Test : Pikmin 3 Deluxe sur Nintendo Switch

Test : Pikmin 3 Deluxe sur Nintendo Switch

Test : Pikmin 3 Deluxe sur Nintendo Switch

Genre : Aventure, Stratégie
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Coréen, Chinois
Développé et édité par Nintendo
Sortie France : 10/11/2020
Prix : 59,99€ sur l’eShop, 44,49€ version boîte
Taille : 6663,00 MB
Joueurs : 1-2
Age minimum : 3

Site Web Officiel

Des Êtres ou ne pas être telle est la question !

S’agit il d’animaux ? De végétaux ? Mieux vaut ne pas avoir de certitude lorsque l’on parle des Pikmin.

Avant de tailler dans le vif du sujet, rappelons, que la version Switch dont nous allons parler aujourd’hui est un portage (oui encore un) du jeu sorti sur Wii U en 2013 à la différence que Pikmin 3 Deluxe propose tous les DLC inclus. 7 ans plus tard est-ce que le jeu en vaut la chandelle (et le prix) ? C’est ce à quoi nous allons tenter de répondre dès à présent.

Le scénario pourrait fort ressembler au récit de Christophe Colomb découvrant l’Amérique… Enfin lui il pensait que c’était les Indes mais en fait non donc du coup… Bref… Un groupe d’individus à l’apparence humaine.

À la recherche de ressources naturelles et qui usent et abusent des autochtones. Si cela ne vous rappelle rien je vous invite à ouvrir un livre d’histoire. Nous voici donc sur la planète PNF-404 avec 3 personnages jouables : Alph, Brittany et Charlie. Ces derniers sont l’espoir ultime de leurs congénères Koppaï qui ont sûrement pillé leur planète et qui telles des sauterelles sont à la recherche d’une nouvelle terre mère à foutre en l’air… Ah on me demande de prendre ma camomille et de respirer calmement car il s’agit d’un jeu-vidéo et pas d’un reportage écologique sur la planète terre. OK OK tentons donc d’être impartiale.

Après un accident voici  nos protagonistes livrés à eux même sur une planète inconnue. L’histoire n’est pas follement intrigante ! Du rhum des femmes et de la bière nom de Dieu… En L’occurrence ici on cherchera uniquement des fruits. Et vous ne pourrez absolument rien faire sans les adorables Pikmin qui se tueront littéralement pour vous satisfaire.

Un système inspiré par les fourmis ?

Là où Pikmin 3 Deluxe met un coup de pied dans la fourmilière c’est au niveau gameplay ! Car nous sommes loin très loin du monde mignon et coloré qu’on tente de nous vendre sur la jaquette. Autant vous le dire d’emblée il y aura très certainement des MORTS. Et c’est dit de façon explicite. D’ailleurs j’ai regardé plusieurs fois le PEGI. J’ai eu beau insister rien n’a changé ! PEGI 3… donc « convient à tous les âges ».

Loin de moi l’idée de vouloir intervenir dans les classifications mais si moi même en tant que adulte assumée j’ai eu des moments de stress et de panique en voyant mes pauvres Pikmin se faire salement dévorer par une sorte de mutant hybride coccinelle/tapir/hamster… J’imagine assez les réactions des plus jeunes joueurs. « Maman/Papa ??? Pourquoi mes Pikmin sont morts ??? Et pourquoi on doit tuer le bébé hamster pour rapporter son cadavre à l’oignon histoire qu’il soit broyé et qu’il diffuse un spray à Pikmin ?! » Bonne chance à vous les parents.

Un monde cruel

Plaisanterie mise à part, j’exagère à peine car sauf si vous connaissez le jeu par cœur ou que vous êtes d’une prudence absolue… Vous allez perdre vos adorables compagnons. Que ce soit lors d’attaques d’ennemis ou d’oublis à la nuit tombée, on est proche du génocide parfois ! Le jeu vous fait tellement culpabiliser c’est assez fou. On vous oblige quasiment à réfléchir au moindre de vos déplacements, à la plus insignifiante de vos actions. Car entre les petits cris de détresse déchirants du Pikmin qui souffre, les âmes qui s’envolent lors du trépas, la scène de « gobage » la nuit et les nombreux rapports vous informant de la mort imminente de vos camarades… C’est tout sauf du Animal Crossing. Pour progresser il vous faudra faire preuve de patience et être capable d’anticiper, analyser et gérer la situation. Choisir telle catégorie de Pikmin pour telle tâche et surtout ne pas paniquer en sifflant trop rapidement par exemple.

À mon sens le jeu prend une autre dimension à deux. Dès lors qu’on s’habitue à l’écran splitté on peut plus aisément progresser si tant est qu’on arrive à bien se coordonner avec notre coéquipier. À noter que le mode « difficile » est disponible dès le début du jeu.

Cela devrait ravir ceux qui connaissent sur le bout des doigts le cheminement. D’autant plus que ce mode vous permettra de débloquer la version « Super Piquant » qui comme son nom l’indique , vous donnera chaud de part sa difficulté.

Test : Pikmin 3 Deluxe sur Nintendo Switch

Graphiquement parlant Pikmin 3 Deluxe ne va certainement pas révolutionner le jeu-vidéo. Les personnages sont mignons sans être particulièrement détaillés et en ce qui me concerne je ne me suis absolument pas attachée aux protagonistes que sont Alph, Brittany et Charlie (pour les fans de la première heure sachez que Olimar et Louie seront de la partie via des quêtes annexes).

Par contre il faut avoir un cœur de pierre pour ne pas ressentir de l’empathie pour nos adorables Pikmin. Ils sont si mignons avec leurs petites fleurs sur la tête. J’aimerai dire que la bande-son est mémorable mais ce serait mentir. D’ailleurs en toute franchise j’ai terminé le jeu il y a deux jours et j’ai déjà oublié la musique. Donc rien de bien transcendant. Un accompagnement musical discret et c’est tant mieux. Je ne pense pas que le jeu se prête à de grandes envolées lyriques.

Faible teneur en calories

Là où le bat blesse m’est avis c’est la durée de vie. Même si vous êtes un néophyte, le jeu se terminera en 20 heures maximum.

C’est vraiment très court et même en prenant tout son temps on aura beaucoup de mal à dépasser les 15 heures. Ceci est encore plus vrai lorsque vous jouez à deux. Si on soustrait les heures de disputes parce que votre partenaire a fait n’importe quoi et que vos Pikmin sont morts ou que vous avez emprunté le chemin de droite alors qu’il hurlait à vos oreilles « à gauuuucccchhhhheeee viiiitttteee mes Pikmin sont en train de MOURRRRRIIIRRR »…

On peut facilement boucler l’histoire principale en une dizaine d’heures. Alors certes il y a les DLC inclus mais force est de constater que ce n’est pas folichon. Là aussi on termine vite ! Très/trop vite ! Et les badges des quêtes annexes ainsi que la courte histoire du DLC vous laisseront autant sur votre faim que la bestiole qui arrive à la nuit tombée et qui ne trouve aucun Pikmin à dévorer.

Test : Pikmin 3 Deluxe sur Nintendo Switch notre avis.

Je suis mitigée quant à l’attribution d’une note. Pour ceux qui découvrent Pikmin ça peut être un « très bon » avec un gros bémol pour la faible durée de vie. Pour les joueurs sur Wii U là il n’ y a pas vraiment de nouveautés et il me semble difficile de qualifier Pikmin 3 Deluxe au dessus de « bon ». Car il s’agit tout de même d’un AAA vendu plus de quarante euros. Est-ce qu’on peut dire que c’est un jeu où l’on prend du bon temps ? Oui sans aucun doute ! Est-il pour autant mémorable ? Je suis plus dans la retenue à ce sujet. Ce sera donc un « bon + ». 

 

Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire