Test : Utopia 9 – A volatile Vacation sur Nintendo Switch

UTOPIA 9 – A Volatile Vacation

Genre : Aventure, Rogue Like, Jeu de tir, Action
Langues : Français, Allemand, Espagnol, Anglais

Pas de Sous-titres
Développé par Whalegun
Édité par QubicGames
Sortie France : 19/01/2019
Prix : 9.99€ (4.99€ jusqu’au 17/02/19) sur l’eShop, pas de version boîte
Taille : 967,84 Mo
Joueurs : 1 à 2 joueurs
Age minimum : 12

Site Web Officiel

Avez-vous besoin de vacances inoubliables ? Sur Utopia 9, vous trouverez un soleil resplendissant, des loisirs fantastiques…et des mutants sanguinaires !

Vous êtes le dernier client d’une agence de voyage frauduleuse. Saurez-vous survivre aux créatures qui vous attendent à destination ?

Il ne vous reste qu’une chose à faire, déposer une plainte au service client, seulement, pour l’atteindre, il faudra traverser des hordes de monstres.

Comme tout rogue like qui se doit, le jeu fonctionne sous forme de parties, plus ou moins différentes les unes des autres. Vous allez traverser une suite de niveaux, créés de façon procédurale jusqu’à atteindre le boss final.

Vous commencez dans une zone sobrement appelée « arrival », malheureusement, les traductions françaises ne sont pas complètes. Ce premier niveau et en fait un tutoriel, il vous apprendra les touches et comment combattre. Vous démarrez avec deux armes prédéfinies, et vous en trouverez une autre, aléatoire, dans un coffre.

Une fois l’Arrival terminé, vous aurez le choix entre plusieurs chemins différents, menant tous a des niveaux où l’on trouvera des coffres et des mutants, et ainsi de suite, jusqu’au huitième level, le boss de fin.

Dès votre première partie, vous rencontrerez la bête noire du jeu, les contrôles. La disposition est loin d’être intuitive. Elle est en plus totalement hasardeuse. Impossible de changer d’arme en course, le système de visée aussi est loin d’être pratique, et le comble étant qu’il est impossible de changer ces commandes ! La prise en main sera vraiment difficile au début, mais une fois que vous avez tout assimilé, le jeu sera bien plus confortable.

Ensuite le soft propose un système de mutations, lorsque vous tuez un nombre suffisant d’ennemi, le jeu vous proposera de muter. Ce sont en fait des améliorations, vous aurez, à chaque fois, le choix entre trois différentes parmi une quinzaine. Ces mutations sont très utiles, et changent légèrement le gameplay, vous pourrez par exemple obtenir la roulade, qui améliorera grandement votre mobilité.

Le jeu n’est pas vraiment difficile, juste légèrement déséquilibré, certaines armes sont clairement plus fortes que d’autres et vous le remarquerez très vite. De plus, les ennemis peuvent être équipés du même arsenal que le vôtre, vous comme les mutants, possédez des armes parmi les 40 différentes. Et oui, seulement 40, le roster des équipements est vraiment pauvre, et beaucoup d’entre eux se ressemblent très fortement.

En plus, lorsque vous mourrez près d’un mutant, celui-ci ramassera votre armement, et vous pourrez l’affronter à nouveau durant votre prochaine partie pour le récupérer. Cela rajoute un peu de difficulté au jeu, mais évitez de mourir trop de fois au même niveau, ou bien vous serez envahi de némésis surpuissants.

Lorsque vous aurez gagné votre première partie, vous débloquerez un nouveau personnage, qui correspond au mode difficile. Vous prenez deux fois plus de dégâts, votre armement de départ est bien moins efficace, et plus d’ennemis apparaissent.

Pour ce qui est du mode deux joueurs, on ne retrouve pas grand chose de différent. Plus d’ennemis, les coffres donnent 2 objets au lieu d’un seul. Les munitions et la vie récoltées sont répartis entre les deux joueurs, et pour réanimer son collègue, vous ferez alors don de la moitié de votre énergie vitale.

Les graphismes d’Utopia 9, sont plutôt simplistes mais beaux. Le jeu possède une esthétique qui lui est propre. On retrouve 3 zones différentes qui ont chacune leur propre style, les couleurs et l’ambiance s’accordent bien entre elles, aucun élément ne fait tâche à l’œil, c’est assez plaisant.

Pour les musiques, on retrouve deux thèmes, un pour le menu, et un autre pour les boss… Vous n’avez rien remarqué? Et oui, aucun thème principal, vous allez passer 90% du jeu sans aucune musique. Seuls les bruits des ennemis et les votre participeront à l’ambiance, vous allez vraiment sentir des vides d’action par moment. Ce manque de bande-son nuit gravement à l’immersion, difficile de dire si c’est volontaire, ou bien un oubli de la part des développeurs.

Le jeu propose un système de trophée, 62 au total. Ces derniers n’apportent rien, ce sont seulement des bonus, cela reste cependant le seul moyen d’observer sa progression dans le jeu. Les succès sont plutôt simples et ne créent pas de réelle difficulté, ce n’est pas véritablement gratifiant de les compléter, étant donné que l’on n’obtient aucune récompense.

J’estime la durée de vie d’Utopia 9 aux alentours de 8 heures de jeu. Une fois le soft terminé avec le second personnage, il n’y plus grand chose à faire, seulement les trophées, mais ils sont simples et rapides à compléter.

Utopia 9 est un bon Rogue like, il ne propose pas de mécaniques révolutionnaires, mais il se sert très bien des bases de ce genre. Cependant, vous risquez de très vite vous lasser du jeu, avec l’intelligence artificielle, des ennemis, douteuse, et le mauvais équilibrage des armes. Mais vous prendrez quand même un peu de plaisir. Certains temps de chargement sont vraiment longs, et vous perdrez toute l’adrénaline accumulée à cause de ceux-ci, le rythme est véritablement rompu. De plus, le manque de musique nuit gravement à l’expérience de jeu, vous ne retiendrai pas grand chose de ce sofr, et vous passerez vite à autre chose.

Après tout ce que je viens de dire, vous vous demandez sûrement pourquoi je le note comme étant bon ? Et bien il a un très grand potentiel, il lui manque seulement quelques mises à jours et il deviendrait excellent. Il suffirait d’équilibrer ainsi que d’ajouter des armes, créer plus de personnages jouables avec chacun leurs atouts, un thème musical, et surtout corriger les contrôles. Cela paraît beaucoup mais, au final, ce sont seulement les bases d’un rogue like.

Si vous êtes un adorateur des Rogue Like je vous conseille de vraiment surveiller de près Utopia 9, une fois que des mesures seront prises pour améliorer le gameplay, vous obtiendrai un très bon jeu qui vaut vraiment le détour.

Et si vous cherchez simplement un jeu pour passez le temps, vous serez comblés. Les parties sont très courtes, ce qui vous permet de lancer une session sans aucun soucis, et vous profiterez ainsi de la portabilité de la Switch par la même occasion.

Test réalisé par Saiko sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés

Laisser un commentaire