Test : SNACK WORLD: MORDUS DE DONJONS – GOLD sur Nintendo Switch

Test : SNACK WORLD: MORDUS DE DONJONS – GOLD sur Nintendo Switch

Genre : RPG, Action
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien
Développé et édité par LEVEL-5
Sortie France : 14/02/2020
Prix : 49,99€ sur l’eShop, 44,99€ en version boîte
Taille : 6840,00 MB
Joueurs : 1-4
Age minimum : 7

Site Web Officiel

Edité et développé par Level-5 (professeur Layton, Yo-Kai Watch, Inazuma Eleven…) nous voici en présence d’un titre sorti sur 3DS en 2017 au Japon sous le nom de Snack World: Trejarers et qui nous réserve de belles surprises ! À noter que le personnage principal est customisable du sexe à son apparence physique et bien d’autres choses encore. Notre test a été réalisé avec un avatar masculin.

Tout commence par un jeune garçon qui après une perte de connaissance devient amnésique. À son réveil notre héros se retrouve à Tutti-Frutti. Mais ce n’est pas le pire, un Sultan tente de ranimer un puissant nécrodragon afin de dévorer tout le royaume ! Notre protagoniste est alors reçu par le roi et sa fille (un peu pénible) qui se nomme Mélonia afin de les aider à mettre fin aux plans machiavéliques du sultan !

De nombreuses quêtes toutes plus loufoques les unes que les autres nous sont alors proposées. Et tout ceci nous emmène dans des donjons créés aléatoirement afin de récupérer les objets que la princesse souhaite obtenir.

SNACK WORLD: MORDUS DE DONJONS – GOLD est un titre d’action/aventure à dimension RPG., par ailleurs cela nous est souvent rappelé de façon humoristique dans par les différents personnages. La maniabilité est intuitive et devrait vite vous mettre dans l’ambiance. Le jeu vous propose des donjons générés aléatoirement dans lesquels il vous faut venir à bout des ennemis et partir à la recherche de butins rares, mais attention, il est important de rejoindre la fin au plus vite avant que la faucheuse ne vous tue. Cette dernière apparaît lorsque vous restez un peu trop longtemps dans les niveaux et elle vous évite un farming intensif. Le contrôle du héros se fait par des attaques assez basiques coup d’épée, tir à l’arc…

Comme le titre l’indique nous serons accompagnés d’un familier appelait « snack » qui nous aide dans notre progression. Plusieurs d’entre eux sont disponibles et vous oscillerez à souhait entre ceux ayant comme capacité de soigner, tanker ou de combattre à vos cotés… Ces fameux Snack se débloquent au fil de l’aventure. Leur nombre est également assez élevé ce qui déclenche chez le joueur une envie irrépressible de tous les obtenir.

Bien qu’un peu répétitive la bande-son est agréable mais ne restera pas dans les mémoires. Cette dernière est clairement inspirée de la culture japonaise. En appuyant sur la touche R, vous pouvez faire avancer les dialogues, ce qui donne un effet cartoon.

Les graphismes mettent le joueur dans un univers de dessin-animé et les différents dialogues bourrés d’humour ajoutent encore plus à cette impression. N’oublions pas que le titre est sorti initialement sur Nintendo 3DS au Japon. Il reste tout de même dommageable, de pester régulièrement contre la caméra qui limite le champ de vision.

Le contenu est riche avec plus de 200 jaras (équipements, armes, boucliers, arcs…) Les univers quant à eux peuvent sembler redondant à la longue mais rien de bien pénalisant. Quant à la durée de vie, difficile de se prononcer cela dépendra de votre façon de jouer. L’histoire principale peut être bouclée en une trentaine d’heures. Cependant il serait dommage de passer à côté de tout ce que le jeu propose.

Le jeu propose une bonne dose de tactique comme tout bon RPG qui se respecte (petit clin d’œil aux dialogues in-game) qu’il vous faudra appréhender. Le titre restera un peu lent à démarrer mais nous avons eu plaisir à parcourir les différents donjons.

SNACK WORLD: MORDUS DE DONJONS – GOLD est un très bon jeu d’action/aventure/rogue-like. Le système de donjon aléatoire enlève la redondance du titre. L’envie de tout collectionner, notamment les snack, allonge la durée de vie du jeu. C’est coloré, fun mais pas dénué de challenge, son aspect enfantin cache une certaine difficulté qui peut s’avérer un poil frustrant. L’équilibrage est parfois moins bon, certains monstres sont beaucoup plus forts que d’autres. Mais dans l’ensemble Snack world est un très bon jeu. À noter qu’il existe des mangas, des figurines NFC( au Japon) et un anime également au pays du soleil levant.

 

Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire