Test : Road to Ballhalla sur Nintendo Switch

Road to Ballhalla

Genre : Arcade, Plateforme, Casse-tête
Langues : Anglais Sous-titres : Anglais
Développé par Torched Hill
Édité par tinyBuild GAMES
Sortie France : 02/08/2018
Prix : 14,99€ sur l’eShop

Site Web Officiel

Road to Ballhalla est un jeu qui mettra l’adresse et la persévérance des joueurs à rude épreuve. A travers de nombreux labyrinthes sous forme de plateaux, il faudra diriger une balle jusqu’à l’arrivée en slalomant entre les obstacles, mais évidemment ce ne sera pas si simple, de nombreux pièges et dangers se dresseront sur votre chemin. Heureusement le narrateur sera là pour vous guider et vous donner des conseils, ou peut-être pas…

Tout d’abord, ne paniquez pas lorsque vous lancez le jeu et que seul un écran noir apparaît, au bout de quelques minutes de chargement (qui paraissent très longues) le menu principal pointera le bout de son nez.

Le principe est simple, vous devez déplacer votre balle à l’aide du joystick à travers les différents plateaux. Jusque là tout va bien, mais ce serait trop simple s’il n’y avait pas le vide autour de vous, en effet vous risquez de tomber un nombre de fois incalculable car la petite balle n’est pas si simple à manier. De plus différents dangers sont disposés sur votre route, des lasers, des énormes boules, des dalles rouges (ou encore bleus ou roses) qui vous causeront des dégâts si vous roulez dessus, enfin bref toute une panoplie de pièges plus dangereux les uns que les autres.

Vous pouvez utiliser un boost de vitesse en appuyant sur A ou sur la gâchette ZR, mais faites attention car si vous rencontrez un des pièges à vive allure vous serez automatiquement éliminés au lieu de simplement perdre des points de vie, visibles dans la jauge en bas à gauche de l’écran. Heureusement de nombreux checkpoints seront disposés tout au long des niveaux, qui en plus de vous permettre de réapparaître si vous succombez  rechargeront vos points de vie.

Au fil des niveaux la difficulté se corse et certains d’entre eux vous demanderont un peu de réflexion. Quelques passages seront à l’envers et les commandes seront inversées, dit comme cela ça a l’air plutôt simple, mais on se trompe rapidement dans les directions. Dans d’autres il vous faudra retenir des chemins et les retracer dans le vide sur des plateformes invisibles. Par moment des conseils du narrateur apparaîtront en plein milieu d’un casse-tête, à priori pour vous aider, mais vous vous rendrez vite compte qu’il est un peu sadique malgré son humour, car la plupart du temps il vous entraînera dans un piège mortel.

Je vous ai parlé du chargement interminable lorsque l’on démarre le jeu, malheureusement il en apparaîtra d’autres de même durée à chaque lancement de niveau, mais aussi lorsque vous en terminerez un, c’est vraiment long et ça casse le rythme du jeu plutôt dynamique.

Road to Ballhalla est un jeu en vue de hauteur et possède un style retro avec des néons et un design simpliste. Visuellement il n’y a pas grand chose à dire, c’est propre et bien conçu, les déplacements de la balle sont fluides et les différents effets de lumières sont réussis. De plus ils sont totalement en rythme avec la bande son, en effet les dalles de couleurs et les lasers s’allument  en accord avec les battements de la musique. Les mélodies du jeu sont entrainantes et sympathiques, mais elles sont plutôt redondantes, surtout lorsque l’on enchaîne les niveaux.

Road to Ballhalla possède une bonne vingtaine de plateaux, ce n’est pas énorme mais pour finir chacun d’eux à 100% il faudra obtenir 8 jetons. Pour cela vous devrez collecter toutes les orbes éparpillées dans les labyrinthes, certaines sont difficiles à récupérer et cela corsera grandement le challenge. De plus vous devrez éviter de détruire votre balle trop souvent, car à partir d’un certain nombre de réapparition vous n’obtiendrez pas tous les jetons, et vous en avez besoin pour déverrouiller tous les niveaux. Vous pouvez débloquer différents skin en les obtenant.

Un mode “Rush” est également disponible, la vitesse et la précision seront de mise si vous voulez obtenir le meilleur score et gagner 3 étoiles à chaque niveau, je pense que ce défi plaira au speedrunner et aux personnes aimant se dépasser pour battre leurs records et ceux des autres joueurs.

Road to Ballhalla est un bon jeu proposant des labyrinthes aux casse-têtes variés offrant des défis corsés mais divertissants. Le narrateur ajoute une touche d’humour malgré ses conseils plus que douteux, voir dangereux. La bande-son est plutôt sympathique et ajoute du rythme au gameplay. Malheureusement les longs temps de chargement sont le gros point noir de ce titre, car ils sont présents à chaque lancements et fin de niveaux.

Je recommande ce jeu aux personnes aimant les défis et les die and retry.

Test réalisé par Nina sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire