Test : Sparklite sur Nintendo Switch

Test : Sparklite sur Nintendo Switch

Test : Sparklite sur Nintendo Switch

Genre : AVENTURE, RPG, ACTION
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Japonais et Chinois
Développé par RED BLUE GAMES
Édité par MERGE GAMES
Sortie France : 14/11/2019
Prix : 24,99€ sur l’eShop, 24,99€ version boîte
Taille : 1459,00 Mo
Joueurs : 1 à 2 joueurs
Age minimum : 7 ans

Site Web Officiel

Sparklite, la force vitale de la planète

L’héroïne de notre histoire se nomme Ada, une jeune mécanicienne intrépide qui se trouve sur un vaisseau volant au beau milieu d’une tempête, accompagnée d’un petit robot qui parle et de sa clé à molette. Un scénario à l’allure catastrophique…où l’on finira par s’échouer sur un monde du nom de Géodia. Une planète en déperdition à cause de la pollution générée par le Baron, qui cherche à extraire grâce à son industrie minière, le noyau de Sparklite au cœur de Géodia. Ce dernier est un minerai précieux, source de la force vitale de la planète.

Une Terre meurtrie

La pollution engendrée par la consommation excessive de Sparklite a altéré le monde. Les animaux sont devenus des monstres violents, et l’environnement dépérit rapidement. Géodia possède néanmoins une défense naturelle émanant de son noyau de Sparklite. Le minerai scintillant bleu génère périodiquement une perturbation qui réarrange le monde sans cesse. Mais pour combien de temps? Notre rôle sera de sauver la planète de ses dérèglements, en voyageant à travers chaque zone. Nous devrons combattre le Baron et ses acolytes, afin de fermer ses sites d’extraction avant qu’il ne soit trop tard.

Une jouabilité parfaite

Le Gameplay est excellent, les mouvements du personnage réagissent à la perfection. Le soft se veut très accessible par sa simplicité. Une touche pour frapper avec sa clé à molette, une autre pour exécuter un saut en avant, et deux qui servent de raccourcis pour utiliser nos inventions. Et c’est tout!

On démarre l’aventure avec très peu de choses, mais vous en collecterez de plus en plus au fil de l’eau. Vous fraterniserez avec les habitants, et les aiderez à bâtir le refuge. Vous inventerez des tas de gadgets pour résoudre les énigmes, et vaincre vos ennemis. Le sparklite, une monnaie d’échange que vous trouverez un peu partout dans votre quête, en tuant des monstres, dans des coffres, sur des arbres…Et qui vous permettra d’améliorer votre refuge, d’acheter des items afin de devenir plus résistants, ou plus fort selon vos choix.

Un monde enchanté et changeant

Le bestiaire est bien représenté et assez varié. Les boss que vous affronterez, vous donneront du fil à retordre, et vous procureront un sentiment jouissif après les avoir vaincu. Géodia change constamment, et à chaque échec, vous recommencerez en perdant tous les items accumulés. Mais pas seulement, votre point de départ évolue aussi, ce qui ressemble fortement à un énorme puzzle en perpétuelle évolution. C’est l’occasion de redécouvrir après chaque mort, le monde de Géodia.

Des graphismes époustouflants

Un sans faute à la réalisation! La direction artistique est excellente, on retrouve des ambiances qui changent selon le lieu. Avec une vue du dessus, très inspirée par la série Zelda. C’est parfait du côté de la technique,beau, coloré, les animations sont fluides. Le soft nous propose un style très rétro avec des graphismes Pixel-art ! Un design qui fera plaisir aux fans de jeux old-school.

Une Bande-Son très rétro

La musique du titre de Red Blue Games correspond à ce que l’on souhaite écouter dans ce genre de jeu. Une bande-son inspirée de l’univers rétrogaming, qui donnera à certains, un goût de nostalgie. Des musiques de qualité, qui ne vous lasseront pas.

C’est bon, mais très court

Pour clôturer cette quête, il vous faudra environ 6 heures. C’est très court, on aurait bien voulu avoir un peu plus de contenu, et d’intrigues dans le scénario afin de prolonger notre exploration. D’autant plus, qu’après avoir terminé notre aventure, il n’est pas possible de continuer, il n’y a pas de contenus supplémentaires en bonus.

Une coopération anecdotique

Un deuxième joueur peut incarner le petit robot qui nous accompagne, afin de vous aider à progresser dans votre aventure. Une coopération très limitée, mais qui a le mérite d’exister. Un petit plus sympathique, mais on aurait préféré pouvoir jouer un autre personnage.

Un concept qui frôle la perfection

Sparklite est un très bon jeu, avec lequel vous prendrez beaucoup de plaisir. Le concept d’un monde avec des zones générées de manières aléatoires, est très original. L’univers graphique en 2D lui colle à la perfection. Cependant le gros point noir du soft, est sa durée de vie beaucoup trop juste, dû en grande partie, à une difficulté absente. Avec un scénario un peu plus poussé, et plus de contenu, le titre serait parfait.

Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire