Test : Scheming Through the Zombie Apocalypse : The Beginning sur Nintendo Switch

Test : Scheming Through the Zombie Apocalypse : The Beginning

Genre : Aventure, Visual Novel
Langues : Français, Anglais, Allemand, Espagnol
Développé par Forge Entertainment
Édité par Ratalaika Games
Sortie France : 20/09/2019
Prix : 4,99€ sur l’eShop, pas de version boîte
Taille : 326,11 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 16 ans

Site Web Officiel

Posons le cadre : une société anthropomorphe où les animaux vivent comme les hommes. Sauf que, dans ce charmant monde qui ressemble au notre, comme son nom l’indique, une « apocalypse zombie » s’abat sur eux. Vous suivez ainsi les aventure de Hank, un lapin ancien vendeur et accro à la cocaïne et Larry, son ami le chien. Nos deux compères vont devoir évoluer dans un univers qui tourne rapidement à l’angoisse ; non seulement les réserves de drogues sont vides mais il faut en plus trouver à manger, sans soi-même servir de pâtée pour zombies. Il faudra, bien sûr, composer avec les autres animaux qui ont eux aussi adopté un comportement de survie.

Concrètement, on joue à Scheming Through the Zombie Apocalypse comme à un visual novel. On suit d’abord les dialogues avant de faire ses choix, qui influent sur le cours de l’histoire. De ces derniers dépendent directement les risques que vous ferez encourir, ou non, aux autres animaux rencontrés durant votre périple à la recherche de nourriture, objets de premiers soins et de nécessité dans cette fin du monde approchant.

Outre cet aspect visual novel, le jeu vous propose de récupérer du stuff, via les autres animaux que vous envoyez fouiller des bâtiments. Il faudra par ailleurs négocier avec eux pour qu’ils prennent ce risque. De là, découlera un pourcentage que vous pourrez récupérer (80/20, 50/50, 40/60, etc.). De plus, chaque objet possède une valeur marchande immédiate et une indexée sur ce que la guilde, que vous chercher à rejoindre, a défini. Ce système est intéressant mais aurait mérité d’être un peu plus développé. En effet, hormis être un compteur vous permettant d’intégrer cette guilde — votre objectif final dans cet épisode — la valeur nominale de l’objet ne sert qu’à réaliser le partage avec l’animal qui vous a permis le run dans le bâtiment.

Scheming Through the Zombie Apocalypse possède un côté dessin animé très joli. Dans la mesure où il est une succession de différents tableaux, cela lui va très bien. L’animation des personnages à l’écran est bien réussie et colle parfaitement à l’univers développé. Son gros point fort se situe dans les dialogues intégralement doublés (en anglais). Les voix des personnages bénéficient d’un très bon rendu et sont, en outre, bien adaptées au tempérament des différents animaux.

Le jeu reste très cours, environ 3h pour arriver à la guilde, mais ceci reste le premier épisode uniquement. Un deuxième est prévu, avec une date de sortie annoncée en 2020. Les développeurs ont su sagement s’arrêter pour ce premier volume, avant que la formule ne devienne trop redondante, c’est un bon point ! En revanche, il y a peu de rejouabilité. Bien sûr les puristes voudront tenter un second run pour essayer d’améliorer leur score final d’entrée dans la guilde. Pour les autres, une fois terminé, on passe rapidement à autre chose même si l’envie de suivre les aventures de Larry et Hank se fait sentir.

Si vous êtes client d’un humour basé sur la drogue, les zombies et un second degré très présent, ce jeu pourra vous plaire. Son côté visual novel allié à un système de dialogues à choix multiples, visant à convaincre d’autres personnages de prendre tous les risques à votre place, donne un jeu assez intrigant au final ! Pour un prix modique, même s’il est cours, Scheming Through the Zombie Apocalypse vous propose une aventure amusante et pleine de second degré. Les multiples références à la culture pop ne sauront que vous conforter dans ce choix si vous hésitiez.

 

Test de Scheming Through the Zombie Apocalypse : The Beginning réalisé par Akuma Sennin sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés

Laisser un commentaire