Test : Super Daryl Deluxe sur Nintendo Switch

Super Daryl Deluxe

Genre : Action, RPG, Plateformes
Langue : anglais Sous-titre : anglais
Développé par Danandgarygames
Édité par Danandgarygames
Sortie France : 10/04/2018
Prix : 19,99€ sur l’eShop
Taille : 5,4 Go

Site Web Officiel

Le lycée Water Falls, autrefois une école de bonne réputation mais qui, au fur et à mesure des années, est victime de mystérieuses disparitions, tant chez les étudiants que les professeurs.
Les salles de classe sont désertées et ont pour obligation de fermer à tour de rôle.
Afin de retrouver sa renommée d’antan, l’école se voit attribuer un nouveau directeur pour le moins énigmatique.
Peu de temps après, un nouvel élève fait son entrée dans l’établissement. Il s’agit de Daryl Whitelaw.

Ce dernier est accueilli par le vice-principal qui lui conseille de se faire des amis pour son premier jour.
Il fait la rencontre de Paul et Alan, deux étudiants qui vous feront cadeau d’un livre intitulé « Interagir avec les autres ». Daryl va prêter ses services malgré lui à nos deux compères et se retrouvera plongé dans une étrange aventure dans laquelle il sera amené à traverser les failles spatio-temporelles des différentes salles de classe.

Tout le long de votre périple, il faudra faire face à des ennemis provenant de ces fameuses failles.
Il est donc important de monter de niveau. Pour cela, rien de bien compliqué. Il s’agit de tout ce qu’il y a de plus classique en matière de gain d’expérience et level-up. En augmentant votre personnage, celui-ci gagnera en point de vie, attaque et défense. Bien entendu, une séance d’entrainement est vivement conseillée pour avoir une résistance à toute épreuve, dans le cas contraire les chances de mourir seront plus importantes sachant que les seules possibilités de se soigner sont des orbes laissées par vos ennemis, des décors destructibles, une compétence qui fait son apparition tardivement ou après avoir sauvegardé.

Daryl étant nouveau et ayant besoin de se faire des amis, il va devoir augmenter son rang social.
Il vous faudra cumuler un certain nombre de points personnels appelés aussi « PP ».
À chaque palier atteint, une compétence passive sera débloquée. Elles peuvent être un réel atout apportant un  réel bénéfice tel qu’un gain d’expérience de 10%, une ristourne lorsque vous achetez des objets de loot ou une diminution des dégâts portés par les coups de vos ennemis.

Au début de votre aventure, un casier vous sera attribué comme tout nouvel arrivant à Water Falls. Celui-ci servira à acheter et équiper des nouvelles compétences nécessaires pour vaincre les ennemis que vous rencontrerez tout au long de votre parcours.
Chaque compétence possède plusieurs caractéristiques : attaque de mêlée, de rangée, capable de brûler, paralyser, empoisonner, etc.
Afin de débloquer de nouvelles compétences, il faudra impérativement passer par la case « acheter » pour la plupart où il vous faudra troquer quelques manuels.
Pour obtenir ces précieux exemplaires, il faudra fouiller des zones bien dissimulées, prendre un chemin différent, détruire des panneaux mécaniques à l’aide d’une compétence avec son type et niveau bien spécifique, les acheter à des adolescents vêtus en trench-coat, en fouillant dans des coffres ou bien en récompense une fois venu à bout de certaines quêtes annexes.

Les compétences peuvent mettre moins de temps à s’utiliser sur le terrain ou infliger plus de dégâts si l’on augmente le rang à l’aide de point compétences appelé « SXP ». Pour en gagner, rien de plus simple, il suffit de cumuler de l’expérience. La quantité des points que vous récolterez en mettant au tapis un adversaire sera égale à la quantité de SP gagné.
Il est donc très facile de booster les différentes attaques dans le jeu et d’avoir une maitrise parfaite de celles-ci.

 

Le jeu est entièrement fait en 2D avec un character design très réaliste mais également très farfelu voir caricaturé. Les animations durant les combats sont bien exécutées. Le level design est soigné, chaque détail compte. Qu’il s’agisse de la classe de science ou de la classe de littérature, vous allez vraiment être au cœur de la matière.
On s’étonnerait de tomber nez à nez avec la forêt des Ents, le manoir de Frankenstein, la grande muraille ou le champ de bataille du grand Napoléon.

En fonction du lieu où vous vous trouverez, certaines mélodies vous sembleront familières et c’est tout à fait normal. Le compositeur a retravaillé des œuvres classiques en plus d’intégrer de nouvelles compositions.
Le rendu n’est pas déplaisant, loin de là ! Les effets sonores sont également de très bonne qualité renforçant ainsi l’immersion du jeu. Des séquences sont mises en scène avec un doublage collant parfaitement aux différents personnages proposés.

Super Daryl Deluxe est un jeu solo dont la progression est présentée sous la forme de chapitrage.
Le lycée Water Falls est loin d’être un tout petit établissement !
Vous risquerez de vous perdre dans des failles spatio-temporelles où la logique n’a pas sa place !
Seuls les poings parleront pour déjouer des situations totalement improbables dans lesquelles votre personnage va se retrouver. Vous allez être confronté à de nombreux embranchements de couloirs où pas mal de références à la culture historique ou populaire sont omniprésents.

Les quêtes principales sont nombreuses et cela nécessitera une bonne séance de rattrapage de level-up et de maîtrise  de compétences. À cela s’ajoute bien entendu plus d’une centaine de quêtes annexes dont le but est d’aller visiter un lieu, tuer un certain nombre d’ennemis, looter un maximum un ou plusieurs objets, tuer avant un temps imparti.
Si vous passez à côté de tout cela, c’est passer à côté d’une partie du contenu décalé et des nombreuses références. Une arène de combat est également disponible. Une fois venu au terme de 10 rounds, un objet vous sera remis au hasard. En parlant d’objets, en troquant de l’argent, il est possible d’acheter de l’équipement ou des objets bonus  rendant votre partie encore plus fun. Le crafting est, lui aussi, de la partie.
Une difficulté assez bien dosée même si il est fréquent de se retrouver face à un écran de « Game Over » lorsqu’on ne fait pas attention. Pensez donc sauvegarder régulièrement en allant faire un tour dans les toilettes du lycée.

Ce jeu est celui que tout fan de RPG/ Metroidvania veut avoir sur sa console.
Il est archi complet ! Un scénario vraiment original et très riche, un univers totalement décalé avec une panoplie de références, une mécanique de jeu bien huilée respectant les codes des genres auxquels il se prête. Je me suis surpris à reconnaître des figures emblématiques issues de la culture aussi bien historique que populaire. Je me suis permis de rester évasif sur certains aspects du jeu car beaucoup de clins d’œil qu’il s’agisse du scénario, des compétences, que des personnages ou encore de l’univers que propose « Super Daryl Deluxe », afin que vous découvriez par vous-même ce dont il regorge. On déplorera malgré tout l’absence de traduction.
C’est vraiment une perle vidéoludique à posséder !

Test réalisé par Serial_Gameur sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.

Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire