l’ensemble, cette trilogie fait partie des meilleures adaptations en termes de jeu de combat lié à un manga. On espère à présent une sortie du dernier volet de la série sur Nintendo Switch pour, je l’espère finir en apothéose.
SG

Test réalisé par Serial_Gameur sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire