Test : The World Ends With You Final Remix sur Nintendo Switch

The World Ends With You Final Remix

Genre : Action, RPG
Langues : Multilingue Sous-titres : Multilingue
Développé par Square Enix
Édité par Nintendo
Sortie France : 12/10/2018
Prix : 49,99€ sur l’eShop, 49,99€ version boîte
Taille : 2584,74MB
Joueurs : 1 à 2
Age minimum : 12

Site Web Officiel

« The World Ends With You » c’est l’histoire de Neku Sakuraba, un adolescent qui se coupe du monde extérieur avec l’aide de son casque audio. Mais un jour, il se réveille sur le carrefour de Shibuya avec un badge en main et un étrange message sur son téléphone. Celui-ci est un ordre de mission et la non-complétion de cette dernière par le jeune garçon entrainera sa disparition.
Alors qu’il se rend sur le lieu de la première épreuve, Neku se fait attaquer par des Echos. C’est alors qu’une demoiselle du nom de Shiki fait son apparition et lui propose de passer un pacte avec elle pour qu’ils puissent se défendre.

Plus tard, elle explique à Neku qu’ils n’ont pas d’autres choix que celui de s’entraider pour survivre à la semaine qui les attend et ce qu’il le veuille ou non. En effet, ils sont désormais des « Joueurs » et doivent accomplir pendant 7 jours les missions qu’ils reçoivent des « Reapers ». Sans cela, ils seront effacés.
Parcourez donc Shibuya et triomphez de toutes les épreuves pour gagner ce jeu !

Dans « The World Ends With You –Final Remix- », deux modes sont proposés.
Pour les adeptes de la « Console de Salon », vous jouerez avec un seul Joy-Con et des combinaisons de touches, tout en déplaçant un curseur sur l’écran, un peu comme sur Wii. Vous pouvez d’ailleurs recentrer ce dernier à volonté par rapport à la position de votre main. Je vais être honnête, j’ai très vite abandonné l’idée de jouer de cette façon au bénéfice du mode « Console Portable ». Le gameplay se base alors sur le côté tactile de votre Switch et les Joy-Con n’ont absolument aucune utilité. Les nostalgiques repenseront à l’époque où ce jeu était sorti sur Nintendo DS mais cette fois, puisqu’il n’y a pas de stylet, il faudra penser à nettoyer les traces de doigts de temps en temps.

En dehors des combats, pour déplacer Neku, il suffit de lui faire suivre le curseur à l’écran, via votre Joy-Con ou votre doigt. Dans ce genre de phase, vous aurez aussi la possibilité de « scanner » les habitants de Shibuya avec votre badge de joueur et pourrez ainsi lire leurs pensées, ce qui vous sera très utile pour certaines missions. Vous aurez aussi la possibilité de mettre de force, dans leur esprit, des mots clefs qui vous aideront à faire avancer votre aventure.
Ces phases de scans sont d’ailleurs le moyen de voir les Echos et de les affronter. Pour lancer un combat, il vous suffit d’appuyer sur une sorte de symbole tribal. Vous pouvez d’ailleurs faire des affrontements à la chaîne et obtenir de meilleures récompenses, le maximum étant de 4 enchainements.

Avant de passer au système de combat, sachez que depuis le menu Start, vous pouvez moduler votre niveau dès que vous le désirez et influencerez tout particulièrement votre barre de vie. Plus vous baisserez vos niveaux, plus les récompenses seront intéressantes. Vous pouvez aussi modifier la difficulté à n’importe quel instant.
Pour se battre efficacement, il faut être bien équipé et vos armes seront des badges avec chacun des effets différents. Certains peuvent être utilisés immédiatement mais d’autres nécessitent un temps de chargement. Leurs utilisations ne sont pas infinies non plus : il faut donc gérer leur emploi et recharge. Vous avez des attaques au corps à corps, à distance ou bien encore des soins possibles. Il faut noter que tous les ennemis ne sont pas vulnérables aux mêmes effets. Sachez que vous pouvez utiliser un maximum de 6 badges qui ont chacun une barre d’expérience pour développer leur puissance.
J’ai mentionné plus haut un partenaire et en effet, vous ne vous battrez pas seul. Vous pouvez activer la compétence de votre coéquipier avec une commande similaire à celle d’utilisation de vos pin’s (gratter une zone vide de l’écran, toucher un ennemi, etc..). Vous aurez aussi un taux de synchronisation à gérer et lorsque celui-ci sera à 100%, vous pourrez lancer une attaque puissante en duo.
En fin de chaque bataille, vous aurez un récapitulatif avec l’expérience acquise et les objets récupérés.

Je vous ai dit que vous vous alliez vous promener dans Shibuya et il va falloir vous adapter aux tendances du moment. En effet, plusieurs marques se font concurrences et les plus populaires vous feront profiter de bonus si vous portez des vêtements ou badges venant de leur boutique. Au contraire, les impopulaires vous donneront des malus.
Vous n’aimez pas vous plier aux règles et au goût des autres ? Alors dans ce cas, inversez les choses et utilisez les marques que vous voulez pour les faire remonter dans le classement ! N’oubliez donc pas de faire un peu de shopping à l’occasion de ce fait pour améliorer un peu vos stats.
Et puisque faire des courses est quelque chose de fatiguant, sachez que vous pouvez aussi acheter de la nourriture ou des boissons. Neku et son partenaire en utiliseront l’énergie dans leur combat et bénéficieront parfois d’un bonus définitif sur leur statistique.
A noter qu’il est aussi important de faire des achats car cela améliorera vos relations avec les vendeurs qui pourront débloquer les effets spéciaux pour certains articles en fonction de votre niveau d’affinité avec eux.

Visuellement très prenant par son style, « The World Ends With You –Final Remix- » est une excellente refonte de l’opus sorti sur Nintendo DS et on ne peut qu’apprécier la présence de la traduction française. On alterne des phases de cinématique un peu façon « case de bande-dessinée » et des bulles de dialogue d’ailleurs propres à ce genre. Parcourir Shibuya est un véritable plaisir, sans parler du chara design de Tetsuya Nomura !

Pour ce qui est de la bande-son, c’est encore une fois un perfect à mon sens. La musique retranscrit très bien l’ambiance du jeu, que ce soit lorsque l’on se promène ou lors des combats. Point d’ailleurs positif de ce « Final Remix » : vous pouvez switcher entre les musiques du jeu original et les versions remixées en fonction de vos préférences depuis le menu Start. J’avoue prendre grand plaisir à écouter l’OST en boucle.

L’histoire est si prenante que vous ne verrez sans doute pas le temps passer. Comptez environ une vingtaine d’heures pour le scénario principal mais les plus assidus qui voudront faire lvl up l’intégralité de leurs badges en auront pour plus de temps car il y en a pas moins de 300 ! Petit point très cool d’ailleurs : vos pin’s gagnent de l’expérience quand vous ne jouez pas. En effet, entre deux sessions, des points sont accumulés et ensuite transférés ceux que vous avez équipés.
Soulignons que ce « Final Remix » ajoute un nouveau chapitre : « A new Day ». On peut ainsi profiter d’un peu plus de temps dans Shibuya avec ce contenu inédit et des épreuves plus difficiles.

Un mode Coop a aussi fait son apparition et nous permet donc de jouer avec un ami qui incarnera votre partenaire. Armé d’un Joy-Con chacun, les règles ne changent pas : il faut toujours affronter des Echos et survivre aux sept jours de Jeu sans être effacé.
On peut noter la présence d’un mini-jeu sans grand intérêt, même si sympathique pour tuer un peu le temps : le « Tin Pin Slammer », ou « Tin Pin » pour les adeptes du genre. Il s’agit d’un loisir très apprécié à Shibuya. Le principe est simple : utiliser vos badges pour pousser hors de la table ceux de l’autre. C’est un peu difficile à prendre en main sur le coup mais on s’y fait assez vite.

En conclusion, « The World Ends With You –Final Remix- » est une très belle refonte de l’opus original sur Nintendo DS. Malgré sa maniabilité plus que moyenne avec les Joy-Cons, le fait de jouer avec le tactile de la Switch rappellera sans doute aux nostalgiques l’époque du premier jeu. L’ambiance street de Shibuya est parfaite sur les plans musicaux et visuels. Le scénario est également très bon et donne envie d’une suite à cet univers !

Test réalisé par Link Loup sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :
Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire