Test : Super Dungeon Tactics sur Nintendo Switch

SUPER DUNGEON TACTICS

Genre : Aventure, Plateau, RPG, Stratégie tour par tour
Langues : Anglais
Développé par Underbite Games
Édité par Underbite Games
Sortie France : 13/09/2018
Prix : 16,96€ sur l’eShop
Taille : 1812,99 Mo
Joueurs : 1

Site Web Officiel

Jeu classique de stratégie au tour par tour Super Dungeon Tactics, le nouveau né de Underbite Games est apparu sur notre console préférée le 13 septembre dernier. Le jeu est en version anglaise uniquement, et se veut dynamique ; outre la barrière linguistique parfois handicapante, le soft reste mignon et divertissant sans toutefois se démarquer de la concurrence, plus innovante.

Nous incarnons plusieurs compagnons d’une même alliance qui déambule partout dans le Royaume à la recherche de quêtes, de puissance et nouvelles rencontres. Nous débutons notre odyssée avec une sorcière et un guerrier, basique. Le scénario est en anglais mais tout à fait compréhensible, c’est au contraire au niveau du gameplay et des quêtes que la langue de Shakespeare peut être une plaie.

Le gameplay de Super Dungeon Tactics est simple, rien de compliqué. En revanche, au fil des combats qui s’enchaînent sans jamais trouver la tranquillité, le jeu nous impose des quêtes additionnelles obligatoires, même en usant d’un dictionnaire pour déchiffrer certains termes obscurs, j’ai dû passer quinze minutes à trouver l’objet avec lequel il fallait interagir. Oui, le soft ne nous propose pas seulement de tuer des monstres mais également d’interagir avec les décors pour on ne sait quelle raison. Les commandes sont nombreuses et on se perd rapidement. Malgré le fait que les premiers combats soient d’une simplicité révoltante, rapidement ça se complique, on se retrouve débordé et encore une fois l’anglais nous perd.

Résultat de recherche d'images pour "super dungeon tactics switch"

Les combats sont souvent rapides, un système de dés vient ajouter de l’aléatoire dans la partie, parfois l’issue du combat dépend d’un pauvre lancer de dés, ce qui est, il faut le reconnaître, assez frustrant. Le jeu promet une quinzaine de héros uniques avec des sorts et compétences personnalisés pour tous. De nombreux mondes, beaucoup de personnalisations, un système de sac à dos en jeu pour se booster – même si parfois on ne comprend pas l’intérêt – et une foule de commandes pour bouger. Finalement, le gameplay de Super Dungeon Tactics est perfectible. On aurait aimé une interface plus simple, plus claire, plus soignée comme l’est le brillant Bad North.

Concernant la bande son, on aime le ton lénifiant qu’offre Underbite Games. C’est agréable, reposant et même mystique. La musique est un aspect fondamental d’un jeu car c’est elle qui donne l’ambiance, et dans Super Dungeon, la musique rend l’expérience plus agréable. Avec une paire d’écouteurs en mode portable, on peut facilement passer deux ou trois heures à rush et nos oreilles ne souffriront pas.

Résultat de recherche d'images pour "super dungeon tactics switch"

Pour les graphismes, retour aux années 2000, c’est simple mais beaucoup apprécient encore le style donc on ne critiquera pas. En tous cas, pas de perte de performances, pas de ralentissements, le jeu a été bien développé pour la Switch.

Le jeu ne propose qu’un seul mode, même critique que Bad North, c’est trop peu. On a simplement un mode histoire, mais qui dispose de beaucoup plus de possibilités que le jeu viking, beaucoup de personnalisations, une foule de classes et héros disponibles. Néanmoins on aurait aimé un mode infini pour combattre jusqu’à la mort ou un mode multijoueur.

Résultat de recherche d'images pour "super dungeon tactics switch"

La durée de vie s’annonce assez faible, ne vous attendez pas à tenir plus de 30 heures dessus. Je n’ai pas remarqué la possibilité d’une deuxième difficulté – normale par défaut – ce qui aurait pu permettre plus de challenge. Quel dommage !

Super Dungeon Tactics s’annonce à 17€ sur l’eShop. Un jeu, certes, bien adapté et bien conçu avec toute la panoplie chère à la stratégie au tour par tour ; mais un contenu sans réelle innovation ou ajout au genre, mais surtout une lacune linguistique avec la non présence de la langue de Molière qui peut décourager

Test réalisé par Enenra sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire