Test : Saviors of Sapphire Wings et Stranger of Sword City Revisited sur Nintendo Switch

Test : Saviors of Sapphire Wings/Stranger of Sword City Revisited sur Nintendo Switch

Genre : RPG
Langues : Anglais
Développé par Experience Inc.
Édité par NIS America
Sortie France : 19/03/2021
Prix : 49,99€ sur l’eShop, 49,23€ version boîte
Taille : 3187,00 MB
Joueurs : 1
Age minimum : 12

Site Web Officiel

Saviors of Sapphire Wings

Démarrage brutal contre OI=Ohma, seigneur des ténèbres, votre équipe de chevaliers ne tiendra pas le choc. Il faut reconnaître que le courage ne fait pas tout: votre puissance n’est pas assez grande pour en venir à bout. Le mal décime les guerriers et prend possession du royaume.

100 ans plus tard, un mystérieux guerrier revient sur les terres désormais régies par le Mal. Bonne nouvelle: ce guerrier c’est vous. C’est ainsi que démarre votre quête d’alliés pour vaincre les démons.

Stranger of Sword City Revisited

Survivant d’un crash d’avion, vous êtes pris en main par une des “Étrangers” peuplant ce monde mystérieux. Si dans un premier temps elle va vous défendre et vous guider vers son repaire, vous serez par la suite vite mis à contribution car vous avez le don d’âme immortelle. Vous voilà donc intégré à la guilde des “Étrangers” afin de parcourir un univers difficile pour trouver un moyen de rentrer chez vous. Ou bien pour rester définitivement à Sword City.

RPG Old School

Les 2 titres partagent les mêmes bases.

Et quasiment les mêmes commandes !

En premier lieu vous pouvez paramétrer les différents personnages à votre guise (au moment de leur rencontre) mais avec un choix d’apparence prédéfini. Suivant les classes choisies, les points de compétences varieront affectant l’efficacité de votre équipe (6 persos max). Ensuite le gameplay alterne entre visual novel bavard et exploration de donjon très old school.

Avec des combats au tour par tour corsés et des ennemis bien fourbes puisqu’ils pourront changer de place durant le combat. Voir même partir et revenir avec du renfort !

Avec un peu de chance elles n’appelleront personne d’autre

Petite précision: malgré un déplacement de type FPS (uniquement sur le plan horizontal), vous ne serez pas affectés par la cinétose.

Du pareil au même

Même si les combats se déroulent de la même manière, les 2 titres ont des petites caractéristiques propres.

  • Saviors of Sapphire Wings: un changement de difficulté à la volée est possible, ce qui peut être salvateur en cas d’équipement faible. Il faudra poser de la nourriture dans les labyrinthes pour attirer les monstres donnant de belles récompenses (et pour pouvoir continuer l’histoire). Enfin les âmes de vos équipiers tombés au combat seront transférables dans un nouveau corps. Moyennant contrepartie bien sûr.

  • Stranger of Sword City Revisited: pas de changement de difficulté à la volée. Il faudra se cacher (contre des points de Morale) et attendre qu’un ennemi (avec un joli butin) vienne vous débusquer. Pour finir, l’âge donné à vos alliés impactera leurs points de vie. Et comme la mort peut-être définitive…faites le bon choix !
Heureusement qu’il y a un hôpital pour les soigner.

Les 2 titres proposent d’innombrables paramètres d’équipement pour vos membres.

Dans les 2 titres, l’équipement sera très efficace

Ainsi qu’un système de level up pour chaque classe. Couplé à la possibilité de cuisiner ou de faire de l’alchimie, vous obtenez un système de progression solide, efficace et rempli de farm.

Issus de la PS Vita, les 2 jeux offrent une patte artistique classieuse qui ne laisse pas indifférent. Certains décors sont sublimes et ne font absolument pas regretter d’avoir traversé un labyrinthe austère et inesthétique au possible.

On ne se lasse pas de faire venir ses amis guerriers dans notre chambre pour admirer leurs détails tout en discutant (avec un soupçon de voix japonaise) afin de consolider notre union. Sans oublier des visuels de toutes beautés.

Le tout sur des musiques héroïques orchestrales qui collent parfaitement avec l’univers fantasy des 2 mondes. Toutefois les bruitages seront vite oubliés et ce même s’ils sont identiques sur les 2 titres.

Donjons & Rageons

Purs dungeon crawler, les 2 titres ne se laisseront pas dompter si facilement. Surtout Stranger of Sword City qui va régaler les amateurs de gestion d’équipe remplie de statistiques à surveiller pour remporter les combats. Notez que remplir la jauge de chance aura bel et bien un effet sur le long terme afin de réussir un dur combat.

La fuite est également une très bonne alternative dans les 2 titres !

Et pour bien équiper vos compagnons, il faudra jongler dans des menus certes ergonomiques mais entièrement en anglais. Un niveau moyen sera donc appréciable pour suivre le déroulement des sombres aventures sans trop d’encombre et profiter d’un brin d’humour.

Bon là c’est facile !

Mais avec une pointe de frustration car les objectifs ne sont pas toujours clairs. Ajoutez une sauvegarde manuelle que l’on a tendance à (malheureusement) vite oublier et vous obtenez 2 bons et longs RPG solides mais un peu moins pour vos nerfs.

Saviors of Sapphire Wings et Stranger of Sword City Revisited offrent à la Switch un bon combo pour tout amateur de dungeon crawler/RPG. Certes les 2 titres ont de grandes similitudes de gameplay mais la direction artistique leur donne une véritable identité propre. De plus un niveau d’anglais moyen est indispensable pour les apprécier, tout comme une bonne dose de patience pour mener à bien certaines quêtes vraiment tirées par les cheveux.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test: Saviors of Sapphire Wings et Stranger of Sword City Revisited sur Nintendo Switch sur Nintendo Switch réalisé par Pascal84 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire