Test: Saboteur! sur Nintendo Switch

Saboteur!

Genre : Aventure, Action, Arcade, Plateformes

Langues : Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Portugais, Russe
Développé par Clive Townsend
Édité par SimFabric
Sortie France : 09/11/2018
Prix : 7€ sur l’eShop
Taille : 209,72 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 3ans

Site Web Officiel

Dans “Saboteur!” sur Nintendo Switch, l’histoire est assez simple. Vous devez vous infiltrer dans un entrepôt, qui est en réalité un bâtiment de haute sécurité. Votre but est de voler une disquette avec des données compromettantes, avant que celles-ci soit envoyées à d’autres postes de sécurité périphériques. Une fois votre contrat rempli dans une limite de temps imparti, vous devez vous échapper par le toit.

Ce scénario vous dit peut-être quelque chose? La génération des années 1980 aura tout de suite reconnu l’un des jeux culte de l’époque et qui a gardé le même nom sur Switch. Sorti pour la première fois en 1985 sur des ordinateurs personnels 8bits tels que Commodore 64 (c64), Zx Spectrum etc… “Saboteur” a rencontré un très grand succès.

Vous incarnez un ninja, avec pour seule arme un unique shuriken. Vous allez tout au long de votre périple, passer d’entrepôts à entrepôts, traverser de sombres tunnels et affronter beaucoup d’ennemis sur votre chemin.
Pour ceux qui ont connu ou qui ont testé les anciennes consoles de l’époque, ce jeu sur Switch reste très fidèle en tout point à sa première édition. Vous allez vite vous apercevoir que les déplacements, les combats, les sauts, sont tout aussi délicats que sur les “vieux coucous”

Il ne vous faudra pas longtemps pour retenir tous les mouvements de votre personnage:

Déplacement –> stick Joy-Con gauche
A ou stick haut –> coup de pied sauté
B –> coup de poing/ bouton d’action
Déplacement + A –> saut (plus vous maintenez A, plus vous sautez loin)
Bas –> vous vous accroupissez.

En bas de l’écran, vous avez comme informations : Le temps, une barre d’énergie, l’argent correspondant aux points de classement à la fin de la partie ainsi que 2 emplacements (à gauche et à droite) indiquant l’arme que vous avez en main et si vous vous trouvez près d’un item à ramasser ou d’une action à faire.

Le temps est très important car une fois dépassé, vous êtes tout simplement en game over.
Le système de points est basé sur la manière de tuer. Vous allez avoir plus d’argent en battant un ennemi à main nue qu’en utilisant une arme (couteau, shuriken, brique, barre de fer, grenade, etc…)
Quant à votre barre de vie, vous n’avez pas besoin de trouver des soins pour qu’elle se restaure. Il suffit juste de rester immobile.

Vous pouvez également et à tout moment du jeu, changer la vitesse pour des déplacements plus rapides. Il y a tout un large choix dans le menu option + (plus lent/très lent/lent/normal/vite/très vite/le plus rapide). Ainsi, chaque joueur peut adapter sa façon de jouer au gameplay.
Il y a également plusieurs difficultés! Autant dire que vous n’avez plus d’excuses pour ne pas terminer le jeu ou vous surpasser. En effet, 9 modes sont possibles et altèrent directement la quantité d’ennemis, le temps et le nombre de portes de sécurité à ouvrir.

Un des très gros point fort de “Saboteur!” sur Nintendo Switch, c’est qu’à tout moment, le joueur peut changer le graphisme de la console/ordinateur qu’il préfère, dans les options, en appuyant sur +.

Il y a 9 modes graphiques différents:
– Graphiques ou spectre 2x                  – Game boy (vr)
– Graphiques commodore 64               – 2×81 (vr)
–  Acorn (vr)                                           – Nes (vr)
– Atari 2600 (vr)                                    – Amastrad cpc (vr)
– Amiga 500 (vr)

L’effet est plus que saisissant. Pour une même action ou pour un même lieu, nous avons l’impression d’être dans un jeu différent. Tous les modes sont fidèles à ceux de l’époque. Les amoureux d’un temps révolu ne pourront qu’apprécier à sa juste valeur, ces graphismes old school, renvoyant à leur nostalgie.

Niveau son, par contre, ce n’est pas exceptionnel. La musique est certes entraînante avec cette nouvelle bande-son, mais au bout d’une dizaine de minutes, vous vous rendez compte que c’est la même, mise en boucle à chaque niveau. Préférez, comme moi, la désactiver dans les options en ne laissant que le son du jeu, qui par ailleurs, n’est pas très riche.

Même si Saboteur! sur Nintendo Switch est à première vue un copié/collé du jeu original de 1985, cette édition propose cependant quelques plus:
– Une difficulté variée,
– Plus d’ennemis,
– D’autres niveaux,
– 22 réalisations à débloquer au fur et à mesure,
– Une bande-son retravaillée,
– Des modes graphiques différents,
– Une nouvelle intrigue,
– Une carte étendue.

Avec tous ces rajouts de contenu et si vous voulez finir le jeu à 100%, il vous faudra une petite dizaine d’heures. Bien sûr, tout est relatif car il ne faudra pas trop vous perdre dans les différents entrepôts et tunnels qui se ressemblent les uns les autres.

Le retour d’un jeu à succès des années 80 sur Nintendo Switch est un enjeu assez osé.
Clive Townsend a voulu refaire découvrir Saboteur! pour les générations qui n’ont aucune connaissance de ce grand hit, mais également pour les nostalgiques qui, au contraire, ont connu ce jeu dans leur jeunesse.
Avec un plus grand contenu que celui de 1985, un graphisme modifiable et traduit en plusieurs langues, le pari est réussi.
Au prix de 7 euros, le rapport qualité/prix est excellent.
Et puis n’oubliez pas, si vous êtes bloqués, vous pourrez pour une fois demander de l’aide à vos parents 😀

Test réalisé par Alex51 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire