Test : Radio Squid sur Nintendo Switch

Test : Radio Squid sur Nintendo Switch

Genre : Jeu de tir, Action, Musique, Arcade
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Russe
Développé par Pixel Teriyaki
Édité par Ratalaika Games
Sortie France : 19/06/2020
Prix : 4,99€ sur l’eShop
Taille : 214,00 MB
Joueurs : 1
Age minimum : 3

Site Web Officiel

Le chant des sirènes

Boss, jeune calamar en plein sommeil, est réveillé par une étoile de mer. Oui, les calamars dorment comme nous. Mais ce n’est pas le plus important. L’étoile lui apprend une bonne nouvelle: le chant de la sirène a été trouvé.

Notre calamar s’empresse d’aller voir ce chant contenu dans une boîte à musique. Malheureusement il va briser celle-ci, libérant le chant qui va lui jeter une malédiction. Un de vos amis pourra lever le mauvais sort en échange de beaucoup (trop) de pièces. Un conseil: choisissez-mieux vos amis.

Bon, je l’appelle Boss uniquement parce que certains habitants vous appellent ainsi. Et puis ça fait joli pour un céphalopode partant en guerre.

Beat Trip

Le calamar se dirige aisément au joy-con ou à la manette pro. Vous devrez venir à bout d’ennemis en utilisant une clef de sol coincée dans une bulle afin de débloquer le tir. Le fameux tir du calamar qui se réalise automatiquement en rythme avec la musique !

Foncez vite sur la clef !

Vous orientez simplement le tir avec les boutons A (bas), B (droite), X (gauche) et Y (haut) ou bien avec le stick droit. Des bombes sont utilisables en appuyant sur R. Vous remplirez la jauge d’énergie (donc de bombe) d’une case en absorbant une clef de sol. Elles ont pour effet de transformer vos tirs et projectiles ennemis en pièces. Jetez-vous dessus rapidement car sans pièce, vous n’irez pas loin.

Le poulpe aux pièces d’or

Avec ces pièces, vous achèterez des upgrades à la fin d’un monde. Mais surtout vous reviendrez à la vie moyennant finance. Et ce ne sera pas donné.

La résurrection est prohibitive.

Car vous allez mourir pas mal de fois. Et principalement par vos propres tirs. J’ai mis 5 bonnes minutes pour comprendre la douleur de mes tirs. Je vous entends rigoler ! Mais entre l’écran de jeu réduit (format 4/3 avec une jolie bande HD), les tirs automatiques en rythme, les tirs qui ricochent sur les murs ou qui reviennent de l’autre côté de l’écran il y a de quoi devenir rapidement dingue. Il faudra sans cesse bouger pour esquiver les/nos projectiles tout en visant les ennemis. Plus facile à dire qu’à faire.

Cassette 8-Beat

Le style rétro 8-bit du jeu saute aux yeux. Les développeurs de Pixel Teriyaki ont bien choisi leur nom. Les ennemis sont visuellement sympathique mais les décors manquent de personnalité. Du coup les niveaux se suivent et se ressemblent. Bonne nouvelle, la palette de couleur initiale (noir, blanc et rouge) peut-être changée dans les options. Les yeux de certains diront merci à cette possibilité.

Ramassez les pièces au lieu de regarder le décors !

Les 10 morceaux chiptune collent parfaitement à l’ambiance. Ils sont tantôt entraînants, tantôt calmes mais ne collent pas toujours à la situation vécue par notre calamar. Et c’est bien dommage car le tir en rythme était une bonne idée de départ.

Encre sèche

L’océan est composé de 6 “mondes” comportant 4 stages chacun. Malheureusement ce découpage ne rallongera pas la durée de l’aventure. Les décors se suivent et se ressemblent tout comme les ennemis. À l’inverse, les boss seront tous différents et changeront de pattern à la moitié de leur barre de vie. Une petite réussite de ce côté-là.

Petit niveau original.

Un seul niveau de difficulté possible mais 4 types de commande dont la Sauvage: vos tirs seront aléatoires. Autant vous dire que ce sera une mission suicide et que la sauvegarde à chaque début de monde ne servira pratiquement à rien. Restez donc en configuration classique, ce sera déjà bien assez dur.

Partant d’une bonne idée, Radio Squid reste à la surface de l’eau. Les tirs en rythme ne vous seront pas toujours favorables, rendant la progression un peu aléatoire. Le manque de diversité dans ce petit monde ne vous résistera pas longtemps. C’est dommage car la balade aurait pu être plus plaisante en partie grâce à la bonne bande-son du jeu.

Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire