Test : Shio sur Nintendo Switch

SHIO

Genre : Action, Plateforme
Langues : Japonais, Coréen, Chinois, Anglais
Développé par : Coconut Island Games Édité par : Coconut Island Games
Sortie France : 09/08/2018
Prix : 10.49€ sur l’eShop
Taille : 2174,75 Mo

Site Web Officiel

Qui êtes-vous ? D’où venez-vous ? Vers où allez-vous ? Que faites-vous ? Vous incarnez un mystérieux guerrier masqué et la seule chose dont vous êtes certains, c’est que vous devrez avancer pour découvrir la vérité. Tout au long de l’aventure vous rencontrerez différents personnages qui vous apporteront des précisions sur votre histoire. Ils vous parleront d’eux mais aussi vous donneront l’impression de beaucoup en savoir sur vous. Vous ferez la connaissance d’un enfant qui vous défiera souvent à la course pour vous montrer que les adultes sont des ignorants et qu’il sont injustes avec les plus petits. Mais pourquoi ? Pourquoi vous faire endurer cela ? Est-ce pour vous en apprendre d’avantage sur vous même ?

De plus, qui est cette petite fille qui cours dans vos rêves ? Vous apportera t’elle des réponses ?

Pendant votre périple, vous aurez la possibilité de lire des poèmes ou autres messages succincts, mais que signifient ils ? Pour assouvir votre besoin de savoir, vous devrez courir et sauter de lampions et lampions afin d’atteindre ce qui sera pour vous la frontière de la connaissance… Mais n’oubliez pas une chose… Tout devient cendres, à la fin.

Shio est un jeu de plate-forme particulièrement exigeant. Durant votre aventure vous aurez la possibilité d’explorer quatre mondes différents. Vous devrez sauter de lanternes en lanternes afin de pouvoir atteindre la fin du niveau. Durant votre exploration, différents checkpoints seront éparpillés sur votre trajet afin de ne pas devoir tout recommencer si vous perdez.

Lorsque je dis « exigeant » c’est au sens propre du terme car afin d’arriver à vos fins, vous devrez sauter au dessus d’immenses ravins, éviter des scies circulaires, profiter de courants ascendants afin de vous propulser dans les airs, éviter des rayons provenant du soleil… Tout au long du soft, vous devrez faire preuve d’habileté et d’adresse mais aussi de réflexes car les passages que vous affronterez, seront exiguës au possible et s’il arrivait par malheur que vous effleuriez une scie ou de simples pics, vous seriez dans l’obligation de recommencer au dernier point de sauvegarde. Ce que je peux vous dire c’est que même si vous êtes un habitué de ce genre de jeu, cela ne vous empêchera pas de recommencer encore et encore pour arriver à franchir le passage complexe.

Afin de gravir les niveaux, notre héros masqué sera accompagné d’une lanterne contenant une flamme bleue. Cette dernière vous permettra d’allumer et de rebondir sur chacune d’elle.

Vous pourrez effectuer le jeu sous deux modes différents. Le mode simple qui consistera à faire simplement l’histoire et dans le second vous aurez en plus la possibilité de découvrir des endroits cachés.

Courage, la difficulté sera véritablement présente à partir du niveau 2, mais ne perdez pas espoir et allez jusqu’au bout de l’histoire !

Le jeu est inspiré des vieux films de Kung-Fu avec de nombreux obstacles jonchant votre parcours. Sa direction artistique est tout bonnement somptueuse. Vous parcourrez des décors reflétant la chine antique. Réalisé par Yi Liao, vous pourrez découvrir les œuvres d’arts qu’il a lui même créé pour ce jeu.

Les couleurs lumineuses donnent un rendu clair et envoûtant mais aussi mystérieux, car elles vous dépaysent totalement et vous donnent envie d’en découvrir davantage.

Même si le jeu est en 2D, tout est fluide et cela ne fait que vous plonger un peu plus dans cette merveilleuse atmosphère.

En ce qui concerne les musiques, celles ci sont posées et calmes. Principalement réalisées au piano, ces mélopées vous entraînent au cœur même du jeu contrastant totalement avec la difficulté de celui ci. Cette opposition musique posée/jeu dur et rapide, apporte douceur et chaleur sur ce soft qui vous amènera à faire face à quelques embûches.

Le jeu a une durée de vie courte. Plus ou moins 3-4 heures vous suffiront pour compléter l’histoire, encore que cela dépendra aussi de votre facilité ou non à franchir les obstacles.

Vous pourrez revenir plus tard dans votre partie afin de récupérer les objets cachés que vous auriez oublié sur votre chemin.

Le jeu ne se distingue pas particulièrement de ses prédécesseurs sauf peut-être par son design.

La difficulté est bien présente et se révélera comme étant un frein si vous êtes novices du genre. Car autant le premier niveau paraît simple, autant une fois fini, lorsque vous atteindrez le second palier, la difficulté sera énormément accrue. La complexité de Shio n’est donc pas dosée au mieux et cela sera peut être un obstacle difficilement franchissable pour certains joueurs.

Test réalisé par Hylians sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire