Test : TerraTech sur Nintendo Switch

TerraTech

Genre : Aventure, Action, Stratégie
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais
Développé par Payload Studios
Édité par Payload Studios
Sortie France : 29/05/2019 en version téléchargeable
Prix : 24,99€ sur l’eShop
Taille : 954,20 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 3

Site Web Officiel

Votre véhicule est en chute libre, des éléments s’en détachent, les protocoles d’urgence se déclenchent… Ainsi sont les premiers pas dans le TerraTech. Le seul module restant de votre dégringolade dans l’atmosphère est votre « Cab » de cosmonaute. Support fondamental pour débuter, il sera nécessaire de le protéger. Avant de se lancer dans l’exploration de cette nouvelle zone, votre cabine a besoin de certaines réparations. Le jeu démarre avec un tutoriel : assemblage des premiers blocs pour former et améliorer un engin, premier combat… Voici vos débuts dans ce titre de type bac à sable.

À la suite de cela, vous recevez votre première mission… Et pas des moindres : récupérer des éléments cruciaux nécessaires pour fouiller les nombreux endroits possibles. Les quelques tâches disponibles vont vous permettre de retrouver un véhicule acceptable et d’aller en exploration !

Comme dit précédemment, TerraTech dispose d’une grande phase de tutoriel pour la prise en main, car, même s’il s’agit « d’empiler » des blocs, ce n’est pas aussi simple que cela en a l’air. Attention, les options ne reprennent pas l’utilisation des boutons, il faudra donc bien les retenir… Voire pour certains les découvrir sans utilisation préalable. Malgré cela des astuces apparaitront pour vous accompagner dans la construction de votre véhicule, de votre base ou tout simplement pour vous guider dans vos différentes quêtes. En outre, il faudra affronter des ennemis qui peuvent devenir redoutables avec le temps et vous forcer à réajuster votre machine pour en venir à bout.

Pour une grosse part, l’intérêt du gameplay réside dans la conception d’un (ou des) engin(s) en usant de votre esprit créatif. Il suffira d’assembler des cubes. Bon, c’est vrai, c’est un petit plus complexe que cela. En plus des blocs, il existe des armes, des roues, des batteries, etc… D’autres éléments sont bien entendu disponibles, une grande liste de personnalisation est présente pour fabriquer le véhicule ultime. Vous aurez accès à quatre grandes familles de blocs pour vous aider, chacune avec ses propres caractéristiques. N’hésitez pas à user des quatre pour confectionner de superbes machines !

Un bémol est à noter : lors de vos pérégrinations, vous rencontrerez des « personnages » qui vous aideront à développer votre camp (oui, il sera possible de créer une vraie petite base) et vous apprendront à transformer vos ressources en blocs. Cependant, il est dommage de ne pas retrouver un endroit avec les différentes façons de créer des éléments.

À noter également que le jeu intègre un système jour/nuit qui influencera certaines fonctionnalités de votre moyen de locomotion. Prenez garde, donc, en partant explorer de ne pas vous retrouver dans une situation délicate.

Le vaste monde ouvert développé par Payload Sudios affiche des graphismes simples mais chaleureux. Les décors, bien que basiques, possèdent un certain charme avec de belles couleurs. Concernant les constructions, elles sont bien plus détaillées et agréables visuellement. Privilégiez le titre sur mode TV plutôt que nomade, vous profiterez mieux de tous les éléments visuels et notamment les textes.

Il n’y a pas de bande-son à proprement parler. Le titre bénéficie d’une musique d’ambiance qui s’intègre bien avec l’univers et le côté relaxant de celui-ci. Un ensemble de bruitages est intégré que ce soit en mode création ou pendant les combats.

Ce jeu est de type sandbox (ou bac à sable en français) dont le principe repose sur la créativité et l’imagination.

Pour découvrir cet opus, vous disposerez de trois modes avec chacun leurs spécificités.

Le plus commun est le mode « Campagne ». Il s’agit d’évoluer dans un monde ouvert avec de l’expérience à récolter tout au long de votre aventure (que ce soit en tuant des ennemis ou en finissant des missions). Ainsi vous aurez accès à de nouveaux éléments pour votre véhicule. Il faudra aussi parcourir le vaste territoire pour récolter et vendre vos ressources. Au moment de créer une nouvelle partie, la carte est générée aléatoirement.

Ensuite, un « Mode Créatif », vous permettra de donner libre cours à votre esprit innovant. En plus, vous aurez accès à toutes les pièces existantes sans avoir à progresser comme dans la campagne.

Enfin, un mode dit « Gauntlet » est disponible. Créer la machine la plus rapide sera la clé puisqu’il faudra terminer une course. Il sera nécessaire d’user de votre expérience dans les autres modes mais aussi de votre ingéniosité pour créer un engin de course surpuissant.

Les modes disponibles

Les trois modes disponibles proposent une bonne diversité. Entre ceux qui désirent explorer, ceux qui veulent concevoir l’engin le plus puissant ou ceux souhaitant relever un défi chronométré, il y en a pour tous les goûts. En outre, ce titre tire sa force de l’intérêt de pouvoir le faire et le refaire de plusieurs manières différentes.

TerraTech, réalisé par le studio indépendant Payload Studios, nous plonge dans un monde ouvert avec son univers bac à sable. Si vous appréciez les jeux de construction et que vous aimez user de votre créativité, je ne peux que vous recommander cet opus. Ses couleurs et sa musique douce donneront un côté relaxant à l’exploration et la construction mais attention, il faudra rester vigilant car vous serez également confrontés à des combats épiques. J’ai personnellement pris du plaisir à assembler les blocs pour créer un véhicule surpuissant que ce soit en terme de vitesse ou de destruction.  À noter que le soft n’accueille pas, en tout cas pour le moment, de mode multijoueur, ce qui pourrait être un vrai plus.

Test réalisé par SuperPopux sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés

Laisser un commentaire