Test : Swords & Soldiers 2 Shawarmageddon sur Nintendo Switch

SWORDS & SOLDIERS 2 SHAWARMAGEDDON

Genre : Action, stratégie
Langues : Anglais  Sous-titres : Anglais, Français, Allemand, Espagnol, Néerlandais, Portugais, Russe, Chinois
Développé par Ronimo Games
Édité par Ronimo Games
Sortie France : 01/03/2019
Prix : 14,99 € sur l’eShop
Taille : 425,72 Mo
Joueurs : 1-2
Age minimum : 12

Site Web Officiel

Originellement sorti en 2015 sur PC, PS4 et WiiU, Swords & Soldiers 2 Shawarmageddon est un tower defense (TD) à scrolling horizontal au scénario pour le moins … original.

Vous incarnerez ici une troupe de Vikings – un poil crétins – partis en quête d’une lampe magique permettant d’exaucer les vœux de celui qui la possède. Néanmoins, le chemin sera semé d’embûches aussi nombreuses que farfelues vous amenant à croiser Perses et démons, le tout dans une ambiance on ne peut plus déjantée.

Le principe de chaque mission sera simple : accumuler et gérer des ressources afin de constituer, en temps réel, une armée composée des unités de votre choix pour vaincre le camp adverse.

Le Valhalla peut bien attendre, réunissez vos troupes et en route pour une épopée bien éloignée de l’Edda !

Adapter un STR ou un TD sur console n’est jamais une mince affaire tant l’ergonomie du jeu à la manette peut rapidement se révéler être un cauchemar. Néanmoins la Switch peut compter sur un avantage de taille : son écran tactile de grande qualité.

En effet, si le titre peut se jouer entièrement à la manette, vous vous rendrez rapidement compte que son gameplay prend sa pleine mesure en mode nomade ; permettant de mixer analogique et tactile à merveille.A noter que deux modes de difficulté sont proposés : un normal, avec des succès à déverrouiller et un simplifié qui enlèvera toute difficulté (mais empêchera également la réalisation des succès, sinon ce serait trop simple).

 

Tout au long de votre périple, Swords & Soldiers 2 Shawarmageddon vous proposera différents types de missions : escarmouches avec des unités prédéfinies “batailles libres” dans lesquelles vous pré-sélectionnerez les troupes que vous emploierez pour contrer au mieux celles choisies par votre opposant ; courses contre la montre (avancer avant d’être englouti par une tempête de sable, qu’un prisonnier ne soit exécuté …) ; en prenant le contrôle d’un engin de siège … Bref, une belle variété d’objectifs. Le tout s’enchaîne avec une scénarisation certes parfois un peu confuse mais qui colle somme toute bien à l’ambiance décalée du jeu.

Quant aux unités disponibles, là aussi les développeurs ont fait preuve de beaucoup d’imagination et – au fur et à mesure de votre progression dans le mode campagne – vous débloquerez des unités Vikings, mais aussi Perses ou démoniaques que vous pourrez utiliser. Du simple fantassin au fakir sur son tapis volant en passant par des démons lanceurs de piques empoisonnées ou l’invocation de portails de nécromancie, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Comme précédemment indiqué, c’est en mixant contrôles analogiques et tactiles que Swords & Soldiers 2 Shawarmageddon se révèle le plus plaisant et dynamique à jouer. Si les premières missions font office de tutoriel – avec une tactique tank / heal / dps très classique – les choses se corseront rapidement dans la mesure où vous serez confronté à de nouveaux ennemis et devrez choisir parmi de nouvelles unités disponibles.

Véritable jeu de stratégie en temps réel, vous devrez être réactif et gérer finement vos ressources (or et mana) pour disposer des bonnes troupes et sorts au moment adéquat ; révélant un gameplay parfois assez pointu sur certaines missions.

Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si quelques lacunes en terme de game design ne venaient pas ternir le tableau.

 

De base, les confrontations sont pensées pour être assez brèves (quelques minutes, comme l’attestent de nombreux succès) mais il arrivera que ; suite à un choix tactique à l’évidence non prévu par les développeurs ; vous vous retrouviez à batailler pendant 45 minutes avant de sortir victorieux ou perdant. Très frustrant, surtout quand la partie revient à avancer, se faire repousser, avancer et ainsi de suite… Jusqu’à enfin voir les choses progresser sans savoir réellement pourquoi. La faute à une IA qui donne parfois l’impression d’être complètement aux hors sujet, semblant générer des régiments d’ennemis que vous contrerez à grand peine puis … plus rien pendant 3 minutes. Une petite lacune, certes pas rédhibitoire mais notable.

Néanmoins, dans l’ensemble, Swords & Soldiers 2 Shawarmageddon est assez plaisant et nerveux à jouer et on lui pardonnera d’autant plus facilement ses petits soucis d’IA qu’on pourra recommencer à volonté une mission et donc changer de tactique (voire activer le mode facile si vraiment ça bloque).

Autant l’annoncer de suite, les dialogues sont tous en anglais, sans possibilité de changer, et avec des accentuations volontairement caricaturales mais très réussies. Non-anglophones, vous êtes prévenus… fort heureusement vous pourrez compter sur des sous-titres en français lors des interludes.

La musique n’est pas le point le plus marquant du titre. À vrai dire on la remarque à peine tant l’action est souvent soutenue et les bruitages nombreux. Bruitages par ailleurs globalement réussis sans être transcendants.

Quant à l’aspect graphique, Swords & Soldiers 2 Shawarmageddon propose quelque chose de très propre, avec une inspiration cartoon très marquée.

Les environnements sont variés et regorgent de petits détails. Quant aux animations rien à redire, tout est fluide (on notera juste un bug dans les mouvements d’une unité montée sur une sorte de mule et qui a tendance à être prise de tremblements si elle fait face à un obstacle). Tout est donc en parfaite cohérence avec le scénario, c’est à dire dans le décalage et l’incongruité. La direction artistique est pleinement convaincante et la Switch y fait honneur.

En terme de contenu pur, force est de constater que Swords & Soldiers 2 Shawarmageddon convainc. Pléthore de missions, des unités variées, des protagonistes tellement “perchés” qu’on se demande quelle sera la prochaine péripétie… Nul doute que le plus grand nombre se laissera porter par le titre et son ambiance.

Comptez une quinzaine d’heures pour compléter le mode campagne et l’ensemble des succès ; certains étant particulièrement relevés (surtout ceux qui sont timés). Si vous souhaitez simplement compléter l’histoire (en mode normal, le  facile étant purement destiné à sauter une mission qui vous bloque), huit heures devraient suffire.

Le On-line vous permettra d’affronter un opposant aléatoire, malheureusement celui-ci ne fonctionnait que de manière très erratique lors du test (changement d’adversaire en pleine partie, retour au menu …). À voir si c’est un souci ponctuel ou bien réel. Dommage car c’est de toute évidence dans ce mode versus que se trouve une grosse partie de la durée de vie du titre …

Swords & Soldiers 2 Shawarmageddon est un STR classique dans sa conception et qui a l’énorme qualité de très bien tirer partie de l’aspect hybride de la Nintendo Switch. Techniquement le titre est bien connu et déjà porté sur plusieurs plate-formes. Reste à voir si les soucis du mode en ligne seront réglés ou pas.

Pour résumer : un portage de qualité pour un titre qui jouit déjà d’une bonne petite renommée depuis plusieurs années. Sans être indispensable, Swords & Soldiers 2 Shawarmageddon saura trouver sa place dans votre ludothèque, particulièrement si vous aimez l’idée de profiter d’un jeu de stratégie en mode nomade.

 

Test réalisé par Nanette sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire