Test : The Raven Remastered sur Nintendo Switch

THE RAVEN REMASTERED

Genre : Aventure
Langues : Anglais, Allemand Sous-titres : Français, Allemand, Italien, Espagnol, Russe, Chinois, Anglais
Développé par King Art Games
Édité par THQ Nordic
Sortie France : 21/01/2019
Prix : 29,99€ sur l’eShop, 29,99€ version boîte en vente ici
Taille : 6764,36 Mo
Joueurs : 1
Age minimum : 16 ans

Site Web Officiel

En 2013, les jeux d’aventure en point-n-click étaient un peu démodés, mais King Art continuait d’inonder le marché en usant de ce genre, et le plus célèbre de leurs jeux cette année là fut The Raven: Legacy of a Master Thief, qui a ensuite eu droit à un remaster en 2018. Nous voilà maintenant en 2019, et le titre vient d’atterrir sur Switch, on peut donc parler d’une re-sortie d’une re-sortie, et on est en droit de se demander si ça en valait vraiment la peine, c’est ce que nous allons voir.

L’histoire de The Raven est évidemment primordiale, puisque dans le genre du point-n-click le scénario est toujours le plus grand moteur. Notre histoire prend place dans les années 60, où un précieux joyau, l’oeil du sphinx, a été volé au British Museum de Londres, le suspect est un imitateur d’un maître voleur connu sous le nom de “Raven”, qui aurait été tué quelques temps plus tôt. Ce plagiaire est cependant beaucoup plus dangereux, puisqu’il n’hésite pas à s’en prendre à tous ceux qui se trouvent sur son chemin, les meurtres et les explosions le suivent, et il laisse sur le lieu de ses crimes des lettres et une plume. Notre héros est l’agent de police Zellner, un gentleman suisse bien en chair chargé de la surveillance du train qui apporte un second joyau identique à celui qui a été volé à une exposition au Caire. Néanmoins, Zellner est mis de côté et laissé dans le flou par les enquêteurs en chef, et il va vite leur prouver qu’il peut être utile dans ce polar tumultueux.

On se retrouve ainsi à bord de l’Orient Express, en direction de l’Italie puis du Caire, et il va falloir démasquer le voleur. Si vous avez déjà apprécié des épisodes d’Hercule Poirot ou de Miss Marple, alors vous allez adorer suivre les aventures de Zellner, ce héros atypique, la cinquantaine, à moitié chauve, cardiaque, vivant une vie assez médiocre mais ayant attendu son moment de gloire qui semble enfin arriver !

Aujourd’hui, il faut être dans un certain état d’esprit pour apprécier pleinement un point-n-click, c’est une sorte de cure de désintoxication au milieu de tous ces jeux ultra-rapides dont on a l’habitude, ici il va falloir prendre son temps et faire fonctionner notre cerveau. Dans cette version Switch, il n’y a pas vraiment de “point-n-click” dans le vrai sens du terme, on contrôle Zellner avec le stick gauche dans les différents environnements, et on interagit avec certains éléments avec A, un contrôle tactile aurait été sûrement plus appréciable, mais on s’y fait. En dehors de cela, tout ce que l’on peut espérer du genre est présent : on discute avec les PNJ pour avancer dans l’histoire, on inspecte des objets, on les utilise, les combine entre eux, on résout des problèmes plus que des puzzles, comme par exemple trouver le bon objet pour la bonne personne, la clé d’un tiroir etc. De plus, on va également crocheter des serrures, faire apparaître des messages sur des blocs notes en grisant la surface d’une feuille qui se trouvait en dessous de celle arrachée sur laquelle l’information a été écrite, et même jouer à des jeux d’enfants, ce qui rend les actions plus réelles.

Cependant, aucune ne va poser un réel problème, tout peut se résoudre assez vite. Il y a également un système d’inventaire dans lequel interagir avec les objets récupérés, pour pouvoir les utiliser dans les différents environnements. C’est à peu près tout ce qu’il y a à dire sur le gameplay, rien de bien dépaysant, mais pourquoi changer une équipe qui gagne ?

La bande son de The Raven est fantastique. Dès le début lors de la scène d’introduction de l’Orient Express qui nous dévoile l’histoire, on entend une musique digne d’un film d’Hollywood, ce qui nous met directement dans l’ambiance. Durant l’aventure, bien que les thèmes ne soient pas si nombreux, la musique ne perd jamais en qualité et transcende les actions, tantôt excitante, tantôt pleine de suspense, elle est toujours maîtrisée à la perfection et au service de l’histoire. De plus, le jeu est entièrement doublé en anglais, et le travail n’a pas été bâclé, surtout pour Zellner, dont le doubleur récite ses lignes très professionnellement pour rendre le héros attachant et réaliste. Le reste du casting n’a pas à pâlir non plus, même si certains cabotinent un peu, mais dans un but de caricature assez bienvenu, c’est notamment le cas de la prétentieuse baronne ou du bobby très british.

Visuellement, le jeu est censé avoir eu une refonte depuis sa version de 2013, mais il n’est clairement pas au niveau pour un jeu de 2018, bien qu’il reste correct. En 2013, les graphismes étaient très bien réalisés pour l’époque, mais aujourd’hui ils accusent un peu le coup, la lumière aurait par exemple pu être plus travaillée, et les scènes vidéo n’ont clairement pas été modifiées depuis la sortie initiale, elles sont très compressées et assez laides par rapport aux moments de jeu, notamment au niveau des visages des personnages.

The Raven Remastered offre une bonne dizaine d’heures de jeu pour les joueurs les plus malins, mais si vous butez un peu sur les énigmes, qui sont tout de même relativement faciles, alors vous pourrez compter quelques heures de plus.

La version PC de The Raven Remastered souffrait d’innombrables bugs en tout genre, et il est bon de noter que cette version Switch n’en contient aucun, tout est fluide, même si par sécurité je sauvegardais régulièrement ma partie, faute de sauvegarde automatique.

Dans l’ensemble, si vous aimez les romans à la Sherlock Holmes ou les séries policières de jadis, The Raven Remastered va vous captiver, avec son esthétique des années 60 et son héros atypique. En tant que point-n-click, le scénario tient parfaitement la route et est très attirant, même si le gameplay est un peu basique et peu ardu, c’est du déjà vu, mais cela fonctionne. Malgré tout, ce titre vous permettra de changer d’air au milieu de tous ces jeux où il faut être très vif, et il vous invitera à plonger dans son histoire entraînante comme dans un bon polar.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI

 

 

Test réalisé par Natingle42 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire