Test: Vera Blanc Ghost in the Castle sur Nintendo Switch

Test: Vera Blanc Ghost in the Castle sur Nintendo Switch

 

Test: Vera Blanc Ghost in the Castle sur Nintendo Switch 

Genre : Aventure, Simulation, Jeux de rôle
Langues : Anglais Sous-titres : Anglais
Développé par Winter Wolves
Édité par Winter Wolves
Prix : 4,99€ sur l’eShop
Taille : 68 MB
Joueurs : 1
Age minimum : 16

Site Web Officiel

Vera Blanc Ghost in the Castle est un jeu sous format de bande dessiné interactive, il succède à la première enquête, Vera Blanc: Full moon. Les deux titres sont sortis en 2010, à cinq mois d’intervalles, sur les applications mobile, Android, Linus ainsi que sur PC , Mac Os et Microsoft Windows. Puis, 10 ans plus tard nous les retrouvons sur nos consoles au prix de 4.99€. Alors qui est l’héroïne ? Qu’a-t-elle de si particulier? Enquêtes Scouby-Doo ou surnaturelles ?

Vera Blanc est une belle jeune femme blonde, élancée aux côtés pin-up. Fille du styliste multi milliardaire, Emmanuel Blanc, elle décide de tout quitter pour travailler avec un détective privé spécialisé dans les mystères paranormaux. Pourquoi collaborer  avec lui ? Car Vera possède un pouvoir surnaturel ! Elle lit dans les pensées des gens et ce don lui sera très utile pour mener l’enquête…
Le début du jeu est un résumé sur la vie de Vera Blanc et ce qui l’a conduit à être la binôme du détective, Brandon Mackey. Assez intéressant car cela nous explique ce qui lui est arrivée et donc nous ne sommes pas “perdu” dans son histoire.
Pour ce second volet, l’enquête nous plonge dans un mystère bien étrange, au coeur de l’Italie dans la petite ville de Bargi, mêlant fantôme, meurtres et suicides. Séductions, courses poursuites, interrogatoires, crimes, tous les ingrédients d’un polar réunis dans cette bande dessinée inédite. . .

Ce jeu n’est pas du tout compliqué à prendre en main. Interactif avec les boutons tout comme tactile, il se contente d’être minimaliste car nous suivons l’histoire et choisissons comment mener l’enquête. Les touches L et R servent à passer ou à revenir en arrière  sur les différentes interactions. Et c’est plutôt bien lorsque l’on pense avoir fait une erreur sur l’interrogatoire. Vous pouvez appuyer sur A pour avancer dans les dialogues ou toucher l’écran. Vous avez aussi le Y  qui sert à passer rapidement tous les dialogues mais cela peut être actif seulement si vous avez fait les réglages dans le menu option. Il est composé de 3 catégories:
– Transition
– Skip (passer)
– After Choice ( après les choix)
Pour votre première aventure, nous vous conseillons de laisser les réglages tels quels ainsi que les autres options :
– Text speed (vitesse texte)
– Auto-foward time ( heure de départ automatique)
– Music volume ( volume musique)
– Sound volume (volume du son ambiant)
Ces options sont utiles lorsque l’on recommence la bd et voulons accélérer les textes.


Dans son contenu, Vera Blanc Ghost in the Castle, offre la possibilité de jouer à des mini jeux qui seront en lien avec le pouvoir de Vera. Nous pouvons choisir dès le début si oui ou non on l’intègre à l’histoire. Pareil, pour votre première aventure, nous vous conseillons de les conserver. Pour rappel, Vera est télépathe donc les développeurs ont eu l’idée d’intégrer ce don en nous faisant deviner une pensée lors d’un interrogatoire. Une image apparait, avec des cases à remplir, comme un pendu ! Nous devons déduire quelles sont les lettres en les choisissant sur le haut de l’image, nous avons droit à 3 erreurs mais pas de panique, si vous avez échoué vous pouvez toujours revenir en arrière ! Et lorsqu’il y a crime dans cet paisible ville bien mystérieuse, un autre mini jeu peut être activé. Le jeu des 7 erreurs ! Tout se joue sur un simple point ou à de l’encre qui a légèrement bavé. Et impossible à revenir en arrière si vous butez et préférez un autre choix,  donc prenez votre mal en patience car vous êtes limités à 3 mauvaises réponses.
Les dialogues avec les différents personnages que vous allez rencontrer vont vous donner des noms et des lieux qui seront aussi répertoriés dans un menu accessible avec la touche X . Très important à lire car ils seront un support pour vous aider à avancer dans les enquêtes et faire vos choix. Il en ira de même pour vous déplacer dans les différents lieux de la ville qui seront en liens avec vos actions passées. Présentée comme une carte de la ville, vous n’aurez qu’à cliquer dessus  pour vous y rendre.

 

La qualité graphique du jeu est très propre, rien à redire. Cette bande dessinée est très bien portée, très agréable à lire en mode nomade ou docké. Cependant comme c’est aussi un jeu tactile, l’interaction est plus agréable avec la console en main.
La bande-son est particulière et active sur des instants précis. Elle se dynamise sur les moments d’action, comme une course poursuite ou lors d’une intrigue. Lors des échanges entre les protagonistes, il n’y a aucun son, l’ambiance musicale d’un lieu est ressentie subtilement. Il s’agit sûrement d’une volonté des développeurs d’accentuer l’immersion du joueur.

 

La durée de vie de ce jeu dépend de la façon dont vous avez mené l’enquête. Car elle peut avoir plusieurs fins et c’est plutôt bien mais ça ne sera pas forcément la meilleure. Alors vous pouvez échouer en une heure tout comme réussir en deux. Mais pour cela il vous faudra bien maîtriser le gameplay et éviter les échecs. Comptez donc une durée de vie d’environ 5h-6h. Car vous aurez la possibilité  de sauvegarder une bonne dizaine de fois. Petit bémol quand vous aurez réussi, il n’y aura aucune sauvegarde ! À chacune des fins vous aurez le résumé de votre histoire.

 

Ce jeu interactif est intéressant, c’est une bonne bande dessinée, les mini jeux sont facultatifs ils ne sont pas extraordinaires et restent identiques. Malgré cette  durée de vie qui changera en fonction du déroulement de l’histoire, le titre reste agréable mais attention il n’est pas sous titré en français. Il vous faudra donc ne pas être allergique à la langue de Shakespeare pour l’apprécier car il est très narratif, bd oblige.  

Test : Vera Blanc: Ghost in the Castle sur Nintendo Switch réalisé par Orchidia01 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Facebooktwitterredditpinterestmail

Laisser un commentaire