Test : Trine 2 Complete Story sur Nintendo Switch

Trine 2 : Complete Story

Genre : Aventure, Action, Plateformes
Langues : Japonais, Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Russe, Chinois
Développé par Frozenbyte
Édité par Frozenbyte
Sortie France : 18/02/2019
Prix : 16,99€ sur l’eShop
Taille : 2670,72Mo
Joueurs : 1-3
Age minimum : 12 ans

Site Web Officiel

Alors que le mal semblait éradiqué, après les événements tumultueux narrés dans le désormais culte Trine premier du nom, l’artefact éponyme surgit de nouveau, invoquant l’aide de nos trois héros: le redoutable chevalier Pontius, l’astucieux magicien Amadeus, et la subtile voleuse Zoya. Les compères doivent, cette fois-ci, faire face à la menace insidieuse d’une plante dont les racines malveillantes envahissent peu à peu le royaume.

Les habitués de la série reconnaîtront ainsi le style très particulier de la narration Trinienne – un jeu de cette trempe mérite bien un petit néologisme ! – qui alterne entre des introductions déclamées par un narrateur bienveillant et les dialogues savoureux des différents protagonistes aux caractères tant contradictoires que délicieusement complémentaires. L’ensemble revêt l’allure d’un véritable conte Arthurien où la magie côtoie une poésie bucolique qui happera le joueur le temps d’un voyage.

Lorsqu’il chemine seul, le protagoniste alterne entre les trois héros, chacun disposant de ses capacités propres. Pontius est le barbare du groupe, et celui que l’on choisira volontiers lorsqu’il faudra en découdre avec  des hordes de créatures de plus en plus hostiles, tandis qu’Amadeus usera de ses talents de mage pour faire apparaître et léviter différents objets, activant divers mécanismes et se débarrassant ainsi des obstacles obstruant son chemin ; quant à Zoya, l’archère, elle décochera quelques flèches acérées ou usera du grappin pour se sortir des situations les plus épineuses.

Mais la jouabilité évolue subtilement au cours de l’aventure, et il n’est pas rare d’utiliser tel ou tel personnage afin de déjouer les pièges des assaillants: ainsi, Amadeus pourra très bien recourir à la force en déplaçant des charges lourdes, tandis qu’il est tout-à-fait possible – mais délicat ! – de venir à bout des différents casses-tête en se servant uniquement de Pontius le brave ! En outre, le mode coopératif permet d’envisager le gameplay sous un angle diamétralement opposé, puisqu’il peut être déroutant de ne contrôler qu’un seul personnage, avec ses atouts et ses limites. Autant dire que Trine 2 élève l’entraide au rang de valeur universelle, indispensable pour mener à bien cette quête passionnante ! Enfin, il faut noter que les différents items ramassés en cours de ses pérégrinations permettent d’accumuler de l’expérience, offrant au joueur un large panel d’améliorations via l’achat de compétences dans un tableau dédié.

Chaque jeu de la trilogie Trine est un véritable éblouissement, une claque esthétique tant visuelle qu’auditive. Ce deuxième opus ne déroge pas à la règle en resplendissant de mille couleurs sur le bel écran de la Nintendo Switch. La transportable nippone ne frémit pas face à cette avalanche de détails minutieux qui insufflent une âme à l’univers dépeint. Les fabuleux éclairages cisèlent et magnifient des paysages chaleureux, et même les catacombes les plus sordides résonnent comme un appel à l’aventure.

L’ambiance sonore ne pâlit pas, puisque le soft profite des prouesses musicales d’Ari Pulkkinen, qui séduit par sa facilité à transporter le joueur dans un monde féerique. De surcroît, la localisation n’a pas à rougir et les doublages français sont d’une élégante qualité ! Un tel investissement pour un jeu indépendant force indéniablement le respect !

Le titrée propose 13 chapitres de longueur variable. La durée de vie n’est donc pas très élevée et le soft peut être parcouru en une poignée d’heures (entre 4 et 8 heures selon la dextérité du joueur ou son envie de débloquer les différents bonus, tels que des poèmes et des tableaux, ou encore déverrouiller toutes les compétences).

Cependant, la rejouabilité du titre est conséquente, puisque l’expérience diffère réellement selon que le joueur décide de jouer seul ou en coopération. De plus, les quelques heures passées en compagnie de Trine 2 sont un émerveillement permanent et l’aventure ne souffre d’aucun temps mort, même s’il eût peut-être été judicieux de scinder certains longs chapitres en deux parties.

Trine 2 est la quintessence du jeu vidéo indépendant. Il ne s’agit pas uniquement d’un jeu d’aventures mais d’une véritable fresque qui éblouira ceux qui s’y essaieront. L’épopée est accessible aux néophytes comme aux expéditeurs chevronnés, et leur offrira des instants de pure contemplation parsemés de joutes endiablées contre les Forces du Mal. Si vous ne vous êtes jamais frotté(e) à la série, il est grand temps de réparer cette regrettable erreur. Si vous êtes un habitué de l’artefact triptyque, ce portage vous permettra d’emporter les fascinantes et envoûtantes contrées de Trine 2 dans votre poche ! C’est aussi cela, la magie !

Test réalisé par Yorick sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire