Test : Shadow Fight 2 sur Nintendo Switch

Shadow Fight 2

 

Genre : Combat, RPG
Langues : Japonais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Coréen, Portugais, Russe, Chinois, Anglais
Développé par Nekki
Édité par Nekki
Sortie France : 13/09/2018
Prix : 14,99€ sur l’eShop
Taille : 1493,17 MB

Site Web Officiel

Shadow Fight est une série de jeux à succès sur mobile (Android et IOS) qui débarque aujourd’hui sur Switch. Il s’agit d’une version très proche du jeu original. Toutefois, le soft dispose d’un mode 1vs1 inédit dans la série et d’une jouabilité pensée pour les manettes.

Le jeu est assez abrupte avec le joueur et vous met directement dans une phase de dialogue avec votre sensei. Vous êtes donc un ninja qui traverse la porte des ombres pour mettre fin à l’arrivée de combattant de plus en plus forts voulant détruire le monde. Le meilleur moyen d’y arriver ? Vous entraîner afin de parfaire la maîtrise de vos armes, magie et contre.

Le scénario n’est pas très palpitant et sa mise en scène se résume assez simplement en un enchaînement de combats avec quelques dialogues qui viennent exposer au joueur le contexte.  A noter que les temps de chargement sont relativement courts et permettent de ne pas s’ennuyer en enchaînant un certain nombre de fights rapidement.

Vous serez donc amené à affronter des ennemis de plus en plus coriaces à battre en deux rounds par KO. Chaque victoire vous faisant gagner or et expérience, vous améliorez alors votre personnage comme dans un RPG.

Le jeu mélange donc habilement deux genres bien différents : jeu de combat et RPG. Dans le mode histoire, vous commencez avec votre personnage qui se prénomme Shadow. Au fur et à mesure de l’aventure, vous aurez le choix de débloquer de nouvelles compétences au combat. Par exemple, très tôt, vous pourrez choisir entre infliger plus de dégâts quand votre santé est faible ou en infliger d’avantage au début du duel.

De même, vous achetez au magasin de nouvelles armes, armures ou sorts. Cela vous permet de personnaliser votre personnage en vue de battre Titan, le boss final du jeu.

Le jeu fonctionne d’une manière assez proche d’un jeu de combat 2D ordinaire, une touche pour utiliser l’arme, une pour les pieds… Après, vous utilisez le joystick et un nombre de pressions différents pour effectuer les combos. La personnalité du jeu vient notamment de la nécessité des contres et des gardes constantes. Le soft vous met constamment sous pression afin de prendre l’avantage sur l’adversaire. Lorsqu’un coup parvient à être porté à un des combattants, cela se ressent sur la mise en scène, les vibrations et les points de vie.

Enfin, chaque arme a un gameplay qui impactera votre façon de jouer. Certaines ont une portée plus longue mais ont plus d’inertie et sont donc lentes quand d’autres sont très courtes et rapides.

Le style graphique ne laissera personne indifférent. Les personnages sont de simples ombres noires sur des fonds colorés. Cela donne un certain aspect unique et vraiment beau au jeu. Les stages sont tous différents (plus de 20). Enfin, les éléments à l’écran sont suffisants pour avoir les informations importantes sur le combat.

Toutefois, ce jeu d’ombre peut, en de rares occasions, impacter la lisibilité du combat. En effet, si vous prenez deux personnages qui ont des armes et un gabarit assez proche, il est difficile de les différencier. Il faudra garder une forte concentration pour être certain de ne pas se tromper. Mais cela fait aussi parti du gameplay finalement puisque tous les personnages sont dans un noir profond.

L’histoire est composée de 7 chapitres, vous débloquant alors de nouveaux personnages pour le mode 1vs1. Il vous faudra déjà quelques heures pour finir le scénario du jeu car celui-ci est assez complet. Vous y trouverez des tournois pour gagner argent et expérience en vue de s’améliorer, progresser dans l’histoire, des duels avec des conditions de victoires requises et même un scénario propre à votre Sensei. Donc si l’envie vous prend de jouer quelques heures, la possibilité y est offerte au joueur.

Et même en ayant débloqué l’ensemble des éléments du story mode, vous pouvez tenter de recommencer en choisissant d’autres compétences de votre arbre afin d’avoir la sensation de jouer avec un personnage inédit.

Vous pouvez également affronter des adversaires ordinateurs à tout moment. Et grâce aux deux Joy-con de la console, le mode 1vs1 est possible pour tous. Comme tous jeux de combat, vous pourrez passer des heures à affronter vos amis dans ce mode. Mais il faut noter que ce jeu de combat un peu particulier offrira un avantage considérable au joueur qui a joué seul. Il sera très difficile pour un novice de gagner en martelant les touches façon Tekken. Mais il suffira alors de proposer à vos amis de s’entraîner quelques minutes pour comprendre le fonctionnement.

A noter qu’il n’y a pas de mode online.

Pour conclure, si vous cherchez un jeu de combat traditionnel en 2D et encore plus si vous appréciez les éléments RPG dans un jeu, ce titre peut tout à fait faire partie de votre ludothèque. A 14,99€, vous ne vous sentirez pas frustré de votre achat. Shadow Fight 2 frappe juste comme il faut pour les amateurs de baston. Mais préparez vous à tomber dans un jeu au gameplay assez profond qui est facile à comprendre mais assez difficile à maîtriser. Et surtout, le style graphique sera du plus bel effet aussi bien en mode nomade que sur votre écran de salon.

Test réalisé par Alex Light sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire