Test : Twin Robots​ sur Nintendo Switch

Twin Robots

Genre : Aventure, Arcade, Plateforme
Développé par Thinice
Édité par Ratalaika Games
Sortie France : 23/02/2018
Prix : 7,99€
Taille : 243,27 Mo

Site Web Officiel

Vous incarnez deux petits robots jumeaux, Watt et Volt, qui tentent de s’échapper ensemble d’une usine de robots. Ils doivent donc traverser les différentes salles de cette usine pour prouver qu’ils ne sont pas défectueux et pouvoir ainsi s’échapper librement.

On incarne un robot à la fois. Chacun d’entre eux possède une barre d’énergie propre, représentée par une batterie. Les jumeaux étant liés, ils peuvent transférer leur énergie l’un à l’autre. Une fois leur batterie vide, ils meurent et vous recommencez le niveau, puisque cette batterie leur sert non seulement de barre de vie, mais également de « barre d’action », elle se vide avec les actions des robots (comme les sauts), en plus des dégâts qu’ils prennent.

Les niveaux sont divisés en deux temps, au début on doit secourir le 1er robot avec un timer qui se présente sous forme d’une plateforme qui descend sur l’autre robot, menaçant de l’écraser. Une fois que le 2e robot est libre, il faut les guider vers la sortie tout en récoltant de l’énergie. Elle se présente sous forme de plaques bleues au sol, qui n’apparaissent qu’une fois le 2e robot libéré, sur lesquelles il faudra juste marcher. Il y a également des batteries à récupérer (celles-ci sont en revanche récoltables à tout moment). Ces deux objectifs sont néanmoins optionnels et servent juste au 100% du niveau, le but principal étant simplement de s’enfuir et il est assez aisé de s’en sortir sans avoir à récolter trop d’énergie.
Lorsque vous arrivez à la fin du niveau, vous devrez ouvrir la porte avec votre énergie.

La première moitié du jeu est très facile et redondante. On en vient même à se demander quel est l’intérêt d’avoir mis à disposition deux robots puisqu’on aurait très bien pu faire la même chose avec un seul, si ce n’est vous forcer à faire une 2e fois le trajet que vous venez de faire. Ce qui peut vite devenir ennuyeux. D’autant que lorsque que vous tombez dans un piège une première fois, vous tomberez rarement dedans une 2e fois et il y a peu de moments où il faudra du réflexe, donc finalement on n’est pas vraiment en alerte et on se lasse assez rapidement. Heureusement la 2e moitié devient plus difficile et demande plus de « maîtrise », on ne se contente plus d’avancer au hasard puisqu’il y a par exemple plus d’obstacles à éviter, mais ce n’est pas spécialement difficile non plus.

Le jeu a un rythme assez rapide (parfois trop), mais souvent brisé par la lenteur des plateformes mouvantes. Je dis « parfois trop » parce que lorsqu’un de nos robots passe la porte de sortie, on switch directement sur l’autre, ce qui fait que si vous aviez toujours le doigt sur le bouton pour avancer (et vous verrez que vous n’avez pas vraiment le temps de le lâcher), votre autre robot avancera directement, ce qui peut être très embêtant si vous l’aviez laissé à côté d’un piège par exemple.

Il y a également des problèmes liés à des plateformes glissantes dans lesquelles mon robot s’est retrouvé coincé plusieurs fois.

Le jeu se boucle assez facilement, en 1h ou 2h. Néanmoins sa durée de vie peut être poussée non seulement grâce à l’énergie et aux batteries qu’il faut collecter à 100% ainsi que des achievements, mais également parce que chaque niveau est timé avec un système de score, ce qui peut vous pousser à faire et refaire les niveaux.

Graphiquement le jeu est simple, c’est loin d’être moche mais on ne peut pas dire que ce soit exceptionnel plus, notamment à cause de sa banalité. La musique s’accorde très bien à l’ambiance et elle n’est pas mauvaise en soi mais avoir toujours le même environnement sombre avec la même musique contribue fortement au sentiment de lassitude qui se forme petit à petit.

On ne peut pas dire que le jeu soit mauvais en soi, il reste agréable à jouer et très facile à prendre en main. Néanmoins, il reste très vide et répétitif et on aura donc tendance à s’en lasser très rapidement tant on a l’impression de faire toujours la même chose. Il aurait été plus judicieux de limiter la taille des barres de batteries pour nous forcer à faire des choix sur nos itinéraires et pour nous obliger à ramasser plus de plaques, au lieu de juste avancer sans trop se poser de question.

Test réalisé par Lirhya sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en achetant vos cartes Nintendo eShop chez nos partenaires.
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire