Test : Persian Nights: Sands of Wonders sur Nintendo Switch

Persian Nights: Sands of Wonders

Genre : Aventure, Réflexion, Point and Click
Langues : Anglais – Sous-titres : Multilingue
Développé par Sodigital
Édité par Artifex Mundi
Sortie France : 17/08/2018
Prix : 14,99€ sur l’eShop
Taille : 701,50 Mo

Site Web Officiel

C’est un paysage exotique que vous arpentez au fil de la quête de Persian Nights: Sands of Wonders : la Perse.
Le pays n’est pas au meilleur de sa forme : une épidémie ravage ses contrées et un des représentants du mal, le Grand Vizir Zaved gouverne suite à la mort du roi, poussant donc la nation au bord du gouffre. C’est une jeune apothicaire nommée Tara que vous incarnerez pour tenter de trouver un remède contre l’épidémie. Suivant les conseils d’une voyante, cette-dernière se dirige vers le temple de la Nuit Profonde pour trouver des réponses, cependant cela ne va pas se passer aussi bien que prévu : vous intervenez dans un combat entre un jeune homme nommé Darius et Zaved et prenez en main un talisman aux conséquences étranges.

Ce sont les terres de la Perse que vous explorerez au fil d’un scénario plutôt prenant où se mêlent mystères, énigmes, fantaisies et malheureusement maladresses d’écritures.

Persian Nights: Sands of Wonders est un Point and Click doublé d’un jeu d’aventure et de réflexion.
Vous aurez quatre outils à votre disposition lors des phases de jeu : un vous permettant d’obtenir un indice, votre journal où vous y inscrivez les tâches, la carte du jeu et pour finir votre fameuse sacoche d’apothicaire qui vous permet de confectionner vos remèdes.
Cependant, vous avez aussi régulièrement l’occasion de tomber sur une sorte de mini-jeu contre des «boss» qui souffrent de manque de clarté et de répétition.

Hormis quelques incohérences, certaines traductions hasardeuses et des défauts techniques pas très gênants, il est très plaisant de jouer à Persian Nights: Sands of Wonders. Que vous soyez joueur occasionnel ou chevronné, ce jeu vous conviendra puisque les Point and Click sont très simples.

Persian Nights: Sands of Wonders éblouit par ses graphismes. Que ce soit les interfaces, les personnages, ou les objets de l’inventaire : tout est fait en dessin. Il suffit de regarder une image pour tomber en pâmoison. Petit point négatif, les animations se limitent à un simple changement d’image.

Tout comme les terres de Persian Nights: Sands of Wonders, la bande-son est exotique et correspond parfaitement à l’univers que propose le jeu, les musiques sont agréables à écouter et contribuent à une bonne immersion.

Persian Nights est assez long et vous procure quelques bonnes heures de jeu. Comme je l’ai dit précédemment, les phases de jeu se déroulent dans une scène que vous devez analyser et vous aurez le droit à des mini-jeux de «boss» qui se répètent.

Pendant plusieurs heures, vous aurez l’occasion de fouler les terres d’une Perse magique et fantastique avec des beaux graphismes de type dessin, des phases d’énigmes et un scénario qui possède quelques maladresses mais qui reste plaisant à suivre. Les amateur de Point and Click trouveront leur bonheur dans ce jeu.

Persian Nights peut paraître un peu court, surtout si vous êtes habitués du genre et que les résolutions d’énigmes n’ont aucun secret pour vous.

Test réalisé par KayZen sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire