Test : State of Mind sur Nintendo Switch

State of Mind

Genre : Aventure, Casse-tête
Langues : Multilingues Sous-titres : Multilingues
Développé par Daedalic Entertainment
Édité par Daedalic Entertainment
Sortie France : 15/08/2018
Prix : 39,99€ sur l’eShop, 39,99€ version boîte
Taille : 7,1 Go

Site Web Officiel

Bienvenue à Berlin, en 2048, dans un monde futuriste où les machines remplacent de plus en plus l’homme et où la guerre fait rage. Attentats, criminalité, pollution, manque de ressources et autres catastrophes sont devenus communs à cette époque. La surveillance de la population s’est, elle aussi, développée via des identifications par ID, des androïdes et drones interconnectés. Dans State of Mind, vous incarnerez Richard Nolan, journaliste chez « The Voice » qui dénonce ouvertement cette technologie devenue beaucoup trop présente.

Vous vous réveillerez à l’hôpital avec une perte de mémoire suite à un accident et apprendrez un peu plus tard que votre femme et votre fils ont disparu. Vous allez donc devoir partir à leur recherche alors qu’une société commence à mettre au point une utopie virtuelle où tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes. Vous alternerez entre votre réalité et cet univers fictif pour trouver/retrouver la mémoire et déjouer le complot dans lequel vous avez été impliqué !

Le gameplay du jeu est assez simple à prendre en main. Vous avez un personnage que vous pouvez déplacer et toutes vos interactions possibles sont indiquées par un triangle à l’envers. S’il n’y a que les contours de ce dernier, vous pourrez seulement examiner l’objet et si il est plein, vous pourrez saisir l’item par exemple ou discuter avec un PNJ.

Vous disposerez aussi d’un inventaire mais très peu d’objets y seront stockés au cours du jeu. Vous aurez la possibilité de contacter des personnages s’ils sont en ligne pour un appel ou écouter les messages qu’ils vous laissent. Vous recevrez d’ailleurs une notification en haut à droite de votre écran si vous en avez. Vous en aurez également si on vous appelle et Richard décrochera automatiquement.

Pour avancer dans votre enquête, vous disposez chez vous d’un tableau d’affichage où toutes les informations que vous amasserez seront rassemblées. Il ne faut pas hésiter à y jeter un petit coup d’œil si vous ne savez plus vraiment quoi faire pour progresser dans le scénario.

Vous aurez aussi la possibilité par moment de faire un peu de piratage dans ce monde ultra-connecté et de contrôler des drones pour atteindre votre objectif, ces derniers sont toujours donnés en bas à droite de l’écran lors de leur phase de jeu.

Peu habituée au style « low poly » dans un jeu, je n’ai pas eu de mal à m’y faire assez vite ! Les couleurs et ambiances sont très bien gérées. Le monde utopique est toujours baigné de lumière douce et la réalité est quant à elle sombre. Le contraste entre les deux est très bien fait !

Pour la bande-son, elle est très discrète et ne m’a absolument pas marquée. Pour ceux qui veulent une immersion poussée dans le jeu, puisqu’il se déroule à Berlin, je ne peux que vous conseiller de basculer sur le doublage en allemand plutôt qu’anglais.

Le jeu a une durée de vie correcte ! Une dizaine d’heure peuvent suffire à en venir à bout. Je pense que cela se doit en partie au déplacement assez lent des personnages qui ne peuvent que marcher mais pas courir ou presser un peu le pas.
Le gameplay est très passif. Prenez-le comme un film interactif. Les réponses que vous donnerez à certains personnages pourront également affecter le déroulement de votre aventure et le scénario.

Le jeu a également mis en place un système de succès à débloquer et visible depuis le menu pause. Vous en avez toutefois qui sont « secrets » et que vous obtiendrez via des actions spéciales. Ils vous seront notifiés en haut à gauche de votre écran.
Les sauvegardes sont automatiques et se font en général au changement de chapitres, personnages ou de zone.

State of Mind est un très bon jeu avec un scénario bien travaillé ! Un petit côté thriller qui sait vous pousser à avancer dans l’aventure pour savoir ce qu’il est arrivé à votre femme et votre fils. Le complot à déjouer laisse à réfléchir sur la question d’un monde virtuel utopique où personne ne manquerait de rien.

Test réalisé par Link Loup sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire